Anti-piratage : nouvel entrant pour l'alliance des logiciels

Le par  |  4 commentaire(s)
pirate drapeau

Dell a rejoint la Business Software Alliance afin de prendre part à ses programmes mondiaux de sensibilisation et lutte contre le piratage de logiciels.

Aux côtés d'Apple, Adobe, Intel, Microsoft ou encore Oracle pour ne citer qu'eux, il y a désormais Dell. Cette semaine, Dell a annoncé avoir rejoint la Business Software Alliance afin notamment de participer à ses actions de lutte contre le piratage de logiciels dans le monde.

La BSA considère que cette adhésion de Dell est de première importance, soulignant que le groupe fait aussi partie du Top 20 mondial des entreprises du logiciel.

" Dell a un intérêt partagé dans les mêmes problématiques que les autres membres de la BSA rencontrent, comme la protection de la propriété intellectuelle, l'ouverture des marchés mondiaux et favoriser la croissance du cloud computing "

, a déclaré le responsable aux affaires extérieures de la BSA.

pirate drapeauLe mois dernier, la BSA a publié - comme elle en a l'habitude - les résultats d'une étude réalisée par IDC et IPSOS. En France, le taux de piratage de logiciels sur PC est de 37 %, soit supérieur à la moyenne européenne (33 %) mais inférieur à la moyenne mondiale (42 %).

Ce piratage peut être intentionnel ou non. " Utiliser une application téléchargée à partir d'un site de partage de fichiers " ou pour une entreprise, avoir par exemple " un nombre insuffisant de licences dont l'utilisateur final peut ne pas avoir conscience. "

En France, 15 % des personnes interrogées admettent pirater des logiciels au moins occasionnellement, et 55 % déclarent ne jamais avoir fait l'acquisition d'un logiciel piraté.

En 2012, la BSA affirme que ses actions en justice ont coûté plus d'un million d'euros à des entreprises françaises pour l'utilisation de logiciels piratés. Des actions favorisée par la délation...

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1386102
Dans un sens, ça aurait même du sens que la FSF adhère : le piratage nuit également beaucoup au logiciel libre, car un nombre sans doute considérable (même s'il est difficile de savoir combien) de gens migreraient vers les alternatives open source si le piratage était mieux contrôlé...
Le #1386522
Bof ca n'a aucun intérêt de les faire migrer sur un logiciel libre si ils ne connaissent pas la philo du logiciel libre, ils reviendront tôt ou tard sur du propriétaire parce son logiciel x n'est pas exactement comme y.

Ca me faire rire, il se prennent pour la justice incarné avec leur morale sur les copies illicites mais c'est les 1er à enfermer les utilisateurs avec leurs logiciels propriétaire à la noix !
Le #1386562
favoriser la croissance du cloud aura pour effet de favoriser la croissance du logiciel libre.

Le #1386692
Comment ??? Dell a intégré la NSA, pour favoriser l' espionnage des pays européens amis, et favoriser le contournement de la protection de la vie privée, le contournement de "la protection de la propriété intellectuelle, l'ouverture des marchés mondiaux et favoriser la croissance du cloud computing " !!! incroyable !!!

Non, merd***, j'ai mal lu ! Dell intègre la BSA ! c'est pas 'exactement' la même chose, même si ça y ressemble un peu ...

Sinon, je suis plutôt d'accord pour dire que la BSA veut pas trop poursuivre les infractions,parce qu'il faut quand même pas dégouter les mecs qui piratent ton programme, tu maintiens leur addiction, et un jour , ils repaieront ...
tandis que si tu les empêches vraiment, ils pourraient avoir l'idée saugrenue d 'essayer le libre .... et oh, mon dieu !!!, ils pourraient même s'y habituer !!! ........
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]