Données personnelles : l'Italie donne 18 mois à Google pour agir

Le par  |  5 commentaire(s)
Google-nouveau-logo-possible

Après l'Allemagne et la France, c'est au tour de l'Italie de hausse le ton face à la politique du traitement des données personnelles de Google. Le gouvernement italien vient de donner 18 mois au groupe américain pour changer son fonctionnement.

Au mois de janvier de cette année, la CNIL condamnait Google à une amende de 150 000 euros suite à une enquête menée sur les conditions d'utilisations des services de la firme. Depuis mars 2012, le groupe avait en effet modifié sa politique de gestion des données personnelles pour les transmettre à ses différents services.

Google-CNIL-condamnation La CNIL avait donc appliqué une sanction pour les règles de confidentialité et un défaut d'information des internautes, Google avait même été contraint d'afficher un message informant les utilisateurs de la sanction en question sur son moteur de recherche pendant 48 heures.

Plus globalement, l'affaire avait amené l'Europe à se pencher sur le cas de Google, et dans la foulée, l'Italie lançait sa propre enquête.

Et le verdict vient de tomber : le régulateur italien vient de lancer un ultimatum à Google qui dispose désormais de 18 mois pour changer sa façon de traiter et de stocker les données des utilisateurs italiens. Pendant ce temps, la firme devra donc déployer des formulaires visant à recueillir le consentement des utilisateurs pour utiliser leurs données personnelles, les informer de l'usage commercial de ces dernières et de réduire le délai nécessaire à la suppression complète d'un compte Google à 2 mois ( pour l'ensemble de la procédure).

En réponse, Google a annoncé qu'elle présentera une feuille de route de mise en conformité avec les requêtes de l'autorité italienne d'ici le mois de septembre. En cas de manquement ou de récidive, Google encourt des sanctions allant jusqu'à 1 million d'euros. Une somme bien plus importante qu'en France, mais qui reste toutefois anecdotique au regard du capital du groupe.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1802002
Comme pour d'autres pays, la politique de Google sera toujours la même;
on fait le dos rond, et on attend que ça se passe !
Le #1802332
Internet ça rends le monde idiot.
Et les grosses multinationales le savent et en profitent.
Le #1802352
Il n'y a qu'à boycotter Google.
Le #1802422
Par le passé, la diffusion d'informations était complexe et ne pouvait se faire qu'à petite échelle.

Avec internet, tout va très vite et très loin.

Il faut bien que les internautes (particuliers ou entreprises) réfléchissent avant de publier quoique se soit sur internet (que se soit un site, un blog, un réseau sociale, ...) ça pourra être repris. C'est le cas de ces quelques lignes que je suis en train d'écrire.

C'est à moi d'être conscient que si je publie quelque chose qui n'est pas acceptable (un texte, une photo, une vidéo, ...) elle sera là présente et pour longtemps, Google, Yahoo, ... ne font que leur métier ... balayer la toile pour référencer tout ce qui peut l'être. Mais ils n'iront jamais référencer la dernière carte poste "en papier" que j'ai reçu ou les photos que j'ai prises à la plage la semaine der!ère (sauf si je les publie sur la toile).

Il y a un point qu'il faut surveiller .... ses proches, bien leur faire comprendre ce que l'on accepte qu'ils publient sur NOUS ou PAS.

Il ne faut boycotter quoique se soit, il faut réfléchir avant de publier.

C'est ce que je vais faire avant de cliquer sur "Poster le commentaire" ... je ne vois rien d'inapproprié que je regretterai de voir repris sur un moteur de recherche ou un réseau sociale alors je vais valider mon message.
Le #1802612
olivierriskassur a écrit :

Par le passé, la diffusion d'informations était complexe et ne pouvait se faire qu'à petite échelle.

Avec internet, tout va très vite et très loin.

Il faut bien que les internautes (particuliers ou entreprises) réfléchissent avant de publier quoique se soit sur internet (que se soit un site, un blog, un réseau sociale, ...) ça pourra être repris. C'est le cas de ces quelques lignes que je suis en train d'écrire.

C'est à moi d'être conscient que si je publie quelque chose qui n'est pas acceptable (un texte, une photo, une vidéo, ...) elle sera là présente et pour longtemps, Google, Yahoo, ... ne font que leur métier ... balayer la toile pour référencer tout ce qui peut l'être. Mais ils n'iront jamais référencer la dernière carte poste "en papier" que j'ai reçu ou les photos que j'ai prises à la plage la semaine der!ère (sauf si je les publie sur la toile).

Il y a un point qu'il faut surveiller .... ses proches, bien leur faire comprendre ce que l'on accepte qu'ils publient sur NOUS ou PAS.

Il ne faut boycotter quoique se soit, il faut réfléchir avant de publier.

C'est ce que je vais faire avant de cliquer sur "Poster le commentaire" ... je ne vois rien d'inapproprié que je regretterai de voir repris sur un moteur de recherche ou un réseau sociale alors je vais valider mon message.


On n'est pas dans une logique d'une cause unique qui provoque un effet unique, Google référence des mots mais pas leur sens ni leur contexte. C'est un jeu, la plupart des gens sont formatés dans une logique totalement binaire et ne comprennent pas ce qu'on dit, comme les moteurs de recherche.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]