Curvace : Une caméra flexible à 180 degrés inspirée par les insectes

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Curvace
Curvace

Prenant exemple sur les yeux de nombreux insectes, un groupe de chercheur suisse vient de mettre au point une caméra miniaturisée capable d’enregistrer de la vidéo sous 180 degrés.

Curvace, un groupe de chercheurs suisse vient ainsi de dévoiler son prototype CACE ( Curved Artificial Compound Eye ), une caméra numérique composée d’un assemblage de plusieurs capteurs positionnés sur 180 degrés.

Curvace Curvace vise ici clairement à concurrencer un autre projet de l’Univeristé de l’Illinois proposant un assemblage de multiples lentilles focalisant divers angles de vue vers un capteur unique et proposant une profondeur de champ presque infinie.

Le prototype cherche a se rapprocher le plus possible de la vision de la mouche, qui se base sur un assemblage de plusieurs images pour suivre des mouvements infimes tout en proposant un large champ de vision et une profondeur de champ plus importante que ne le permet l’oeil humain ( ou toute caméra actuelle si perfectionnée qu’elle soit ).

D’un aspect relativement simple, le CACE est un morceau plastique souple sur lequel est greffé un ensemble de capteurs photo (180) pour proposer une capture à 180 degrés. Il suffirait de placer deux exemplaires de cette caméra dos à dos pour proposer simplement une vue à 360 degrés.

Mais son intérêt est que l’ensemble est présenté comme flexible, permettant ainsi à la caméra de s’adapter à la forme d’un support. Un atout intéressant dans le cadre de l’utilisation de l’appareil à des fins de sécurité et dans l’objectif de supprimer les angles morts.

Outre les applications dans le domaine de la sécurité, le marché militaire est également ciblé. On pourrait entre autres, apercevoir ce type de caméra équiper les unités d’intervention pour leur permettre de s’assurer de la sécurisation d’une pièce avant d’y intervenir.

Plus impressionnant encore, ce type de caméra pourrait intégrer d’autres projets de recherche comme ceux actuellement développés par la DARPA pour une intégration sur des micros drones de surveillance.

Curvace reçoit actuellement une partie de son financement par l’intermédiaire de la commission européenne sous le programme FET (Future and emerging technologies)

  

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1316662
Bon, vu comme ça, ça n'a pas l'air très impressionnant, mais ça ne m'étonne pas que les militaires s'y intéressent.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]