Hack : un site caché de Daesh vante des antidépresseurs

Le par  |  1 commentaire(s) Source : International Business Times
Anonymous

Des hackers ont neutralisé et remplacé par une publicité pour une pharmacie en ligne vendant des antidépresseurs, un site de propagande de l'Etat islamique caché dans le Dark Net.

Accessible via le navigateur Tor et utilisant les services cachés du réseau d'anonymisation, Isdarat est un site en .onion de propagande de l'Etat islamique. Même caché dans le Dark Net après avoir connu une existence sur le Web classique, Isdarat n'a pas échappé à l 'action de hackers luttant contre la propagande de Daesh.

Dans un premier temps, ce site - ou forum - a été neutralisé sous l'action de hackers qui ont exploité des erreurs triviales commises pour son basculement dans ce que l'on qualifiera donc davantage de Dark Net que de Dark Web. Une publicité a également été affichée en lieu et place.

La publicité fait référence à CoinRx.com. Cette pharmacie en ligne, qui a déménagé de l'adresse coinrx.com pour se rendre sur bitcoinpharmacy.xyz, se présente comme une officine en ligne acceptant la crypto-monnaie Bitcoin et vendant sans ordonnance. Sa spécialité, le Vigra et... les antidépresseurs.

Dark-Net-Isdarat
Hack du site Isdarat

Un message accompagnant le hack écrit :

" Trop d'Etat islamique. Augmentez votre calme. Trop de personnes sont dans ce truc de l'Etat islamique. S'il vous plaît, contemplez cette charmante publicité pour que nous puissions améliorer notre infrastructure et vous donner du contenu de l'Etat islamique dont vous avez désespérément envie. "

Ce hack dans le Dark Net est l'œuvre d'Anonymous, et en l'occurrence une faction baptisée Ghost Sec (non liée à Ghost Security Group). Un mouvement d'hacktivistes dont on rappellera qu'il n'a pas de structure hiérarchique. L'opération #OpParis suite aux attentats de Paris, et qui vise à neutraliser des sites et comptes sur les réseaux sociaux de soutien à Daesh, ne fait ainsi pas l'unanimité chez tous ceux qui brandissent la bannière Anonymous.

Certains estiment en effet que cette opération peut nuire à l'action des autorités, dont dans le recueil d'informations. Par ailleurs, le repli de Isdarat sur une adresse .onion montre que la sphère Daesh s'oriente vers le Dark Net pour tenter de se mettre à l'abri des hacktivistes.

Isdarat-onion
Le site Isdarat

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1869556
Bien pour dire que le maître d'un site web n'est pas nécessairement sont propriétaire.
Aussi fiable qu'une porte d'un domicile ouverte pendant l'absence de leur propriétaire.

Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]