La diversification de la cybercriminalité est en marche

Le par  |  15 commentaire(s)
numerique

Une tribune de Maître Antoine Chéron, avocat spécialisé en propriété intellectuelle et NTIC, fondateur du cabinet ACBM.

antoine-cheron-avocatLes faits divers liés à la cybercriminalité sont toujours plus nombreux et variés. En atteste le vol des données personnelles de 112 000 policiers récemment commis par un employé d'une société sous-traitante de la Mutuelle générale de la police.

Ces données étaient stockées sur un cloud à l'accès protégé par un simple mot de passe, permettant à l'employé en question d'accéder et de s'approprier sans grandes difficultés des informations confidentielles non seulement sur les policiers mais aussi sur leurs proches.

Cette affaire met en lumière que la menace cybercriminelle ne vient pas toujours de l'extérieur mais peut également être interne aux organismes et entreprises. Le contrôle des risques liés à la perte d'informations se doit alors d'évoluer pour s'adapter à la typologie des différentes cybermenaces.

Une expertise alarmante

Alors que l'affaire du vol de données des policiers était révélée à la presse, deux experts ont affirmé lundi 27 juin que les cyberattaques visent dans 99 % des cas à voler des données, mais que de plus en plus d'intrusions dans les réseaux informatiques des entreprises font craindre des tentatives de sabotage industriel ou des menaces terroristes.

Le directeur de l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), Guillaume Poupard a qualifié ce phénomène d'inquiétant. C'est en effet le moins que l'on puisse dire, car si un transfert anormal ou non autorisé de données est en théorie identifiable, l'absence de captation d'informations rend le contrôle bien plus ardu.

Comme l'Anssi le craint, il se peut que les terroristes ayant des moyens financiers sans compétences techniques en informatique fassent appel à des « mercenaires numériques » pour s'introduire dans des réseaux en vue d'exfiltrer de l'information au moment opportun.

La protection des opérateurs d'importance vitale, une priorité affirmée

Les deux experts ont présenté les trois premiers arrêtés relatifs à la sécurité des systèmes d'information des opérateurs d'importance vitale (OIV) concernant les produits de santé, la gestion de l'eau et l'alimentation. D'autres arrêtés feront suite pour couvrir l'ensemble des 12 secteurs reconnus d'importance vitale, soit 249 opérateurs publics et privés identifiés comme tels.

Ainsi, dans le prolongement de la loi de programmation militaire de 2013, ce nouveau cadre juridique imposera aux OIV de se prémunir contre les risques de cyberattaque. Ils auront notamment une obligation de notifier les incidents aux autorités compétentes, devront respecter des consignes préétablies de bonnes pratique et seront soumis régulièrement à des contrôles d'application.

Comme l'a souligné M. Poupard, « la France est avec l'Allemagne un pays pionnier dans la protection des OIV », mais l'Europe n'entend pas rester simple spectatrice de ces efforts.

En février 2013, la Commission européenne a en effet proposé aux États membres et au Parlement d'adopter une directive « Network Security and Information » (NIS) qui a été approuvée en décembre 2015 et adoptée en première lecture par le Conseil de l'Europe en mai 2016. Celle-ci prévoit des mesures visant à assurer un haut niveau de confiance dans les systèmes de réseaux et d'informations de l'Union.

La stratégie de cybersécurité imposée aux États de l'UE d'ici 2018

Cette directive NIS est en fait le support nécessaire du règlement beaucoup plus général relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données. Le but est à long terme d'obtenir un espace numérique sécurisé et performant au sein duquel les États membres coopèrent de manière harmonieuse pour lutter contre la cybercriminalité.

Au niveau national, l'Union prévoit que tous les États membres devront créer une « computer emergency response team » (CERT), c'est-à-dire un centre d'alerte et de réaction aux attaques informatiques qui aurait pour mission de surveiller, analyser, avertir des risques et intervenir a posteriori.

Au niveau communautaire, la directive NIS prévoit la mise en place d'un réseau de communication interétatique afin de favoriser la circulation des alertes, la cybercriminalité n'ayant pas de frontières. La coopération paneuropéenne se fera sur la base du volontariat et du partage d'information des différents acteurs. Face à la cybermenace, notamment de nature terroriste, la solidarité entre États apparaît en effet indispensable.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1908049
Je me demande si un jour nous pourrons éradiquer le mal... (Je suis sérieuse) ou s'il est nécessaire à quelques chose, puisqu'il existe.

