Cyberviolence : 1 collégien sur 5 en est victime en France

Le par  |  8 commentaire(s)
Enfants ordinateur

La cyberviolence fait des ravages en France et inquiète de plus en plus les autorités. Une étude de l'Éducation nationale met ainsi en avant un chiffre troublant : un collégien sur cinq a déjà été victime de cyberviolence.

C'est un phénomène qui aurait doublé par rapport à l'année dernière, la violence dans le milieu scolaire a tendance à s'exporter jusque dans les univers virtuels et sur Internet.

Des surnoms dégradants, insultes, critiques et autres pressions psychologiques, la violence qui s'exprime à l'école touche de plus en plus les collégiens une fois rentrés chez eux en s'invitant sur Internet au travers des réseaux sociaux ou l'envoi de messages SMS.

cyberharcèlement france  En 2011, 9% des collégiens sondés déclaraient avoir subi un fait de violence via SMS ou Internet. En 2013, ce chiffre est passé à 18%. L'étude fait écho à une précédente enquête de l'Éducation nationale qui indiquait qu'un élève sur 10 avait déjà subi une forme de harcèlement, d'humiliation ou d'insulte par ces mêmes voies.

Ce sont principalement les filles qui sont victimes de ce type de harcèlement : 21 % d'entre elles indiquent avoir subi au moins un fait de cyberviolence dans l'année, cyberharcèlement france  1 contre 15 % des garçons.

Et le phénomène semble s'accentuer avec l'âge, puisque si 15 % des élèves de sixième indiquent avoir subi de tels faits, ils sont 20 % à en témoigner chez les élèves de troisième. Une augmentation qui s'explique par une prise en main plus poussée des outils technologiques avec l'âge, et une surveillance moins importante des parents.

Le plus inquiétant, c'est que l'étude révèle que les victimes de cyberviolence sont également celles qui subissent le plus les violences diverses à l'école, de façon physique et bien concrète. Une fois sur la toile, les phénomènes de groupe et l'aspect libre et dématérialisé considérés comme sans conséquence amènent à des abus toujours plus importants.

Et le phénomène est d'autant plus pervers que les victimes n'osent souvent pas parler de ce harcèlement. Seuls 8% des victimes ont fini par déposer plainte pour " violences exercées sur les réseaux sociaux ou par Internet" au cours de l'année.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1819956
"La violence dans le milieu scolaire a tendance à s'exporter jusque dans les univers virtuels et sur Internet"

Qu'est-ce qui est grave pour les enfants, qu'il y ait de la violence ou le fait qu'elle s'exprime aussi virtuellement sur Internet ? Aujourd'hui Il n'y a pas de raison qu'Internet soit différent de la société, Internet est la vie réelle ; Si elle comporte de la violence alors Internet aussi.

Par contre, je me souviens de l'apparition de la violence sur Internet, c'était vers 2003 puis cela s'est grandement amplifié avec l'apparition des réseaux sociaux ; Avant c'était plutôt un havre de paix avec des discussions interminables sur tous les sujets. Quand il y avait des dérapages c'était le PLONK assuré par les habitués et l'auteur était virtuellement dead, réduit à tenter de renaitre sous une autre identité.

Le #1819958
PauletteParis a écrit :

"La violence dans le milieu scolaire a tendance à s'exporter jusque dans les univers virtuels et sur Internet"

Qu'est-ce qui est grave pour les enfants, qu'il y ait de la violence ou le fait qu'elle s'exprime aussi virtuellement sur Internet ? Aujourd'hui Il n'y a pas de raison qu'Internet soit différent de la société, Internet est la vie réelle ; Si elle comporte de la violence alors Internet aussi.

Par contre, je me souviens de l'apparition de la violence sur Internet, c'était vers 2003 puis cela s'est grandement amplifié avec l'apparition des réseaux sociaux ; Avant c'était plutôt un havre de paix avec des discussions interminables sur tous les sujets. Quand il y avait des dérapages c'était le PLONK assuré par les habitués et l'auteur était virtuellement dead, réduit à tenter de renaitre sous une autre identité.


