Création et Internet : une triste comédie pour Albanel

Le par  |  20 commentaire(s)
Christine Albanel

Malgré le rejet du texte par le Parlement, la ministre de la Culture affiche sa détermination et préfère dénoncer la manœuvre de l'opposition.

Christine AlbanelDigne d'un véritable coup de théâtre, le rejet par l'Assemblée nationale du texte du projet de loi Création et Internet a suscité l'étonnement. Alors que pour certains c'est le durcissement du texte par la Commission Mixte Paritaire avec par exemple la réhabilitation de ladite double peine voulue par le Sénat (suspension de l'abonnement mais poursuite du paiement de ce dernier) qui explique ce fait rare de la Ve République, les membres de la majorité préfèrent y voir une manœuvre désespérée de l'opposition.

Secrétaire d'État aux Relations avec le Parlement, Roger Karoutchi a évoqué des " actes de flibuste " de la gauche, pointant du doigt un jeu de cache-cache des députés de l'opposition qui ne sont entrés dans l'Hémicyle qu'au moment du vote. On peut toutefois se demander si la désertion de certains rangs n'est pas aussi le signe que même au sein de l'UMP, le projet de loi dont les limites ont été démontrées au cours des débats ne remporte pas une franche adhésion. À moins qu'à l'heure du déjeuner...

Il s'agit alors de garder la face et le mot d'ordre présidentiel est visiblement passé. Réaffirmant son " attachement aux droits des créateurs ", Nicolas Sarkozy a fait part de sa " volonté de voir appliquée au plus vite la loi Création et Internet ", soulignant qu'elle résulte d'un " accord conclu entre les artistes, producteurs et entreprises de télécommunications ". Il a ajouté qu'il n'entendait pas y renoncer, " quelles que soient les manœuvres dérisoires qui n'ont comme seul effet que de nuire à la diversité de la création ".

C'est un peu le même vocabulaire qui a été repris par la ministre de la Culture dont on imagine la position inconfortable. Christine Albanel a ainsi dénoncé une " manœuvre cynique de l'opposition ", une " manœuvre de couloir " ou encore une " triste comédie ", tout en affichant sa " détermination intacte à se battre pour la défense des créateurs et contre le pillage des œuvres ".


Comme si rien ne s'était passé
Pour la ministre, la " péripétie " est déjà de l'histoire ancienne et elle garde foi dans un texte présenté comme " particulièrement équilibré " qui selon elle sera adopté par les deux chambres parlementaires lorsque le projet de loi sera à nouveau débattu. Et l'on sait que ce débat interviendra très tôt puisque le texte sera à nouveau proposé à l'Assemblée nationale le 28 avril 2009 dans une version ne tenant pas compte des modifications de la CMP. À confirmer toutefois par la conférence des présidents.

La vidéo de la " triste comédie " :

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #442291
J'me demande quand même si elles sont très clean les manœuvres de l'UMP... m'enfin, vivement les élections présidentielles hein...
Le #442321
Pathétique la Sinistre de l'Inculture et le nabot !

Quand vous êtes députés de l'UMP et que vous ne voulez pas que vos électeurs vous demande pourquoi vous avez voté une loi liberticide et bien le mieux c'est de pas venir à l'Assemblée, et n'oublions pas que deux d'entre eux ont votés contre (des courageux à l'UMP c'est nouveau)
Le centriste aussi à voté contre alors qu'il s'était abstenu la première fois
C'est bien la dernière couche de la commission qui a agacé les députés
Quand au cache cache des députés c'est une invention de l'UMP qui se retourne contre eux

Cette loi est devenue ridicule en plus d'être inapplicable
Il faudra passer le Conseil Constitutionnel, le Conseil d'Etat et le Parlement Européen qui vient de voter avec une écrasante majorité un amendement (46) qui interdit la coupure internet autrement que par une décision de justice, et pas une Hadopi même si il y a un ou deux juges à la retraite

