L'ITU s'intéresse à la standardisation du cloud computing

Le par  |  0 commentaire(s)
cloud computing logo pro

L' ITU annonce la formation d'un groupe de travail chargé d'assurer l'interopérabilité et l'échange d'informations entre les différents systèmes de cloud computing pour éviter l'émergence d'une fragmentation qui pourrait s'avérer désastreuse par la suite.

ITU logoLe cloud computing ( voir la définition ) est en train de connaître une phase d'expansion rapide et donne la possibilité aux entreprises d'accéder à des ressources et des services sans devoir payer le coût direct des équipements correspondants.

Il offre pour les sociétés une plus grande flexibilité d'organisation et la capacité de s'adapter rapidement aux besoins changeants du marché, sans avoir à maîtriser une infrastructure et des ressources demandant des compétences particulières.

Mais le cloud computing est aussi victime de son succès et les offres se multiplient rapidement sans être forcément interopérables entre elles, au risque de créer par la suite des blocages et des incompatibilités pouvant nuire au marché.


L' ITU veut définir un cadre commun

L' ITU ( Internation Telecommunications Union ) a donc mis en place un groupe de travail qui aura pour mission de faciliter cette interopérabilité entre plates-formes de cloud computing et assurer l'échange sécurisé d'informations entre elles.

Le groupe de travail doit faire le point sur les standards utilisés et prévoir les passerelles nécessaires, voire créer lui-même les normes si besoin, tout en prenant en compte les travaux en cours d'autres groupes en vue d'harmoniser le tout et de mettre en avant des procédés qui pourront être définis comme standards internationaux.

" Le cloud est un domaine excitant des TIC qui nécessite la conception de nombreux protocoles et la mise en place de standards afin de permettre à tous de gérer au mieux leurs ressources numériques. Notre nouveau groupe de travail va tenter d'apporter la clarification nécessaire sur ce secteur ", annonce Malcolm Johnson, directeur du bureau de la standardisation de l' ITU.

'' Une collaboration entre secteurs public et privé est nécessaire et l' ITU est la mieux placée pour faciliter un dialogue productif ", indique pour sa part Camille Mendler, analyste pour Yankee Group. Rattaché à la branche ITU-T, le groupe de travail va devoir fournir rapidement des résultats afin de préparer les réseaux de nouvelle génération ( NGN ou Next Generation Networks ) à répondre à des demandes élastiques et imprévues.

Le cadre fourni par le groupe de travail sur le cloud computing aura des répercussions sur d'autres domaines, comme les NGN, les couches de transports, l'impact des TIC sur l'environnement ou encore les types de codages. 

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]