Contrefaçon : le Lion d'Apple attaqué par le Français Circus

Le par  |  17 commentaire(s)
macosxlionlogo2

Circus assigne Apple en justice pour l'utilisation de la marque Lion en France avec son système d'exploitation.

macosxlionlogo2Le Lion d'Apple n'a-t-il sa place que dans le Circus français ? Basée à Montrouge ( Hauts-de-Seine ), la société Circus a décidé d'assigner en justice la firme à la pomme pour contrefaçon de marque. Dans un communiqué relayé par l'AFP, la société française de post-production d'effets visuels estime qu'avec son système d'exploitation Mac OS X 10.7 alias Lion, Apple contrefait cette marque sur le territoire français.

Circus affirme avoir déposé la marque Lion en avril 2010 auprès de l'Institut national de la propriété industrielle ( INPI ), " bien avant qu'Apple ne revendique ce nom et ne communique son intention de l'utiliser pour désigner son dernier système d'exploitation OSX ", clame Circus qui doit lancer prochainement une série de logiciels reprenant les noms d'animaux du cirque dont le lion.

Circus précise avoir alerté Apple à plusieurs reprises, mais manifestement la firme de Steve Jobs a fait la sourde oreille. C'est une vieille tradition d'Apple que de baptiser les versions de Mac OS X avec le nom d'un félin. Lion a ainsi succédé à Cheetah ( guépard ), Puma, Jaguar, Tiger, Leopard et Snow Leopard ( léopard des neiges ).

Une plainte a été déposée devant la juridiction des référés de la 3e chambre du tribunal de grande instance de Paris. L'affaire sera traitée le 22 septembre prochain. Circus compte notamment plaider qu'Apple n'a pas attendu d'avoir l'aval de l'OHMI ( Office d'enregistrement des marques et des dessins ou modèles de l'Union européenne ) pour la marque Lion en Europe.


Consulter notre dossier sur Mac OS X Lion

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #812661
Bien fait pour le gueule. Je jouis chaque fois que je vois apple en drôle de posture.

Mais ces gars ont quand même réussi à rendre privé le nom d'un bestio.
Euh, mon chat s'appelle simba ! Je dois quelque chose à quelqu'un ??
Le #812671
+1 alucardx

Apple est le premier a foutre des procès aux culs des concurrents alors pour une fois que c'est pour leur pomme. Malheureusement, que peut une pauvre boîte française contre un géant comme Apple ?
Puis bon sont-ils véritablement sur le même secteur ? (on peut imaginer la marque Lion des barres de céréales porter plainte aussi sinon).
Le #812681
Bien fait pour Apple. Ca se crois tout permis ces gros américains. Ca va raquer. A la casserole !
Le #812691
Je comprends même pas qu'un nom commun puisse être "déposé" ....Sa serait un nom spécial ou un logo , ok pas de problème , mais là.....

Sa devient du grand nawak...

Après , comme le dit Tranber , il faut voir si les 2 logiciels se positionnent sur le même secteur ...à moins que dans l'informatique sa ne soit un "tout" ...
Le #812711
Le dépot de noms communs usuels n'est pas légal en France, l'INPI a du les prévenir.
Le #812741
Faut quand même arrêter d'être con. Lion devrait être utilisable librement. Comme dit Alucard, si mon chat s'appelle Fleche, je vais devoir payer des royalties ?!

Apple ou pas, Circus ou pas, Windows ou pas, un nom commun doit rester librement utilisable.
Le #812781
Sauf que sur les marques on ne peut les contester que si cela fait concurrence sur les mêmes parties de classification de Nice que celles qui ont été associées avec la marque.

Apple n'est pas une société de production vidéo et a déposé Lion pour certaines parties des classes 9 ; 38 ; 41 ; 42 ; 16 ; 28 ; 38

Donc au pire si sur quelques-une de ces parties Circus entre en conflit avec Apple, il suffira à Apple de les retirer de leur marque.

Je pense surtout qu'il s'agit plus d'une plainte à caractère marketing pour faire un coup de pub qu'autre-chose.
Anonyme
Le #812791
C'est perdu d'avance !!!

Même si chacun peut déposer ce qu'il souhaite cela ne veut pas dire qu'il en a l'usage exclusif.

Ceci s'applique en particulier pour les mots du langage courant ou qui le sont devenus.

Le jurisprudence est plus que claire en la matière à l'image du mot "Texto" qui bien qu'inventé par SFR, cette dernière n'a pas pu revendiquer des droits dessus puisque tombé dans le langage courant.

Fort heureusement que c'est comme ça sans quoi on ne pourrait plus écrire un mot sans prendre un procès au Q.
Le #812821
Mmmh, et tout ce beau monde va rugir de plaisir quand nestlé les attaquera pour utilisation de "sa" marque "Lion"…
Le #812851
@ Montigny et penseurodin:

Il s'agit de "déposer" un nom commun (sous entendu le rendre propriété d'une entité).

Mais de"parasitage" de marque.


Le nom commun n'appartient à personne, par contre, si une boite à un produit dans un secteur avec un nom particulier, les autres boite sne peuvent employer le même (ou trop proche), sous peine de semer la confusion chez les utilisateurs.

Par exemple, Lotus, c'est des voitures, du PQ et une plante. Mont Blanc, c'est des stylos, de la nourriture, une montagne.

Ce sont des domaines complétement différente, ça pose aucun soucis, chacune pleu l'employé.

Maintenant, si une boite veut utiliser Orange pour un produit lié au telecom elle pourra pas, car y'a déja Orange d’utilisé dans le même secteur, et ça peut préter à confusion. Mais si tu veux ouvrir un sexshop qui s'appelle Orange, tu pourras sans soucis.




Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]