Ou si ces gens, qui veulent faire du mal, existeront toujours et trouveront toujours un moyen de le faire ?

C'est cool de vivre dans une Société saine et sans problème voulu. Cest ma vie actuellement, et tout autour de moi je vois des gens qui ne semblent vivre que pour et par les problèmes. ( en tous genre) ils créent des problèmes, ils vivent dans le problème. Sans cela ils s'emmerdent.

Bien entendu je ne vis pas dans un monde de Bisounours ... Les problèmes de santé, la disparition de proches, les accidents ... C'est tout à fait normal.

Mais vraiment, ce serait cool de vivre dans Minority Report ou enfin les gens malsains seraient stoppés net avant leur acte.

Ils existeraient toujours, Bien entendu, mais seraient enfermés tant que nécessaire.

Et nous, les tranquilles et amoureux de la vie paisible et sans problème, pourrions vivre sans aucune crainte.

Fini meme ce genre d'articles ... Une utopie ? Nous verrons bien.
Le #1908050
sandramcc a écrit :

Je me demande si un jour nous pourrons éradiquer le mal... (Je suis sérieuse) ou s'il est nécessaire à quelques chose, puisqu'il existe.

Ou si ces gens, qui veulent faire du mal, existeront toujours et trouveront toujours un moyen de le faire ?

C'est cool de vivre dans une Société saine et sans problème voulu. Cest ma vie actuellement, et tout autour de moi je vois des gens qui ne semblent vivre que pour et par les problèmes. ( en tous genre) ils créent des problèmes, ils vivent dans le problème. Sans cela ils s'emmerdent.

Bien entendu je ne vis pas dans un monde de Bisounours ... Les problèmes de santé, la disparition de proches, les accidents ... C'est tout à fait normal.

Mais vraiment, ce serait cool de vivre dans Minority Report ou enfin les gens malsains seraient stoppés net avant leur acte.

Ils existeraient toujours, Bien entendu, mais seraient enfermés tant que nécessaire.

Et nous, les tranquilles et amoureux de la vie paisible et sans problème, pourrions vivre sans aucune crainte.

Fini meme ce genre d'articles ... Une utopie ? Nous verrons bien.


Tu es es sérieuse ?

D'une part croire que l'être Humain peut s'affranchir de sa part sombre, c'est croire que l'etre humain peut devenir autre chose que l'être Humain.

D'autre part, si ta société idéale est celle de "Minority Report", je préfère encore vivre avec nos problèmes actuels.

Enfin, alors que dans nos sociétés, on s'attriste d'un vol de données et on se demande si ce genre de problème pourra disparaître un jour, dans une bonne partie du monde on cherche avant tout à survivre au jour le jour. Comme quoi à force d'être gâtés on en perd le sens des réalités...
Le #1908051
sandramcc a écrit :

Je me demande si un jour nous pourrons éradiquer le mal... (Je suis sérieuse) ou s'il est nécessaire à quelques chose, puisqu'il existe.

Ou si ces gens, qui veulent faire du mal, existeront toujours et trouveront toujours un moyen de le faire ?

C'est cool de vivre dans une Société saine et sans problème voulu. Cest ma vie actuellement, et tout autour de moi je vois des gens qui ne semblent vivre que pour et par les problèmes. ( en tous genre) ils créent des problèmes, ils vivent dans le problème. Sans cela ils s'emmerdent.

Bien entendu je ne vis pas dans un monde de Bisounours ... Les problèmes de santé, la disparition de proches, les accidents ... C'est tout à fait normal.

Mais vraiment, ce serait cool de vivre dans Minority Report ou enfin les gens malsains seraient stoppés net avant leur acte.

Ils existeraient toujours, Bien entendu, mais seraient enfermés tant que nécessaire.

Et nous, les tranquilles et amoureux de la vie paisible et sans problème, pourrions vivre sans aucune crainte.

Fini meme ce genre d'articles ... Une utopie ? Nous verrons bien.


"Je me demande si un jour nous pourrons éradiquer le mal... (Je suis sérieuse)"
=>Ca va quand même être dur d'éradiquer tous les GAFAM

"ce serait cool de vivre dans Minority Report "
=> Tu vois c'est le problème avec l'éradication du mal, comment peut-on éradiquer le mal alors que chacun en a sa propre définition ? Pour paraphraser ce qui est souvent dit sur 1984 : Minority Report était une critique, pas un mode d'emploi.

