Drones au dessus de Paris : trois journalistes d'Al-Jazeera interpellés

Le par  |  23 commentaire(s)
drone skyranger

Ces derniers jours, la Capitale a été marquée par de nombreux survols de sites sensibles ou très touristiques de nuit et en matinée par des drones volants. Suite à une enquête ayant mobilisé plusieurs services, trois journalistes de la chaîne de télévision Al-Jazeera ont été interpellés.

Dans l'après-midi d'hier, trois journalistes de la chaîne d'information Al-Jazeera ont été interpellés et placés en garde à vue par la gendarmerie. Ils ont été surpris en train de faire voler un drone au-dessus du bois de Boulogne.

drone campus floride  Les interpellations interviennent après deux nuits pendant lesquelles des drones ont survolé des sites sensibles situés en plein coeur de Paris. De l'ambassade américaine en passant par différents sites ultras touristiques, la menace de la préparation d'une action terroriste plane dans les esprits.

Pour l'instant, aucun rapprochement entre ce survol du bois de Boulogne et les vols au-dessus de Paris n'a pu être fait.

Les trois journalistes sont âgés de 34, 52 et 68 ans, leur nationalité n'a pas été précisée par les forces de l'ordre. Ils ont été appréhendés alors que l'un d'entre eux faisait voler un drone aux environs de 15h30 dans le bois de Boulogne : " Le premier pilotait le drone, le deuxième filmait, le troisième regardait" indique une source proche du dossier.

En parallèle, un restaurateur du Nord-ouest parisien s'est également fait confisquer son drone sur décision de justice. Dénoncé par un voisin, il avait fait voler son drone lundi soir dans Paris.

Le discours du gouvernement et des autorités sur ces survols mystérieux de Paris reste le même que lors du survol de l'Élysée ou des différents sites nucléaires d'EDF : aucune inquiétude à avoir. Si les survols sont pris " très au sérieux", aucune raison pour autant de céder à la panique ou dans la peur d'une attaque terroriste imminente.

D'ailleurs, la piste terroriste "même si elle n'est pas totalement écarter, est a priori exclue" a indiqué une source proche du dossier. Pour autant, " il suffit d'imaginer ce que peut représenter un drone chargé d'explosifs se posant dans un lieu sensible pour comprendre que ces vols, même s'ils sont l'oeuvre de plaisantins, sont problématiques. On n'a pas encore la solution" indique une autre source.

Difficile en effet de mettre en place des contre-mesures permettant d'empêcher ces survols. Certains constructeurs proposent d'intégrer des zones interdites directement dans le firmware de leurs appareils, les empêchant de survoler certaines zones. Concrètement, il parait difficile d'abattre, par quelque moyen qu'il soit, tout objet volant considéré comme une menace alors même qu'il se situe au-dessus de zones habitées.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1833962
Jusqu'au jour ou il y aura une bombe accrochée au drone.
Le #1833963
"En parallèle, un restaurateur du Nord-ouest parisien s'est également fait confisquer son drone sur décision de justice. Dénoncé par un voisin, il avait fait voler son drone lundi soir dans Paris."

Sympa le voisin...
Le #1833976
Montigny a écrit :

"En parallèle, un restaurateur du Nord-ouest parisien s'est également fait confisquer son drone sur décision de justice. Dénoncé par un voisin, il avait fait voler son drone lundi soir dans Paris."

Sympa le voisin...


le jour ou le drone de ton voisin te tombera sur la gu...ou sur celle de tes gosses, on verra si tu changeras d avis....
Le #1833979
lepingouinenfolie a écrit :

Montigny a écrit :

"En parallèle, un restaurateur du Nord-ouest parisien s'est également fait confisquer son drone sur décision de justice. Dénoncé par un voisin, il avait fait voler son drone lundi soir dans Paris."

Sympa le voisin...


le jour ou le drone de ton voisin te tombera sur la gu...ou sur celle de tes gosses, on verra si tu changeras d avis....


Bin c'est débile comme réponse...A ce moment là , autant "dénoncer" ton voisin parce qu'il a une voiture , des fois qu'elle roulerait sur ta gu..ou sur celle de ton gosse...


Anonyme
Le #1834011
Montigny a écrit :

lepingouinenfolie a écrit :

Montigny a écrit :

"En parallèle, un restaurateur du Nord-ouest parisien s'est également fait confisquer son drone sur décision de justice. Dénoncé par un voisin, il avait fait voler son drone lundi soir dans Paris."

