La vidéo vectorielle pourrait stopper la course au MegaPixel

Le par  |  9 commentaire(s) Source : Dvice
video vectorielle

La course au Megapixel dans les capteurs vidéo pourrait arriver à son terme d'ici cinq ans et laisser la place à une nouvelle façon de voir et concevoir l'environnement.

Une nouvelle façon de voir les choses sous un angle numérique pourrait révolutionner les capteurs de demain. En considérant que chaque chose que nous voyons est constituée de formes, de lignes, courbes et silhouettes, chaque forme étant un amas de pixels rapporté dans une grille.

C'est ce que propose un nouveau codec vidéo fonctionnant sur le principe de l'image vectorielle, et qui pourrait enterrer la course au mégapixel une fois pour toutes.

Une des façons les plus simples de visualiser la différence entre l'image vectorielle et le pixel standard peut être résumée en traçant une ligne. Avec des pixels, il faut tracer une ligne en commençant d'un pixel A puis ajouter autant de pixels qu'il faut pour arriver jusqu'au point X souhaité. Un trait deux fois plus grand implique alors deux fois plus de pixels.

Avec les vecteurs, la seule chose à indiquer à l'ordinateur pour tracer votre trait est l'équation mathématique qui correspond à sa caractéristique. Une technique qui se veut moins gourmande en ressource, mais qui permet également tout un ensemble de manipulations mathématiques, dont le changement de résolution sans aucune perte en terme de qualité.

La compression vectorielle est largement utilisée depuis de nombreuses années dans des images fixes et des animations flash, mais jamais implantée au domaine de la vidéo. L'Université de Bath en Angleterre est néanmoins parvenue à développer un codec vidéo très sophistiqué capable d'ingérer des vidéos haute définition pour en rendre une version extrêmement compressée sous forme vectorielle.

Jusqu'à maintenant la plus grande difficulté pour le calcul vectoriel était de réussir à encoder les données situées entre les lignes et les silhouettes ( comme les couleurs par exemple ), mais la capacité de ce codec à réaliser cet exploit est une avancée significative dans le domaine et pourrait révolutionner la façon dont les vidéos seront capturées à l'avenir.

Les étudiants à l'origine du projet espèrent voir leur codec appliqué à grande échelle d'ici cinq ans. Si tel est le cas, les capteurs photos pourraient se voir orientés vers de nouvelles caractéristiques, mais plus importants certainement, la taille des fichiers vidéos pourrait se voir considérablement réduits tout en proposant des contenus HD. De quoi nous affranchir des unités de stockage de gros volumes ou permettre la diffusion de flux vidéos avec une plus faible bande passante.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1118002
Je ne comprends pas bien pourquoi la course aux pixels s’arrêterait, vectoriel ou pixel il faut capturer l'image donc plus il y a aura de pixel sur le capteur, meilleur sera la vectorisation et/ou la définition. Un intérêt peut être pour la place que ça prendra en mémoire mais les codex h264 actuels font déjà bien cela.
Le #1118052
Même remarque que ci dessus ! C'est un algorithme de compression vidéo. Pour avoir une image plus précise il faut toujours plus d'info captée et donc plus de pixels du capteur.
Le #1118112
C'est vrai que le titre est mal choisi puisque la compression se fait après capture pour moi.
Par contre une vidéo vectorielle ferait le même poids à basse ou très haute résolution ce qui pourrait être pas mal
Le #1118122
relisez l'article pour mieux comprendre
Le #1118152
Schématiquement dans un appareil photo/caméra il y a le capteur et le processeur.
Si le capteur reste en bitmap, rien n'empêche la puce d'intégrer ce futur codec pour vectoriser la vidéo, même si en terme de puissance de calcul ça doit être balaise.

Un appareil possédant un processeur plus performant mais ayant le même capteur qu'un autre modèle pourrait sortir une vidéo plus réaliste.
Du coup la résolution seule du capteur ne serait pas forcément signe de qualité.
Je suppose que c'est qu'a voulu dire l'auteur de l'article.
Le #1118232
À l'époque où on cherche des caméras grand public capables de produire du RAW, je doute que l'avenir soit dans une "nouvelle" forme de compression aussi économe soit-elle. D'autant que les limites aujourd'hui concernent moins l'espace de stockage que la vitesse de traitement et que l'on sait par l'expérience qu'une image vectorielle complexe est nettement plus lente à traiter qu'un simple bitmap même de grande taille.

Quant à l'argument du redimensionnement sans perte, il faut vraiment mal connaître le vectoriel pour y croire concernant des images du réel.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1118342
cyberba a écrit :

C'est vrai que le titre est mal choisi puisque la compression se fait après capture pour moi.
Par contre une vidéo vectorielle ferait le même poids à basse ou très haute résolution ce qui pourrait être pas mal


Intéressant pour ceux qui ne peuvent pas vivre sans full HD. Moins pour ceux qui se contentent de 480p ou moins, pour lesquels la compression "standard" risque de rester plus efficace. Un peu comme un petit PNG est généralement moins lourd que le SVG qui le crée.
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1118352
spamnco a écrit :

À l'époque où on cherche des caméras grand public capables de produire du RAW, je doute que l'avenir soit dans une "nouvelle" forme de compression aussi économe soit-elle. D'autant que les limites aujourd'hui concernent moins l'espace de stockage que la vitesse de traitement et que l'on sait par l'expérience qu'une image vectorielle complexe est nettement plus lente à traiter qu'un simple bitmap même de grande taille.

Quant à l'argument du redimensionnement sans perte, il faut vraiment mal connaître le vectoriel pour y croire concernant des images du réel.


Disons que ça leur donnera un look dessin animé si on les agrandit un peu trop
Le #1119482
patheticcockroach a écrit :

spamnco a écrit :

À l'époque où on cherche des caméras grand public capables de produire du RAW, je doute que l'avenir soit dans une "nouvelle" forme de compression aussi économe soit-elle. D'autant que les limites aujourd'hui concernent moins l'espace de stockage que la vitesse de traitement et que l'on sait par l'expérience qu'une image vectorielle complexe est nettement plus lente à traiter qu'un simple bitmap même de grande taille.

Quant à l'argument du redimensionnement sans perte, il faut vraiment mal connaître le vectoriel pour y croire concernant des images du réel.


Disons que ça leur donnera un look dessin animé si on les agrandit un peu trop


C'est sans doute la meilleure exploitation possible d'un tel codec mais il existe déjà des formats qui gèrent à la perfection l'animation vectorielle (swf en tête) et je doute que ce soit le but recherché par ces personnes. Il faut bien comprendre que le vivant "fourmille" et que le vectoriel c'est le contraire du vivant.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]