La DARPA planche sur le GPS du futur

Le par  |  2 commentaire(s)
DARPA

Alors que l'Europe vient juste de relancer son programme Galileo, la DARPA et les USA planchent déjà sur le remplaçant du système GPS actuel.

Pour ne plus dépendre des USA dans le secteur de la géolocalisation, l'Europe a lancé son propre programme de mise en orbite de satellites de géopositionnement : Galileo.

Galileo satellite Mais les USA aussi devraient prochainement se lancer dans une rénovation de leur système, le gouvernement venant d'annoncer faire une priorité du développement du remplaçant de l'actuel GPS.

Le gouvernement américain souhaite ainsi prochainement disposer d'un système de géolocalisation plus rapide, permettant de réaliser des suivis en temps réel, et dont le signal pourrait être repéré de n'importe où, y compris en intérieur et sans la possibilité d'être brouillé ou détourné.

C'est la DARPA, le laboratoire technologique de la défense américaine, qui planche actuellement sur ce projet. L'agence a déjà annoncé que la capacité de suivre des cibles en temps réel serait un avantage considérable pour l'armée américaine. Le GPS actuel affiche toutefois quelques faiblesses puisqu'il peut être partiellement brouillé par les opposants des USA, il se veut également inaccessible dans certaines parties du globe.

Le successeur du GPS a déjà un nom : ASPN, soit All Source Position Navigation.

Mais le système n'aura pas qu'un impact dans le domaine militaire. Il devrait également jouer sur l'économie et la politique. Actuellement, le GPS est utilisé par l'aviation civile, l'industrie, les véhicules des particuliers et une foule de dispositifs électroniques.

Pour plus de précision, la DARPA développe des horloges plus précises, équipées de gyroscopes auto calibrés et d'accéléromètres. Le suivi en temps réel pourrait être proposé par la conjugaison des informations renvoyées par plusieurs sources : les signaux TV, Radio, données cellulaires, satellites... L'idée étant d'accéder le plus rapidement à l'information, et à localiser une cible partout, tout le temps, en extérieur comme en intérieur et même sous l'eau.

L'agence devra travailler à rendre son dispositif aussi compact que possible pour être embarqués par des soldats, des civils et pourquoi pas par la suite, intégrer directement des smartphones.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1838676
Qui parie qu'il sera prêt avant Galileo ?
Le #1838739
on est foutue... si je chie on saura la couleur de mon ... dépôt ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]