"Internet est la vie réelle" : Bien sûr que non. C'est même une grave erreur que de penser ça. Une erreur de plus en plus commune à l'origine de plus en plus de débordements.

Internet n'est pas et n'a jamais été la vie réelle. Ça n'en est qu'une transposition le plus souvent fantasmée, aidée en cela par le fait que quasiment aucune règle ne peut s'y appliquer, ce qui est déjà une différence fondamentale avec la vie réelle. Il ne peut yu avoir de responsabilisation sur le Net.
Le #1819963
Sicyons a écrit :

PauletteParis a écrit :

"La violence dans le milieu scolaire a tendance à s'exporter jusque dans les univers virtuels et sur Internet"

Qu'est-ce qui est grave pour les enfants, qu'il y ait de la violence ou le fait qu'elle s'exprime aussi virtuellement sur Internet ? Aujourd'hui Il n'y a pas de raison qu'Internet soit différent de la société, Internet est la vie réelle ; Si elle comporte de la violence alors Internet aussi.

Par contre, je me souviens de l'apparition de la violence sur Internet, c'était vers 2003 puis cela s'est grandement amplifié avec l'apparition des réseaux sociaux ; Avant c'était plutôt un havre de paix avec des discussions interminables sur tous les sujets. Quand il y avait des dérapages c'était le PLONK assuré par les habitués et l'auteur était virtuellement dead, réduit à tenter de renaitre sous une autre identité.


"Internet est la vie réelle" : Bien sûr que non. C'est même une grave erreur que de penser ça. Une erreur de plus en plus commune à l'origine de plus en plus de débordements.

Internet n'est pas et n'a jamais été la vie réelle. Ça n'en est qu'une transposition le plus souvent fantasmée, aidée en cela par le fait que quasiment aucune règle ne peut s'y appliquer, ce qui est déjà une différence fondamentale avec la vie réelle. Il ne peut yu avoir de responsabilisation sur le Net.


Une expression anciennement très populaire chez les geeks résume cela : IRL ( In Real Life "dans la vie réelle") remplacée depuis de nombreuses années par AFK (Away From the Keyboard "loin du clavier"), c'est pour exprimer qu'Internet fait maintenant partie de la vie réelle.

De fait aujourd'hui internet est partout et il fait partie de la vie : Dans les tels, le travail, l'administratif (la sécu, les impôts,...), les achats, les voyages, la découverte, la culture, la connaissance, l'éducation, la politique, la société, les relations, la TV, le cinéma, les livres, le médical, etc. etc.

Le #1820036
PauletteParis a écrit :

Sicyons a écrit :

PauletteParis a écrit :

"La violence dans le milieu scolaire a tendance à s'exporter jusque dans les univers virtuels et sur Internet"

Qu'est-ce qui est grave pour les enfants, qu'il y ait de la violence ou le fait qu'elle s'exprime aussi virtuellement sur Internet ? Aujourd'hui Il n'y a pas de raison qu'Internet soit différent de la société, Internet est la vie réelle ; Si elle comporte de la violence alors Internet aussi.

Par contre, je me souviens de l'apparition de la violence sur Internet, c'était vers 2003 puis cela s'est grandement amplifié avec l'apparition des réseaux sociaux ; Avant c'était plutôt un havre de paix avec des discussions interminables sur tous les sujets. Quand il y avait des dérapages c'était le PLONK assuré par les habitués et l'auteur était virtuellement dead, réduit à tenter de renaitre sous une autre identité.


"Internet est la vie réelle" : Bien sûr que non. C'est même une grave erreur que de penser ça. Une erreur de plus en plus commune à l'origine de plus en plus de débordements.

