Deux ans après : la révolution Ouya n'a pas eu lieu

Le par  |  5 commentaire(s) Source : ExtremeTech
ouya-limited-edition-white_0

Qu'est-il arrivé de la grande révolution du jeu vidéo sous Android que tout le monde nous promettait à l'époque de la sortie des premières micro consoles de salon ? Après plus de 8,6 millions de dollars soulevés sur Kickstarter en 2012, la Ouya peut-elle encore s'imposer auprès des joueurs ?

En 2012, Ouya nous faisait une promesse : celle d'une révolution dans le secteur des jeux vidéo avec la sortie d'une console accessible misant sur Android et l'adhésion des développeurs à un vaste projet pour diffuser une foule de titres gratuits ou à prix réduit sur une plateforme d'un nouveau genre.

Ouya.GNT  Malheureusement, si sur le papier l'aventure était prometteuse, Ouya a rapidement fait face à quelques problèmes. De reports en bugs et autres problèmes de production, la firme n'a finalement pas réussi à séduire les développeurs, et le manque de titres exclusifs ou adaptés à la manette et aux écrans de télévision ont rapidement agacés les joueurs.

Recode indique ainsi que la marque chercherait actuellement un racheteur potentiel aux USA ou en Chine... sans réel succès pour l'instant.

Il faut dire que la console misait à l'époque sur une période assez vide en termes de sorties de titres AAA sur les consoles d'ancienne génération... Depuis, les PlayStation 4 et Xbox One sont sorties, les plateformes ont évolué et les jeux proposés sont bien plus intéressants que sous Android. À 100 euros la console, le prix autrefois intéressant parait excessif actuellement compte tenu du peu de titres portés sur la plateforme.

Néanmoins, la console aura eu le mérite de relancer quelque peu l'intérêt des foules pour les productions de développeurs indépendants. Microsoft, Steam ou Sony ont bien compris le message et accueillent plus facilement ces productions qui sortent de l'ordinaire et qui vont en marge des superproductions formatées.

Reste que la récente levée d'embargo sur les consoles de jeu en Chine pourrait se présenter comme l'occasion pour la Ouya de s'offrir une seconde jeunesse.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1808739
"Recode indique ainsi que la marque chercherait actuellement un racheteur potentiel aux USA ou en Chine... sans réel succès pour l'instant."

D'autres sources indique qu'au contraire, il y aurait pas mal d’intéressés, surtout en chine
Anonyme
Le #1808741
chibre a écrit :

"Recode indique ainsi que la marque chercherait actuellement un racheteur potentiel aux USA ou en Chine... sans réel succès pour l'instant."

D'autres sources indique qu'au contraire, il y aurait pas mal d’intéressés, surtout en chine


La Chine reprend tout hé hé hé
si ça se revend mal, ils ne recycle pas, ils "modifient" les produits;
ils sont maitre dans l'art de la contrefaçon !
Le #1808743
Avec un peu de chance ils enterreront les ouya restantes sous terre, et dans 20 ans ce sera collector !
Le #1808772
Bien pensé, le nom de cette console...

C'est le son qu'émettent les concepteurs après ce flop ??
Le #1809146
Perso je l'ai acheté pour installer XBMC dessus que je relis à mon NAS et c'est juste parfait !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]