Dumping sur les modems 3G chinois : procédure européenne

Le par  |  0 commentaire(s)
Europe logo pro

La Commission européenne va finalement bien ouvrir une procédure concernant un éventuel dumping des modems 3G chinois sur la zone Europe qui aurait défavorisé les acteurs locaux, comme le belge Option, à l'origine de l'une des plaintes.

Le sujet était connu depuis le début du mois de juillet 2010 quand la plainte de la société belge Option, spécialisée dans les modems 3G, a été jugée recevable par la Commission européenne. L'équipementier accuse ses concurrents chinois d'avoir pratiqué des ventes à perte de modems 3G pour clés USB et PC Card qui leur ont permis de prendre 80% de part de marché en Europe en quelques années, alors que celle d' Option est tombée de plus de 50% à quelque 5% actuellement.

La société Option faisait remarquer que sa part de marché était anormalement basse en Europe au regard de ses activités dans le reste du monde et soupçonne les sociétés chinoises ( principalement Huawei Technologies et ZTE, acteurs très majoritaires du marché des modems cellulaires externes ) de s'être adonnées au dumping pour casser les prix et s'implanter rapidement en Europe.


L'enquête est ouverte

Une enquête a donc été ouverte du côté de la Commission européenne, sur les volets de la vente à perte, tandis que le lancement d'une procédure est à l'étude à propos d'avantages financiers irréguliers qui permettraient aux équipementiers chinois de maintenir une forte pression sur le marché.

Il faudra plus d'une année pour connaître les conclusions des procédures, qui pourraient conduire à une augmentation des droits de douane sur ces produits importés. Pour leur défense, les groupes chinois réfutent l'idée de dumping et se retranchent derrière le fait que la Chine s'ouvre tout juste à ce marché des modems cellulaires, permettant de proposer des prix très bas sans pouvoir être accusés pour autant de dumping ( à savoir un prix inférieur à celui du marché local ).

Il reste qu' Option a vu sa part de marché s'effondrer littéralement en Europe en l'espace de quelques années, avec un avenir très sombre malgré de sévères restructurations. Pendant ce temps, la résistance s'organise aussi en Chine, avec la mobilité de la chambre chinoise du commerce qui apporte son soutien à Huawei et ZTE.

Complément d'information
  • Dumping chinois sur les modems 3G : des éléments suspects
    L'enquête menée par la Commission européenne sur la suspicion de dumping des équipementiers chinois sur les modems 3G aurait révélé des éléments troublants. Mais l'investigation n'ira pas plus loin, la plainte initiale ayant été ...
  • Dumping sur les modems 3G : Huawei et Option s'associent
    L'accusation de dumping dans la zone Europe portée contre les équipementiers chinois à propos des modems 3G présents dans les clés et PC Cards pourrait trouver un arrangement via un accord entre Option, à l'origine de la plainte, et ...

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]