Internet n'est pas et n'a jamais été la vie réelle. Ça n'en est qu'une transposition le plus souvent fantasmée, aidée en cela par le fait que quasiment aucune règle ne peut s'y appliquer, ce qui est déjà une différence fondamentale avec la vie réelle. Il ne peut yu avoir de responsabilisation sur le Net.


Une expression anciennement très populaire chez les geeks résume cela : IRL ( In Real Life "dans la vie réelle") remplacée depuis de nombreuses années par AFK (Away From the Keyboard "loin du clavier"), c'est pour exprimer qu'Internet fait maintenant partie de la vie réelle.

De fait aujourd'hui internet est partout et il fait partie de la vie : Dans les tels, le travail, l'administratif (la sécu, les impôts,...), les achats, les voyages, la découverte, la culture, la connaissance, l'éducation, la politique, la société, les relations, la TV, le cinéma, les livres, le médical, etc. etc.


N'importe quoi. D'une par "AFK" n'a jamais remplacé "IRL". "AFK" a été surtout popularisé il y a une dizaine d'années avec l'émergence des jeux en ligne, pour signaler à ses coéquipiers que l'on s'absentait quelques minutes.

Et le fait qu'Internet soit partout n'a rien à voir avec le fait de ne plus le différencier de la vie réelle.

Bref, une telle confusion est juste inquiétante. Croire qu'Internet c'est la vie, ça rejoins les pires clichés du geek asocial et limite autiste. Espérons que ça ne se généralise jamais.
Le #1820037
je veux justepreciser que afk c'est quand on est pas dispo ça n'a jamais remplacé IRL
Le #1820038
Sicyons a écrit :

PauletteParis a écrit :

Sicyons a écrit :

PauletteParis a écrit :

"La violence dans le milieu scolaire a tendance à s'exporter jusque dans les univers virtuels et sur Internet"

Qu'est-ce qui est grave pour les enfants, qu'il y ait de la violence ou le fait qu'elle s'exprime aussi virtuellement sur Internet ? Aujourd'hui Il n'y a pas de raison qu'Internet soit différent de la société, Internet est la vie réelle ; Si elle comporte de la violence alors Internet aussi.

Par contre, je me souviens de l'apparition de la violence sur Internet, c'était vers 2003 puis cela s'est grandement amplifié avec l'apparition des réseaux sociaux ; Avant c'était plutôt un havre de paix avec des discussions interminables sur tous les sujets. Quand il y avait des dérapages c'était le PLONK assuré par les habitués et l'auteur était virtuellement dead, réduit à tenter de renaitre sous une autre identité.


"Internet est la vie réelle" : Bien sûr que non. C'est même une grave erreur que de penser ça. Une erreur de plus en plus commune à l'origine de plus en plus de débordements.

Internet n'est pas et n'a jamais été la vie réelle. Ça n'en est qu'une transposition le plus souvent fantasmée, aidée en cela par le fait que quasiment aucune règle ne peut s'y appliquer, ce qui est déjà une différence fondamentale avec la vie réelle. Il ne peut yu avoir de responsabilisation sur le Net.


Une expression anciennement très populaire chez les geeks résume cela : IRL ( In Real Life "dans la vie réelle") remplacée depuis de nombreuses années par AFK (Away From the Keyboard "loin du clavier"), c'est pour exprimer qu'Internet fait maintenant partie de la vie réelle.

De fait aujourd'hui internet est partout et il fait partie de la vie : Dans les tels, le travail, l'administratif (la sécu, les impôts,...), les achats, les voyages, la découverte, la culture, la connaissance, l'éducation, la politique, la société, les relations, la TV, le cinéma, les livres, le médical, etc. etc.


N'importe quoi. D'une par "AFK" n'a jamais remplacé "IRL". "AFK" a été surtout popularisé il y a une dizaine d'années avec l'émergence des jeux en ligne, pour signaler à ses coéquipiers que l'on s'absentait quelques minutes.

