Documentaire : l'arsenal nucléaire américain fonctionne avec des disquettes 8 pouces

Le par  |  12 commentaire(s) Source : MotherBoard
disquette nucléaire

Les États-Unis viennent d'avoir droit à un rappel : celui d'un arsenal nucléaire daté et vieillissant. Dans le cadre d'un reportage pour l'émission 60 Minutes ont ainsi été abordés les problèmes du centre de contrôle de l'armement nucléaire américain, qui repose en partie sur l'utilisation de disquettes 8 pouces.

Comment constater l'âge d'un système informatisé au premier coup d'oeil ? Si la chose est en partie aidée par l'évolution du désign dans l'informatique commerciale, c'est souvent le support de stockage utilisé qui se présente comme le meilleur indice dans les unités informatiques professionnelles et militaires.

USA nucléaire Et récemment, lors de la diffusion d'un reportage sur l'arsenal nucléaire américain, le débat s'est installé sur la vétusté de certains systèmes qui reposent encore sur l'utilisation de disquettes 8 pouces.

La chaine CBS a mis les pieds dans le plat en diffusant un reportage au coeur de certaines installations nucléaires américaines. Des installations datant pour la plupart des années 1960 qui n'ont pas vraiment évolué depuis, à commencer par son système informatique.

Ainsi, une partie de la puissance nucléaire américaine repose sur l'utilisation d'ordinateurs de la fin des années 1960, fonctionnant avec des disquettes 8 pouces, et donc certains n'ont même pas d'écrans et préfèrent afficher des informations via des voyants lumineux. Une situation qui devient problématique lorsque ce sont des opérateurs âgés d'une vingtaine d'années qui sont amenés à travailler sur ces plateformes d'un autre âge qu'ils n'avaient vu que dans les musées.

disquette nucléaire Malgré tout, si l'on peut s'inquiéter de la sécurité et de la fiabilité de tels systèmes, c'est justement pour cette question qu'il n'est pas question de changer le matériel utilisé depuis les années 1960 et qui a rarement pris l'armée en défaut pendant plus de 50 ans. Les systèmes ont l'avantage de ne pas être connectés à Internet et de ne pas être en mesure de l'être sans une lourde modification à la fois matérielle et logicielle, ce qui limite les risques de piratage ou les vols de données.

La logique veut également que depuis ces années, les informaticiens ont eu tout le temps nécessaire à la découverte de failles de bugs et à l'application des correctifs nécessaires à éviter tout risque d'erreur.

Reste qu'actuellement, il devient difficile pour les USA de continuer à maintenir le bon fonctionnement de ses systèmes. Avec les années, la disponibilité des composants informatiques de l'époque devient complexe, et les réparations finiront par impliquer le changement vers du matériel plus récent.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1736012
Faut juste trouver quelques Homer Simpson pour travailler sur ce genre de matériel. Il a l'habitude lui
Le #1736062
Les militaires aiment les chosent qui marchent. Et ils ont bien raisons !
Le #1736072
c'est sûr que les jeunes seront largués. Mon fils a appris aujourd'hui que nos bons vieux walkman lisaient la musique au ralenti lorsque les piles étaient usagées.
ça ne nous rajeunit pas....
Le #1736122
Si ils en sont là, un petit rafraichissement des médias s'impose quand même...

Enfin, c'est CBS, hein ; le reportage est p't'être un peu propagandiste aussi...
Le #1736152
Bonjour

l'armer américaine a été capable de fabriquer un système informatique totalement
indépendant dans les année 60 ! alors ! et aujourd'hui ils sont capable de rien ?
aller entre nous vous croyez que les militaires on fait voir au journaliste
un site fonctionnel !!
moi j'y crois pas .

cordialement

micron_h7
Le #1736252
N'empeche, a eviter des mises a niveau hardware et software pendant des decennies, ils ont fait une sacré economie...!
Le #1736312
Pour autant je ne m'aventurerais pas à sous estimer la force de frappe nucléaire des USA,
Le jour ou ça doit péter, (on espère le plus tard possible) ça risque de faire des dégâts inimaginables ....
Le #1736392
DeepBlueOcean a écrit :

Pour autant je ne m'aventurerais pas à sous estimer la force de frappe nucléaire des USA,
Le jour ou ça doit péter, (on espère le plus tard possible) ça risque de faire des dégâts inimaginables ....


Pour avoir une petite idée, il y a des simulations:

http://www.carloslabs.com/projects/200712B/GroundZero.html

Ce n'est pas très rassurant, c'est sûr. De plus je n'y connais absolument rien en bombe nucléaire, mais il est éventuellement possible qu'ils disposent de bombes bien plus puissantes que celles proposées dans la liste de la simulation.
Le #1736532
L'arsenal nucléaire est comparable à la Ligne Maginot, car d'un côté, il coûte très cher, et de l'autre côté, il ne servira jamais. En effet, non seulement, ce serait tabou, mais en plus ce serait inefficace. L'arme nucléaire permet de tout brûler en surface, et de faire s'écrouler des maisons par effet de souffle, mais pas de détruire des installations en béton qui sont en sous-sol ou au raz du sol. Cela ne tuerait pratiquement que des civils. Les missiles ordinaires sont beaucoup plus utiles.

Et en France, on dépense entre 3 et 10 milliards d'euros chaque année uniquement pour nos bombes atomiques. On pourrait donc faire beaucoup d'économies, comme le dit Paul Quilès, l'ancien ministre de la Défense, qui s'y connait bien dans ce domaine.


Le #1736692
billgatesanonym a écrit :

L'arsenal nucléaire est comparable à la Ligne Maginot, car d'un côté, il coûte très cher, et de l'autre côté, il ne servira jamais. En effet, non seulement, ce serait tabou, mais en plus ce serait inefficace. L'arme nucléaire permet de tout brûler en surface, et de faire s'écrouler des maisons par effet de souffle, mais pas de détruire des installations en béton qui sont en sous-sol ou au raz du sol. Cela ne tuerait pratiquement que des civils. Les missiles ordinaires sont beaucoup plus utiles.

Et en France, on dépense entre 3 et 10 milliards d'euros chaque année uniquement pour nos bombes atomiques. On pourrait donc faire beaucoup d'économies, comme le dit Paul Quilès, l'ancien ministre de la Défense, qui s'y connait bien dans ce domaine.


C'est clair que c'est totalement vrai, depuis le temps que les armes nucléaires existent, toute les grandes puissances ont équipés leurs centre névralgiques en conséquence

Néanmoins il y a pire que le nucléaire, il semblerai que les ricains disposent de bombes à antimatière à la puissance nettement supérieur à tout ce que l'on connais et sans retombées radioactives
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]