CTIA : la fusion des OS mobiles open source en question

Le par  |  2 commentaire(s)
Symbian Foundation

Les systèmes d'exploitation mobiles open source ont-ils intérêt à fusionner ? Pour les experts présents à la conférence CTIA de San Francisco, ce n'est qu'une question de temps.

Symbian FoundationGoogle Android, LiMo Platform et depuis peu Symbian et sa Symbian Foundation...les systèmes d'exploitaiton mobiles open source se sont multipliés ces derniers mois, sans compter les plates-formes moins médiatisées comme OpenMoko ou Access Linux Platform.

Cet afflux d'OS mobiles non compatibles entre eux pose la question récurrente de la fragmentation, un problème majeur de l'émergence des plates-formes open source dans la téléphonie mobile. D'où l'idée, récurrente elle aussi, que ces plates-formes doivent fusionner pour former un ensemble homogène et atteindre une taille critique.

Et pour les experts réunis lors de la conférence CTIA de San Francisco pour en discuter, une consolidation du marché des systèmes d'exploitation mobile est quasiment inévitable. " Il y aura une contraction importante du nombre de plates-formes ", prédit ainsi Christy Wyatt, vice-président des plates-formes logicielles chez Motorola. " Il n'en existera pas qu'une seule plate-forme, mais peut-être n'y aura-t-il qu'une version Linux de référence. "


De la concurrence à la consolidation

android logoL'annonce de la transformation du système Symbian en une plate-forme open source a ainsi très rapidement donné lieu à des spéculations sur la possibilité d'une fusion avec Google Android, même si les deux OS sont très différents.

D'autres combinaisons ont été envisagées, toujours avec l'idée de développer une plate-forme unique n'obligeant plus les développeurs à passer du temps à adapter leurs applications aux différents modèles existants.

D'autre part, plusieurs environnements de développement permettent de créer des logiciels mobiles capables de fonctionner sur des plates-formes différentes, réduisant le temps consacré à leur portage. Cet aspect n'est donc plus aussi critique que dans le passé.

LiMo FoundationToutefois, même avec une unique plate-forme open source, il resterait encore de la diversité avec Windows Mobile et la plate-forme iPhone d' Apple. Cela serait également théoriquement attractif pour les opérateurs, dont certains, comme Vodafone ou Orange, appliquent une politique de certification consistant à ne s'appuyer que sur deux ou trois systèmes d'exploitation mobiles au maximum.

La LiMo Foundation a déjà absorbé le LiPS Forum, qui proposait également des spécifications pour une plate-forme open source. Après une période de confrontation sur le marché, d'autres rapprochements ne seraient donc pas à exclure dans un avenir relativement proche.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #316791
Hum, c'est vrai qu'il peut y avoir des avantages et des inconvénients à fusioner.
Bon dans les avantages on dira que plus il y a de concurence et plus il y a d'innovation

D'un autre côté chacun à des parties sympa dans son OS (android pour sa facilité de développement, symbian pour la compatibilité avec les applis java existantes et pour son ancienneté et sa stabilité, LiMo pour son interface bien sympa et son aspect plus communautaire )

Bref, il faut voir ce que ca donnera mais je ne pense pas qu'une fusion soit pour tout de suite.
Le #316871
Ah ben tout de même !
Il est EVIDENT que ces écosystèmes doivent se réduire en nombre sinon aucun ne pourra espérer atteindre une masse critique afin de maintenir une cohorte satisfaite de fournisseur de contenus et de développeur !
A terme, il ne doit rester que :
- Apple, XCode ;
- Microsoft, .NET ;
- Linux, Eclipse ?

db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]