Combien rapporteront les fréquences du dividende numérique ?

Le par  |  0 commentaire(s) Source : Les Echos
LTE logo

Réponse : la valeur des fréquences qui serviront aux réseaux mobiles de prochaine génération est estimée à 1,35 milliard d'euros par le gouvernement.

LTE logoQuand la télévision passera à la diffusion tout numérique, d'ici fin 2011, les fréquences de sa diffusion hertzienne actuelle seront libérées. Une partie d'entre elles, identifiées dans la bande 790-862 MHz, serviront de support aux réseaux mobiles de prochaine génération, dont LTE ( Long Term Evolution ).

L'avantage est qu'elles offriront d'intéressantes propriétés de diffusion et de pénétration dans les bâtiments, facilitant la création d'une couverture réseau au-delà des grands centres urbains. Ces fréquences feront l'objet d'une procédure de cession, comme pour celles de la quatrième licence 3G.


L'apport des fréquences en or déjà budgété
Et le gouvernement a déjà une idée de ce qu'il en attend puisque le projet de loi de Finances 2010 fait état d'une rentrée de 1,35 milliard d'euros, l'attribution des " fréquences en or " devant intervenir l'année prochaine.

Le ministère de la Défense, qui détient une portion de 32 MHz du bloc pour ses usages propres, restituera les fréquences contre un dédommagement de 600 millions d'euros. L' Arcep, le régulateur français des télécommunications, a déjà validé un calendrier fixant à 2010 la procédure et en lançant une consultation publique pour déterminer sous quelle forme proposer les fréquences, quels opérateurs pourront y accéder, etc. Ces modalités ne sont pas encore définies.

La technologie réseau LTE devra permettre de fournir des débits mobiles descendants de 100 Mbps et montants de 50 Mbps en usages fixes, nomades et mobiles. Certains opérateurs, comme Bouygues Telecom, ont déjà fait savoir qu'ils étaient peu intéressés dans les lots de la quatrième licence 3G qui leur sont ouverts, mais bien plus dans ces fréquences pour le très haut débit mobile.

Complément d'information
  • Fréquences mobiles : vers un deuxième dividende numérique
    Les réserves de fréquences sont une ressource rare et demandée pour accompagner l'accroissement des usages mobiles. Un deuxième dividende numérique pourrait bien être nécessaire mais ne verra pas le jour avant...dans dix ans.
  • Le gouvernement valide le schéma du dividende numérique
    Comme espéré, le Premier Ministre François Fillon a validé le plan de réutilisation des fréquences hertziennes libérées par le passage de l'analogique au numérique (le dividende numérique) et conforte la création d'une ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]