Un drone qui change de peau pour adapter son mode de propulsion en fonction du terrain

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Dvice
robot drone multimodal

Aujourd'hui les drones militaires sont principalement focalisés sur l'occupation des espaces aériens, mais demain, ces modules pourront occuper plusieurs terrains, à condition d'avoir un mode de déplacement adapté à la situation.

Voler, nager, et rouler, voici les trois modes de déplacement proposé par un concept développé par le laboratoire National Sandia. Un concept de véhicule multimodal qui s'adapte en fonction du terrain à parcourir et de la mission à effectuer en se déchargeant d'une partie de son carénage.

robot drone multimodal L'idée étant de disposer d'un drone capable de s'adapter à toutes les conditions de furtivité pour opérer des actions ou des opérations d'espionnage et surveillance. Le tout sans avoir à la transporter sur un second véhicule.

Le drone se présente ainsi sous la forme d'un avion qui détache ses ailes une fois entré dans l'eau pour présenter deux propulseurs présentés sous la forme de palmes.

Des modules se séparent ensuite au besoin pour lui permettre de faire apparaître des roues et le faire rouler sur le sol marin ou terrestre. Un concept intéressant qui pourrait se révéler intéressant également pour le transport de troupes s'il ne se voulait pas trop cher et complexe à développer.

  

Car à chaque transformation, des modules sont laissés sur place, et il est impossible au drone de récupérer sa capacité de voler ou de nager par la suite.

Dans cette optique, seule l'application militaire ou d'assistance aux secours paraît envisageable. Gageons qu'avec un peu de chance, le concept finisse toutefois par produire des retombées dans le domaine civil.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1561572
??? Encore une idée tordue qui n'ira pas bien loin.
Le #1561582
Surtout qu'une fois qu'il a laché ses ailes, et qu'il est sous l'eau etc... c'est bien, mais si il coûte 1 million de dollars (je dis au hasard) à fabriquer, on voudra peut-être le récupérer après non? Ah bin mince... il n'a plus d'ailes... bon, on le laisse aux ennemis
Le #1561722
c'est pas bien de fumer la moquette des bureaux
Le #1808248
C'est une bonne idée mais il faut qu'il trouve une solution pour qu'il reste toujours opérationnel à parcourir le ciel, terre et mer. Sinon il n'ira pas loin.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]