Colas lance la première route solaire

Le par  |  12 commentaire(s)
Colas route solaire

Colas, la filiale de Bouygues vient d'annoncer la commercialisation d'un nouveau revêtement : une route équipée de panneaux solaires pour produire de l'électricité.

Colas vient ainsi de présenter la version finale de son revêtement destiné aux routes et composé d'un assemblage de panneaux photovoltaïques. Le revêtement a été spécialement étudié pour résister à la fois aux agressions du temps et de la météo, mais aussi, et surtout au passage des poids lourds.

Il s'agit d'une route composée de plusieurs dalles baptisées "Wattway" posées et collées sur la route et ne nécessitant ainsi aucun travail de génie civil. Colas évoque une adhérence pour les véhicules similaires à celle d'un enrobé traditionnel, aucun entretient particulier n'est d'ailleurs nécessaire.

Colas route solaire

Cette route solaire est le fruit de cinq années de recherches menées en partenariat avec l'Inses ( Institut national de l'énergie solaire). Déjà testés dans trois zones en France sur des segments allant de 20 à 40 mètres, 20m² de revêtement seraient capables d'alimenter un foyer en électricité pendant un an (hors chauffage). Il est pour l'instant principalement envisagé dans le cadre d'une utilisation sur des voies d'accès à des parkings.

Le revêtement ne devrait pas s'installer sur de longs segments de route, mais plutôt s'adresser aux collectivités locales qui souhaitent alimenter des espaces publics, aux supermarchés qui pourraient en équiper leurs parkings... L'énergie produite permettrait d'alimenter des lampadaires en soirée par exemple.

En outre, ce type de revêtement pourrait également se vouloir intéressant dans les zones difficiles d'accès et non raccordées au réseau électrique.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1863349
Sympa comme idée. Par contre, j'imagine que le prix au m² doit faire mal xS


Le #1863355
Safirion a écrit :

Sympa comme idée. Par contre, j'imagine que le prix au m² doit faire mal xS


c'est toujours le même problème... la facture moyenne d’électricité c'est 1400€/an ( chauffage inclut)

le prix de 20m² de panneau standard c'est -ou+ 8000€.

reste a savoir la durée de vie du produit




Anonyme
Le #1863356
"En outre, ce type de revêtement pourrait également se vouloir intéressant dans les zones difficiles d'accès et non raccordées au réseau électrique."

Quelques détails en plus là-dessus ? Je pense qu'une telle zone ne doit pas être habitée, du coup j'ai du mal à voir l'utilité. Mettre un lampadaire au bord d'un chemin au fin fond de la cambrousse ?
Le #1863363
J'espère que ça résiste également aux assauts des voleurs ahah
Le #1863366
espérons que les cellules photovoltaïques souffrent pas des tares de celles qui œuvrent jusqu'a présent avec une baisse de production de l'ordre de 20% sur les 2 premières années.
Le #1863372
Objectivement, j'ai du mal à voir l'intérêt.
je suis peut-être un peu benêt, mais pourquoi s'emmer**** à coller ça au sol, avec le risque de casse ( oui, j'ai vu que c'est censé résister au passage des camions, ....mais au bout de 5 ans sous la neige, la pluie, et un soleil de plomb, est-ce que c'est encore aussi résistant ? ),
....
alors qu'on peut placer des panneaux en hauteur, orientables pour suivre la lumière du soleil au cours de la journée, qui ne seront pas totalement improductifs dés qu'il y aura un peu d'ombre dessus ! , et qui devraient logiquement coûter bien moins cher à installer ( sur la route, il faut les poser parfaitement à plat, en planquant les câbles en dessous ) et à maintenir (aaahh quand il faudra casser la route pour rebrancher un câble sur un onduleur .... c'est beau !! ) ???

