Cyberattaque de l'Élysée : les USA nient en bloc

Le par  |  6 commentaire(s)
Elysée

Le gouvernement des États-Unis réfute les informations de L'Express selon lesquelles les USA seraient à l'origine d'une cyberattaque à l'encontre du système d'information de l'Élysée.

Dans le cadre d'une enquête sur la cyberattaque qui a frappé le système d'information de l'Élysée entre les deux tours de la dernière élection présidentielle en France, L'Express a jeté un pavé dans la marre en soupçonnant fortement les États-Unis d'en être à l'origine.

Dans un droit de réponse, l'Ambassade des États-Unis à Paris réfute catégoriquement de telles " allégations émanant de sources non identifiées ".

" Ce reportage ne repose pas sur des faits avérés, et l'accusation de L'Express ne dépend que de conclusions d'experts anonymes, fondées sur un faisceau de présomptions ". Ce terme de faisceau de présomptions avait été utilisé dans l'article lui-même.

" La France est un des meilleurs alliés des États-Unis. Notre coopération dans les domaines du renseignement, du maintien de l'ordre et de la cyberdéfense est remarquable. Elle n'a jamais été aussi bonne, et demeure essentielle pour mener à bien notre lutte commune contre les menaces extrémistes. "

Une telle réaction n'est pas véritablement surprenante. À voir si l'affaire ira plus loin.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1093592
Ah, bah, c'est sûr, ils vont pas dire :"Yes, it's us, but it's a mistake..."
Le #1093622
En matière de renseignement on n'avoue jamais un fait, fut-il avéré !
Le #1093702
Yes, we can....
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1093792
En même temps, l'Express c'est un peu le gratin de la presse américanophobe bien pensante, non? Faudrait arrêter de les subventionner, ça les calmerait un peu... (pour mémoire, en 2011: L’Express : 7 621 766 euros de subventions, rien que ça http://www.observatoiredessubventions.com/2012/classement-des-aides-a-la-presse/ )
Anonyme
Le #1093892
Honnêtement qui s'attendrait à ce qu'un gouvernement reconnaisse qu'il espionne ses "amis", ils ne le reconnaissent déjà pas pour leurs ennemis.
Le #1093922
Non mais c une erreur des usa et je vais les défendre sur ce coup. Ils croyaient espionner un pays du tiers monde. De nos jours on peut pas leur en vouloir de s'être trompé
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]