Dropbox : nouvelles conditions d'utilisation qui font peur

Le par  |  7 commentaire(s)
dropbox logo

Le service de stockage en ligne Dropbox vient de mettre à jour ses conditions d'utilisation, annonçant son droit de consulter, copier et distribuer les fichiers de ses clients.

dropbox logoSûrement le service de stockage en ligne le plus populaire auprès des internautes, Dropbox propose plusieurs solutions de sauvegarde ( gratuites et payantes ) afin de synchroniser aisément vos fichiers entre des ordinateurs par exemple.

Toutefois, le service vient de modifier ses conditions d'utilisation, mettant en avant des points de confidentialité critiques. À compter du 15 juillet, la société se réservera le droit d'accéder, dupliquer, voire même distribuer les données de ses clients :

« Nous avons parfois besoin de votre permission pour l'utilisation de vos travaux ( par exemple, l'hébergement ou le partage de vos fichiers ). En nous soumettant vos travaux, vous nous accordez l'accès ( et à ceux avec qui nous travaillons pour fournir les services ) dans le monde entier, non exclusif, libre de royalties, les droits de licence, d'utiliser, copier, distribuer, préparer des travaux dérivés ( comme des traductions ou des conversions de formats ) d'exécuter ou afficher publiquement ces travaux dans la mesure raisonnable et nécessaire pour le service ».

Face à la grogne des nombreux utilisateurs et la vague de désinscriptions qui a suivi cette nouvelle direction, la société a tenté de clarifier la situation en annonçant que cette licence est nécessaire pour faire fonctionner le service. Cette mise en œuvre semble être appliquée afin de permettre à Dropbox de lutter contre les fichiers contrefaits, se prémunir contre les éventuels procès des détenteurs de droits, en se retournant directement contre l'utilisateur.

Pour rappel, Dropbox a été sujet à une plainte il y a quelques semaines, au sujet des clés de chiffrement et de déchiffrement des fichiers, uniquement stockées sur ses serveurs. La société a souligné qu'il reste possible de crypter ses données à l'aide d'un logiciel tel que TrueCrypt. Pour les sceptiques, vous pouvez vous tourner vers des solutions de stockage en ligne open source telles que Sparkleshare ou Syncany.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #802551
Alors eux, ils ont peur de rien ou ils ont rien compris...

Il va pas leur rester grand monde avec cette nouvelle politique.
Le #802561
Le #802571
De toute façon, ce n'est pas comme si Dropbox était indispensable. C'est globalement assez mal intégré et peu efficient. Je lui préfère de loin Ubuntu One fourni avec ma distribution, mieux intégré et plus lisible. Et il y en a d'autres qui fournissent un service au moins aussi bon que Dropbox, dès lors...
Le #802591
Tu cryptes tous les fichiers que tu mets dessus.
Le #802601
Ca fait peut-être peur, mais que se soit Sparkleshare ou Syncany je n'ai pas réussi à les faire fonctionner, surtout Syncany.
Le #802901
sont trop forts. L'aura de Steve saura t'elle faire rester les fan ???
Le #805121
Pour ma part, rien ne vaut un serveur personnel , en sftp sous linux, ça coute pas un cent et c'est sécurité assurée, je fonctionne ainsi depuis 2008, et jamAis de plantage, de cochonneries normales pour windows , incroyable mais vrai. Moi le cloud je utilisé google calendar et ubuntu one pour des notes , mais rien de confidentiel, je n'ose imaginer un cloud sous Windows c'est déjà une nullité avec un ordinateur à la maison point de vue sécurité et fiabilité, imaginez dans ce cloud, Au moins dropbox le dit ouvertement qu'ils vont fouillé dans tes affaires,
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]