Le Congrès US ouvre une enquête sur Google-DoubleClick

Le par  |  3 commentaire(s)
Logo DoubleClick

Une enquête vient d'être ouverte par le Congrès états-unien sur le rachat de la régie publicitaire DoubleClick par Google.

Logo doubleclickLe sous-comité de la chambre du commerce et de l'énergie en charge du Commerce, des Affaires et de la Protection des Consommateurs va examiner les " questions relatives à la vie privée et à la concurrence soulevées par l'acquisition " de DoubleClick par Google, a déclaré le représentant et président de ce sous-comité, Booby Rush, selon des propos relayés par PCWorld.


Une menace pour la vie privée et pour la concurrence ?
Il a informé la Federal Trade Commission ( FTC ) de cette enquête dans une lettre envoyée mardi dernier. En mai, cet organisme avait lui-même ouvert sa propre enquête sur cette affaire, après que de nombreux groupes, dont Microsoft, se soient élevés contre les risques d'un tel rachat. D'après la lettre de Rush, une audience aura lieu un peu plus tard dans l'année.

Google logoLes associations de consommateurs avaient également exprimé des inquiétudes quant au fait que les deux groupes réunis pourraient représenter une menace pour la vie privée des internautes. En avril, l'EPIC ( Electronic Privacy Information Center ), le CDD ( Center for Digital Democracy ) et le PIRG ( Public Interest Research Group ) avaient ainsi demandé à la FTC d'empêcher le géant de la recherche d'avaler DoubleClick, un des leaders de la publicité sur Internet, à moins qu'il n'y ait des garanties apportées par les deux entités au sujet de la vie privée des utilisateurs de leurs services.

Ces groupes souhaitent que Google détruise tous les cookies ( fichiers temporaires utilisés par le navigateur ) et autres moyens permettant d'identifier personnellement un internaute suite à une recherche sur le moteur de la firme de Mountain View ou à une connexion à un de ses services tel GMail.

D'autres se sont également inquiétés de l'atteinte qui pourrait être portée à la concurrence, suite à l'union de ces deux géants du Web. Google estime être confiant en ce qui concerne la décision de la FTC de classer ce rachat comme étant " sans risque pour la concurrence ". Comme nous vous l'indiquions précédemment, l'Europe pourrait également venir y mettre son grain de sel.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #178207
Microsoft qui a des craintes pour la concurrence ? c'est ironique j'éspère quand on est les champions de la vente liée.
Le #178223
ouais c'est vraiment l'hôpital qui se fout de la charité...
Le #178273
à croire que le congrès US ne fait des enquêtes que lorsque ce sont des concurrents de Crosoft
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]