Et le fait qu'Internet soit partout n'a rien à voir avec le fait de ne plus le différencier de la vie réelle.

Bref, une telle confusion est juste inquiétante. Croire qu'Internet c'est la vie, ça rejoins les pires clichés du geek asocial et limite autiste. Espérons que ça ne se généralise jamais.


trop rapide lol je m'incline
Le #1820051
Sicyons a écrit :

PauletteParis a écrit :

"La violence dans le milieu scolaire a tendance à s'exporter jusque dans les univers virtuels et sur Internet"

Qu'est-ce qui est grave pour les enfants, qu'il y ait de la violence ou le fait qu'elle s'exprime aussi virtuellement sur Internet ? Aujourd'hui Il n'y a pas de raison qu'Internet soit différent de la société, Internet est la vie réelle ; Si elle comporte de la violence alors Internet aussi.

Par contre, je me souviens de l'apparition de la violence sur Internet, c'était vers 2003 puis cela s'est grandement amplifié avec l'apparition des réseaux sociaux ; Avant c'était plutôt un havre de paix avec des discussions interminables sur tous les sujets. Quand il y avait des dérapages c'était le PLONK assuré par les habitués et l'auteur était virtuellement dead, réduit à tenter de renaitre sous une autre identité.


"Internet est la vie réelle" : Bien sûr que non. C'est même une grave erreur que de penser ça. Une erreur de plus en plus commune à l'origine de plus en plus de débordements.

Internet n'est pas et n'a jamais été la vie réelle. Ça n'en est qu'une transposition le plus souvent fantasmée, aidée en cela par le fait que quasiment aucune règle ne peut s'y appliquer, ce qui est déjà une différence fondamentale avec la vie réelle. Il ne peut yu avoir de responsabilisation sur le Net.


Une réputation peut se bâtir via Internet, mais une descente aux enfers peut être administrée via le web ....
C'est du virtuel OK ! .... mais les conséquences (fâcheuses ou pas) sont visibles dans le monde réel ....
Le #1820162
DeepBlueOcean a écrit :

Sicyons a écrit :

PauletteParis a écrit :

"La violence dans le milieu scolaire a tendance à s'exporter jusque dans les univers virtuels et sur Internet"

Qu'est-ce qui est grave pour les enfants, qu'il y ait de la violence ou le fait qu'elle s'exprime aussi virtuellement sur Internet ? Aujourd'hui Il n'y a pas de raison qu'Internet soit différent de la société, Internet est la vie réelle ; Si elle comporte de la violence alors Internet aussi.

Par contre, je me souviens de l'apparition de la violence sur Internet, c'était vers 2003 puis cela s'est grandement amplifié avec l'apparition des réseaux sociaux ; Avant c'était plutôt un havre de paix avec des discussions interminables sur tous les sujets. Quand il y avait des dérapages c'était le PLONK assuré par les habitués et l'auteur était virtuellement dead, réduit à tenter de renaitre sous une autre identité.


"Internet est la vie réelle" : Bien sûr que non. C'est même une grave erreur que de penser ça. Une erreur de plus en plus commune à l'origine de plus en plus de débordements.

Internet n'est pas et n'a jamais été la vie réelle. Ça n'en est qu'une transposition le plus souvent fantasmée, aidée en cela par le fait que quasiment aucune règle ne peut s'y appliquer, ce qui est déjà une différence fondamentale avec la vie réelle. Il ne peut yu avoir de responsabilisation sur le Net.


Une réputation peut se bâtir via Internet, mais une descente aux enfers peut être administrée via le web ....
C'est du virtuel OK ! .... mais les conséquences (fâcheuses ou pas) sont visibles dans le monde réel ....


Je n'ai jamais dit le contraire. Internet peut avoir une énorme influence sur la vie réelle. C'est un média. Mais dire qu'Internet c'est la vie réelle, c'est autre chose...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]