"Ils existeraient toujours, Bien entendu, mais seraient enfermés tant que nécessaire."
=>D'ailleurs je pense qu'il serait aussi nécessaire d'enfermer préventivement tous ceux qui veulent une société à la Minority Report.

Bon aller, c'est le jour du Seigneur alors j'arrête là. Amen
Le #1908057
sandramcc a écrit :

Je me demande si un jour nous pourrons éradiquer le mal... (Je suis sérieuse) ou s'il est nécessaire à quelques chose, puisqu'il existe.

Ou si ces gens, qui veulent faire du mal, existeront toujours et trouveront toujours un moyen de le faire ?

C'est cool de vivre dans une Société saine et sans problème voulu. Cest ma vie actuellement, et tout autour de moi je vois des gens qui ne semblent vivre que pour et par les problèmes. ( en tous genre) ils créent des problèmes, ils vivent dans le problème. Sans cela ils s'emmerdent.

Bien entendu je ne vis pas dans un monde de Bisounours ... Les problèmes de santé, la disparition de proches, les accidents ... C'est tout à fait normal.

Mais vraiment, ce serait cool de vivre dans Minority Report ou enfin les gens malsains seraient stoppés net avant leur acte.

Ils existeraient toujours, Bien entendu, mais seraient enfermés tant que nécessaire.

Et nous, les tranquilles et amoureux de la vie paisible et sans problème, pourrions vivre sans aucune crainte.

Fini meme ce genre d'articles ... Une utopie ? Nous verrons bien.


Ce n'est pas toi qui disait je ne sais plus sur quelle article, que les Chinois qui avaient dérober des millions d'euros à des GAB étaient très respectable car ils faisaient ça proprement et sans violence ?


Très cohérent avec ton discours actuel, au faite moi c'est toujours d'actualité pour me servir sur ton compte, comme je te l'ai déjà dit c'est propre et sans violence.

" Mais vraiment, ce serait cool de vivre dans Minority Report ou enfin les gens malsains seraient stoppés net avant leur acte. "

Ah... la drogue, quelle invention maléfique !

Comme tu dis @bugmenot, amen.


Peace.
Le #1908060
En effet, chacun son concept du mal.

Je répète que voler de l'argent à des multinationales en créant un logiciel ou une astuce est mal, mais c'est tant mieux pour celui ou celle qui y parvient grâce à son intelligence sans se faire prendre. S'il est pris... Tant pis il aura joué il aura perdu. Et dans mon monde de Minority report, lui aussi se fera chopper avant qu'il ne fasse quoi que ce soit.

Désolé pour ceux que cela choque, et qui mettent les libertés individuelles AVANT le bon sens commun, on a chacun sa vision du bien et du mal, mais avant tout nous avons un sens des valeurs communes.

Et donc, voler de l'argent à une multi nationale en vue de s'enrichir ou voler les données personnelles d'une mutuelle de police afin de les revendre à des terroristes qui vont tres certainement menacer l'intégrité d'un ou plusieurs êtres humains, voire les tuer, c'est tout a fait different.

Si on n'adhère pas à ca alors tant pis laissons faire tout ira bien...

Pendant ce temps là Salah Abdeslam fait du sport dans sa cellule privée tranquillement, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Si on a rien à se reprocher, on vivra comme des poissons dans l'eau dans une Societe à la Minority Report, celui ou celle qui en a peur ... C'est celui qui est déviant.




Le #1908062
sandramcc a écrit :

En effet, chacun son concept du mal.

Je répète que voler de l'argent à des multinationales en créant un logiciel ou une astuce est mal, mais c'est tant mieux pour celui ou celle qui y parvient grâce à son intelligence sans se faire prendre. S'il est pris... Tant pis il aura joué il aura perdu. Et dans mon monde de Minority report, lui aussi se fera chopper avant qu'il ne fasse quoi que ce soit.

Désolé pour ceux que cela choque, et qui mettent les libertés individuelles AVANT le bon sens commun, on a chacun sa vision du bien et du mal, mais avant tout nous avons un sens des valeurs communes.

Et donc, voler de l'argent à une multi nationale en vue de s'enrichir ou voler les données personnelles d'une mutuelle de police afin de les revendre à des terroristes qui vont tres certainement menacer l'intégrité d'un ou plusieurs êtres humains, voire les tuer, c'est tout a fait different.