Bref, pas compris !!
Le #1863377
frèzetagada a écrit :

Objectivement, j'ai du mal à voir l'intérêt.
je suis peut-être un peu benêt, mais pourquoi s'emmer**** à coller ça au sol, avec le risque de casse ( oui, j'ai vu que c'est censé résister au passage des camions, ....mais au bout de 5 ans sous la neige, la pluie, et un soleil de plomb, est-ce que c'est encore aussi résistant ? ),
....
alors qu'on peut placer des panneaux en hauteur, orientables pour suivre la lumière du soleil au cours de la journée, qui ne seront pas totalement improductifs dés qu'il y aura un peu d'ombre dessus ! , et qui devraient logiquement coûter bien moins cher à installer ( sur la route, il faut les poser parfaitement à plat, en planquant les câbles en dessous ) et à maintenir (aaahh quand il faudra casser la route pour rebrancher un câble sur un onduleur .... c'est beau !! ) ???

Bref, pas compris !!


C'est clair !

Et y a une autre question que je me posais : avec une circulation régulière, j'imagine que leur revêtement va vite s'encrasser, du coup, faudra payer un surcoût nettoyage ?
Le #1863411
Safirion a écrit :

frèzetagada a écrit :

Objectivement, j'ai du mal à voir l'intérêt.
je suis peut-être un peu benêt, mais pourquoi s'emmer**** à coller ça au sol, avec le risque de casse ( oui, j'ai vu que c'est censé résister au passage des camions, ....mais au bout de 5 ans sous la neige, la pluie, et un soleil de plomb, est-ce que c'est encore aussi résistant ? ),
....
alors qu'on peut placer des panneaux en hauteur, orientables pour suivre la lumière du soleil au cours de la journée, qui ne seront pas totalement improductifs dés qu'il y aura un peu d'ombre dessus ! , et qui devraient logiquement coûter bien moins cher à installer ( sur la route, il faut les poser parfaitement à plat, en planquant les câbles en dessous ) et à maintenir (aaahh quand il faudra casser la route pour rebrancher un câble sur un onduleur .... c'est beau !! ) ???

Bref, pas compris !!


C'est clair !

Et y a une autre question que je me posais : avec une circulation régulière, j'imagine que leur revêtement va vite s'encrasser, du coup, faudra payer un surcoût nettoyage ?


Le même principe sur des routes ou autoroutes, et là, le prix du péage autoroutier va encore bondir vers le haut ....
Le #1863412
Safirion a écrit :

frèzetagada a écrit :

Objectivement, j'ai du mal à voir l'intérêt.
je suis peut-être un peu benêt, mais pourquoi s'emmer**** à coller ça au sol, avec le risque de casse ( oui, j'ai vu que c'est censé résister au passage des camions, ....mais au bout de 5 ans sous la neige, la pluie, et un soleil de plomb, est-ce que c'est encore aussi résistant ? ),
....
alors qu'on peut placer des panneaux en hauteur, orientables pour suivre la lumière du soleil au cours de la journée, qui ne seront pas totalement improductifs dés qu'il y aura un peu d'ombre dessus ! , et qui devraient logiquement coûter bien moins cher à installer ( sur la route, il faut les poser parfaitement à plat, en planquant les câbles en dessous ) et à maintenir (aaahh quand il faudra casser la route pour rebrancher un câble sur un onduleur .... c'est beau !! ) ???

Bref, pas compris !!


C'est clair !

Et y a une autre question que je me posais : avec une circulation régulière, j'imagine que leur revêtement va vite s'encrasser, du coup, faudra payer un surcoût nettoyage ?


Tout est dans le texte ....

"aucun entretient particulier n'est d'ailleurs nécessaire." ... pas d'affolement !

Les jours de pluie, naturellement tout sera nettoyé ...
Le #1863461
L'initiative est excellente mais le titre est faux. Colas ne lance pas la première route solaire.
Des prototypes (parkings, segments de route) ont été réalisés en 2009 par d'autres constructeurs et en 2014, 70 mètres de route cyclable ont été installés au Pays-bas.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]