La loi va être revotée comme elle a déjà été votée (pas de double peine, pas de sur-référencement)
Quand aux FAI ils vont avoir le plaisir de devoir décortiquer le prix de l'abonnement pour ressortir la part internet dans les bi ou triple play, cela va être comique
Du coup les FAI vont voir leurs recettes baisser en plus des millions d'€ d'investissement qui seront nécessaires pour pouvoir couper internet sans couper le téléphone ni la TV
A moins que ce soit le contribuable qui paye c'est à dire y compris ceux qui n'ont pas internet ou qui ne télécharge pas illégalement
Ceux qui était pour la coupure risque de déchanter
Les FAI dénonce déjà le non respect des accords de l'Elysée qui prévoyait que cela ne toucherait pas a leurs revenus
Bien fait pour eux ils ont été naifs, on ne donne pas sa confiance à un Sarkozy

Hadopi ->Dallas

PS : n'oubliez pas en juin de déchirer les bulletins UMP, ou pisser dessus comme vous voulez
Le #442341
J'adore...
Tout le monde crachait contre la licence globale, mais aujourd'hui qu'avons nous ?
Une loi qui ne rétribue en rien les artistes, qui ne fonctionne que sur la repression, qui est inapplicable et techniquement deja dépassé.
Une vaste annerie quoi, les gens telechargeront toujours autant et les artistes ne toucheront rien de plus.
Bravo Mme Albanel .... !

Le #442381
Je me demandais de quoi avait l'air cette folle d'Albanel... Je suis du Québec et les figures politiques françaises de second ordre sont inconnues ici.

Donc, c'est de ça qu'a l'air cette politicienne française névrosée et arriviste ? Elle n'est pas moche. Dommage qu'elle soit si conne !
Le #442401
Ce qui me désole, c'est cet acharnement; quel beau phénomène de lobbying.
Le #442421
"soulignant qu'elle résulte d'un 'accord conclu entre les artistes, producteurs et entreprises de télécommunications' ".
Plus c'est gros et mieux ça passe auprès de la population qui leur est acquise.
Il n'y a jamais eu aucun compromis global entre ces 3 parties. Seuls les copains se sont prononcés par voie orale (les Johnny, Sardou et les Bouygues, Universal, etc).
Tout le reste n'est dissidence, affront, actes de flibuste, "petits" articles, bref, du pipi de chat.

db
Le #442461
@Vittelfraise
"Une vaste annerie quoi, les gens telechargeront toujours autant et les artistes ne toucheront rien de plus."
En même temps, ce n'est pas l'objectif réel de la loi "Création et Internet".
Les artistes on s'en fiche. L'important c'est de mettre sur pieds un "machin" indépendant du législateur qui aura tout pouvoir sur l'Internet français : blocage, filtrage de contenus surtout, menaces, etc.
Ceci de manière à supprimer à terme toute vélléité de contestation venant de la France d'en bas et permettre aux copains de poursuivre en toute impunité leurs petites affaires et entendements sur le dos du consommateur.
Je rappelle à cet effet que Sarko Ier tente de démanteler la Répression des Fraudes en la régionalisant.
Probablement que les interventions parfois musclées de cette répression des fraudes devaient gêner quelques amis de la grande distribution.
db


Le #442471
Le gouvernement critique les manœuvres des socialistes, mais oublie celles du RPR lors de la discussion du PACS en 1998...

http://www.assemblee-nationale.fr/11/cri/html/19980014.asp
Le #442501
"les manœuvres dérisoires"

et faire voter par 16 pèlerins qui en bra... pas une et qui y comprennent que dalle à par qu'ils vont surement toucher un "petit" dessous de table de la part des majors .....

et après ils mettent leur échec sur le dos de l'opposition .... faudrait quand même qu'ils commencent à se poser les vrais questions ..... est ce que ça va vraiment profiter aux artistes ????
Le #442511
Salut,

la « triste comédie », c'est la présence de seulement 36 députés dans l'hémicycle, et je saurai m'en souvenir pour le mien.
Bref, maintenant, il faut penser à l'Europe et ne pas lâcher prise. Et évidemment, il faudra sanctionner les promoteurs de cette loi aberrante.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]