Si on n'adhère pas à ca alors tant pis laissons faire tout ira bien...

Pendant ce temps là Salah Abdeslam fait du sport dans sa cellule privée tranquillement, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Si on a rien à se reprocher, on vivra comme des poissons dans l'eau dans une Societe à la Minority Report, celui ou celle qui en a peur ... C'est celui qui est déviant.


"A Fleury-Merogis, le terroriste Salah Abdeslam a 4 cellules réservées exclusivement pour lui, deux pour faire ce qu'il veut, une pour la surveillance vidéo et une autre transformée en salle de sport. Il peut cuisiner à sa convenance et regarder la télé, d'ailleurs, il serait friand de télé-réalité."

A quand un vrai changement ?
Le #1908064
Thrawn a écrit :

sandramcc a écrit :

En effet, chacun son concept du mal.

Je répète que voler de l'argent à des multinationales en créant un logiciel ou une astuce est mal, mais c'est tant mieux pour celui ou celle qui y parvient grâce à son intelligence sans se faire prendre. S'il est pris... Tant pis il aura joué il aura perdu. Et dans mon monde de Minority report, lui aussi se fera chopper avant qu'il ne fasse quoi que ce soit.

Désolé pour ceux que cela choque, et qui mettent les libertés individuelles AVANT le bon sens commun, on a chacun sa vision du bien et du mal, mais avant tout nous avons un sens des valeurs communes.

Et donc, voler de l'argent à une multi nationale en vue de s'enrichir ou voler les données personnelles d'une mutuelle de police afin de les revendre à des terroristes qui vont tres certainement menacer l'intégrité d'un ou plusieurs êtres humains, voire les tuer, c'est tout a fait different.

Si on n'adhère pas à ca alors tant pis laissons faire tout ira bien...

Pendant ce temps là Salah Abdeslam fait du sport dans sa cellule privée tranquillement, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Si on a rien à se reprocher, on vivra comme des poissons dans l'eau dans une Societe à la Minority Report, celui ou celle qui en a peur ... C'est celui qui est déviant.


"A Fleury-Merogis, le terroriste Salah Abdeslam a 4 cellules réservées exclusivement pour lui, deux pour faire ce qu'il veut, une pour la surveillance vidéo et une autre transformée en salle de sport. Il peut cuisiner à sa convenance et regarder la télé, d'ailleurs, il serait friand de télé-réalité."

A quand un vrai changement ?


Bah ouais... Cest ce que je dis !

Si seulement tom Cruise avait pu le choper juste avant... Il serait exactement au même endroit, salle de sport au pas tant mieux pour lui, mais il n'y aurait pas eu de mort !!!

QUID de Andreas Breivik ?? Et autre tueur de masse ?

Pardon de vouloir un monde sans eux, ou plutôt avec eux enfermés à vie ... Mais si cela doit passer par 1984 pour ca à alors qu'à cela ne tienne !

A vous (nous) de nous adapter et être heureux ! Cest dans la tête la liberté... Allez demander à Mandela s'il regrette la prison ! Il serait quoi sans elle ?AHHHHH ! Voilà !

Il a certainement accompli plus de choses grâce à la répression (qu'il a voulu abolir)que s'il elle n'avait jamais été présente.


Le #1908067
"Mais vraiment, ce serait cool de vivre dans Minority Report ou enfin les gens malsains seraient stoppés net avant leur acte."

Je pense que si le film a été tourné c'est que beaucoup y ont déjà pensé

Pas facile à dire, un vrai sujet de philo.
Car dans le film les precog savent vraiment ce qui va se passer, et dans ce cas il est bon de pouvoir l'arrêter, un peu comme après le travail de nos services de renseignement.
Le #1908069
sandramcc a écrit :

En effet, chacun son concept du mal.

Je répète que voler de l'argent à des multinationales en créant un logiciel ou une astuce est mal, mais c'est tant mieux pour celui ou celle qui y parvient grâce à son intelligence sans se faire prendre. S'il est pris... Tant pis il aura joué il aura perdu. Et dans mon monde de Minority report, lui aussi se fera chopper avant qu'il ne fasse quoi que ce soit.

