Deezer signe avec Sony BMG et devient encore plus légal

Le par  |  4 commentaire(s)
Deezer

Après avoir soulevé une mini polémique, le très enthousiasmant site gratuit de musique illimitée à la demande pourra rajouter sans crainte le qualificatif de légal, suite à la signature d'un accord avec la maison de disques Sony BMG.

DeezerLancé tel un agitateur d'idées à la fin août, le service gratuit - car financé par la publicité - d'écoute directe (sans téléchargement) de musique prenant la suite de feu BlogMusik, n'a pas manqué de soulever la polémique et d'aucuns l'accusaient d'avoir mis la charrue avant les boeufs en signant certes un accord avec les sociétés de droits d’auteur ( SACEM, ...), mais en oubliant les producteurs. Une indélicatesse qui aurait pu coûter cher à Deezer sous la forte pression d' Universal Music, compagnon du FAI Neuf Cegetel avec son offre de téléchargement de musique illimitée.


Deezer en marche vers une réelle légalité
Aujourd'hui, c'est une belle victoire pour Deezer qui marque des points et voit son horizon s'éclaircir suite à l'annonce dans un communiqué de presse, de la signature d'un accord en France avec la maison de disques Sony BMG. Cet accord porte sur la mise à disposition d'un catalogue de 165 000 titres et Deezer d'indiquer que les deezernautes pourront librement et légalement écouter de nombreux artistes issus d’univers musicaux différents.

Jonathan Benassaya, le co-fondateur de Deezer, se réjouit de la signature de cet accord qui en amènera d'autres alors que de son côté, Christophe Lameignère, PDG de Sony, déclare que c'est un premier pas vers une nouvelle forme d'usage de la musique avec un cadre respectueux des droits dans le nouvel environnement numérique. Plus de raison de se tourner vers le piratage, précise-t-il.

Avec 300 000 membres inscrits il y a un mois, Deezer en revendique dorénavant près d'un million. Pour rappel, tout internaute peut profiter de Deezer sans être inscrit.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #187148
"devient encore plus légal" ; "en marche vers une réelle légalité" : c'est en effet amusant de voir comment il est expliqué qu'un site censé être légal devient plus légal que légal... : http://forum.framasoft.org/viewtopic.php?p=222334#222334

"pourra rajouter sans crainte le qualificatif de légal" :
malheureusement, cette illégalité concerne encore la majorité des titres diffusés par Deezer, à savoir le catalogue des trois autres majors (Universal, EMI, Warner) et celui des producteurs indépendants (SCPP, SPPF).
Le #187150
la légalité est utilisé dans le sens en accord avec les maisons de disques, et non les lois du pays...

la phrase serait plutot "conformes aux exigences des maisons de disques" je pense
Le #187221
Sérieux leto_2 j'ai lu tes messages sur le forum cité. T u fais parti des maisons de disque ou quoi pour te plaindre tant que ça ?
Vous devriez être heureux que ce site existe.

Quand au gars avec son site IDEEZ, même sans être un site commerciale, il fait perdre de l'argent au site officiel, donc si, deezer a le droit de porter plainte.
Le #187223
Tu as dû les survoler bien rapidement pour te poser pareille question. Si tu lis plus attentivement les messages en question, tu auras la réponse à ta question. :-)

Pour le reste, je te remercie pour ton expertise juridique très étayée.

La jurisprudence considère que le titulaire d'un site Internet qui n'offre pas de prestations commerciales ne peut, par définition, commettre d'acte de concurrence déloyale (arrêts de la Cour d'appel de Paris 28 janvier 2003 et du 16 novembre 2005), mais je ne doute pas que tu saches déjà cela par cœur...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]