Sympa le voisin...


le jour ou le drone de ton voisin te tombera sur la gu...ou sur celle de tes gosses, on verra si tu changeras d avis....


Bin c'est débile comme réponse...A ce moment là , autant "dénoncer" ton voisin parce qu'il a une voiture , des fois qu'elle roulerait sur ta gu..ou sur celle de ton gosse...



Les voitures ne sont pas interdites. Les drones sur Paris oui.

Tu sais faire la différence entre ce qui est interdit ou pas ? Parce que là c'est grave !
Le #1834020
"trois journalistes de la chaîne d'information Al-Jazeera" Des terroristes déguisés en journalistes Ils auraient quand même pu choisir une meilleure couverture (une autre chaîne, quoi )
Le #1834021
Montigny a écrit :

"En parallèle, un restaurateur du Nord-ouest parisien s'est également fait confisquer son drone sur décision de justice. Dénoncé par un voisin, il avait fait voler son drone lundi soir dans Paris."

Sympa le voisin...


J'aime pas les balances non plus, mais je crois que j'aime encore moins les petits cons qui font voler leurs drones avec on ne sait quel matos à bord (caméra?) n'importe où. En rase campagne, ok, au-dessus de ma tête ou devant ma fenêtre, NON.
Le #1834022
pcloveur a écrit :

Montigny a écrit :

lepingouinenfolie a écrit :

Montigny a écrit :

"En parallèle, un restaurateur du Nord-ouest parisien s'est également fait confisquer son drone sur décision de justice. Dénoncé par un voisin, il avait fait voler son drone lundi soir dans Paris."

Sympa le voisin...


le jour ou le drone de ton voisin te tombera sur la gu...ou sur celle de tes gosses, on verra si tu changeras d avis....


Bin c'est débile comme réponse...A ce moment là , autant "dénoncer" ton voisin parce qu'il a une voiture , des fois qu'elle roulerait sur ta gu..ou sur celle de ton gosse...



Les voitures ne sont pas interdites. Les drones sur Paris oui.

Tu sais faire la différence entre ce qui est interdit ou pas ? Parce que là c'est grave !


Mais c'est pas possible, Maître Eolas est parmi nous ou quoi ? On s'en fout que ce soit légal/interdit ou pas, même si c'était légal ça serait inutilement dangereux, sans parler de la vie privée. Alors que par exemple, les voitures ça sert à quelque chose, le permis est censé garantir un minimum de compétence du conducteur, etc.
Anonyme
Le #1834027
bugmenot a écrit :

pcloveur a écrit :

Montigny a écrit :

lepingouinenfolie a écrit :

Montigny a écrit :

"En parallèle, un restaurateur du Nord-ouest parisien s'est également fait confisquer son drone sur décision de justice. Dénoncé par un voisin, il avait fait voler son drone lundi soir dans Paris."

Sympa le voisin...


le jour ou le drone de ton voisin te tombera sur la gu...ou sur celle de tes gosses, on verra si tu changeras d avis....


Bin c'est débile comme réponse...A ce moment là , autant "dénoncer" ton voisin parce qu'il a une voiture , des fois qu'elle roulerait sur ta gu..ou sur celle de ton gosse...



Les voitures ne sont pas interdites. Les drones sur Paris oui.

Tu sais faire la différence entre ce qui est interdit ou pas ? Parce que là c'est grave !


Mais c'est pas possible, Maître Eolas est parmi nous ou quoi ? On s'en fout que ce soit légal/interdit ou pas, même si c'était légal ça serait inutilement dangereux, sans parler de la vie privée. Alors que par exemple, les voitures ça sert à quelque chose, le permis est censé garantir un minimum de compétence du conducteur, etc.



ben oui, t'as raison, et c'est toi qui vas refaire les lois et nous dire ce qui est bien ou pas....
Le #1834028
Juste pour les raisons suivantes (attention âmes sensibles s'abstenir), le survol de populations est nécessairement interdit : http://chrismeme11.over-blog.com/article-36258812.html
Et je dirai même que c'est du bon sens.
Les distances de sécurités minimum entre un engin volant et le public lors d'un meeting d'aero-modelisme est de 100 mètres (ou 150m j'ai un doute), ce n'est pas pour rien.

Une panne d'électronique est vite arrivée même si on prend soin de sa machine.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]