Désolé pour ceux que cela choque, et qui mettent les libertés individuelles AVANT le bon sens commun, on a chacun sa vision du bien et du mal, mais avant tout nous avons un sens des valeurs communes.

Et donc, voler de l'argent à une multi nationale en vue de s'enrichir ou voler les données personnelles d'une mutuelle de police afin de les revendre à des terroristes qui vont tres certainement menacer l'intégrité d'un ou plusieurs êtres humains, voire les tuer, c'est tout a fait different.

Si on n'adhère pas à ca alors tant pis laissons faire tout ira bien...

Pendant ce temps là Salah Abdeslam fait du sport dans sa cellule privée tranquillement, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Si on a rien à se reprocher, on vivra comme des poissons dans l'eau dans une Societe à la Minority Report, celui ou celle qui en a peur ... C'est celui qui est déviant.


"Si on n'adhère pas à ca alors tant pis laissons faire tout ira bien...

Pendant ce temps là Salah Abdeslam fait du sport dans sa cellule privée tranquillement, tout va bien dans le meilleur des mondes."
=>Non mais, pour que Machin Adbelou n'ait pas une suite royale, c'est pas la peine de vivre dans Minority Report, il suffit de.... pas lui donner une suite royale. Ah, les ravages de la drogue sur les capacités cognitives...

"Si on a rien à se reprocher, on vivra comme des poissons dans l'eau dans une Societe à la Minority Report, celui ou celle qui en a peur ... C'est celui qui est déviant."
=>Tu sais ce qu'il te dit le déviant ? Va mettre une webcam dans chaque pièce et balance l'accès au panneau de contrôle, pour voir si t'es pas une déviante aussi, tient.
Le #1908071
sandramcc a écrit :

Thrawn a écrit :

sandramcc a écrit :

En effet, chacun son concept du mal.

Je répète que voler de l'argent à des multinationales en créant un logiciel ou une astuce est mal, mais c'est tant mieux pour celui ou celle qui y parvient grâce à son intelligence sans se faire prendre. S'il est pris... Tant pis il aura joué il aura perdu. Et dans mon monde de Minority report, lui aussi se fera chopper avant qu'il ne fasse quoi que ce soit.

Désolé pour ceux que cela choque, et qui mettent les libertés individuelles AVANT le bon sens commun, on a chacun sa vision du bien et du mal, mais avant tout nous avons un sens des valeurs communes.

Et donc, voler de l'argent à une multi nationale en vue de s'enrichir ou voler les données personnelles d'une mutuelle de police afin de les revendre à des terroristes qui vont tres certainement menacer l'intégrité d'un ou plusieurs êtres humains, voire les tuer, c'est tout a fait different.

Si on n'adhère pas à ca alors tant pis laissons faire tout ira bien...

Pendant ce temps là Salah Abdeslam fait du sport dans sa cellule privée tranquillement, tout va bien dans le meilleur des mondes.

Si on a rien à se reprocher, on vivra comme des poissons dans l'eau dans une Societe à la Minority Report, celui ou celle qui en a peur ... C'est celui qui est déviant.


"A Fleury-Merogis, le terroriste Salah Abdeslam a 4 cellules réservées exclusivement pour lui, deux pour faire ce qu'il veut, une pour la surveillance vidéo et une autre transformée en salle de sport. Il peut cuisiner à sa convenance et regarder la télé, d'ailleurs, il serait friand de télé-réalité."

A quand un vrai changement ?


Bah ouais... Cest ce que je dis !

Si seulement tom Cruise avait pu le choper juste avant... Il serait exactement au même endroit, salle de sport au pas tant mieux pour lui, mais il n'y aurait pas eu de mort !!!

QUID de Andreas Breivik ?? Et autre tueur de masse ?

Pardon de vouloir un monde sans eux, ou plutôt avec eux enfermés à vie ... Mais si cela doit passer par 1984 pour ca à alors qu'à cela ne tienne !

A vous (nous) de nous adapter et être heureux ! Cest dans la tête la liberté... Allez demander à Mandela s'il regrette la prison ! Il serait quoi sans elle ?AHHHHH ! Voilà !

Il a certainement accompli plus de choses grâce à la répression (qu'il a voulu abolir)que s'il elle n'avait jamais été présente.


EDIT 150000x :
Pas faux mais je ne suis pas deviant et je suis du même avis que @bugmenot.
Minority Report c'est bien mais je ne vie pas dans la fiction moi.


Peace.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]