EADS victime d'une cyberattaque d'origine chinoise

Le par  |  3 commentaire(s)
EADS

Deux nouveaux groupes passent aux aveux. EADS et ThyssenKrupp ont essuyé les tentatives de hackers chinois pour infiltrer leurs réseaux et dérober des données sensibles.

Selon une information de Der Spiegel, EADS - European Aeronautic Defence and Space company - et le groupe de sidérurgie allemand ThyssenKrupp ont été les cibles l'année dernière de cyberattaques venues de Chine.

Officiellement, EADS confirme uniquement une " attaque standard " qui est restée sans conséquence. Mais d'après le magazine allemand, une cyberattaque a été jugée suffisamment importante pour que le groupe européen qui œuvre dans le domaine de l'aéronautique, l'aérospatial civil et militaire en alerte le gouvernement d'outre-Rhin.

" Le réseau informatique d'EADS contient des plans de conception secrets, calculs aérodynamiques et estimations de coûts, ainsi que des correspondances entre Paris et Berlin. Avoir accès à ces documents serait comme un jackpot pour un concurrent ou un service de renseignement étranger "

, écrit Der Spiegel. C'est un site d'EADS près de Munich qui a fait l'objet de cette attaque.

cyberattaqueLa société de cybersécurité US Mandiant vient de publier un rapport dans lequel elle soupçonne fortement une unité secrète de l'armée chinoise d'être à l'origine d'une série de cyberattaques visant des entreprises et des agences gouvernementales américaines. L'Allemagne émet aussi des soupçons à l'égard de cette unité 61398.

Si de telles attaques sont présentées comme sophistiquées, Sophos estime que le problème n'est pas tant technologique mais humain. Pour la société de sécurité britannique :

" Il est remarquablement facile de tromper quelqu'un afin qu'il clique sur un lien ou ouvre une pièce jointe dans un email, et ainsi d'aboutir à la compromission de son ordinateur. "

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1203672
Les Chinois ne sont pas des talibans planqués dans leurs cavernes et face à des adversaires d'aujourd'hui les PC Windows, c'est open bar. Mais Microsoft n'a rien à craindre grâce à une bureaucratie du 19ieme siècle et à un système d'appel d'offres conçut sur mesure.
Le #1203722
A force de toujours tout accepter des chinois, on fini par ramasser des "shits" ...
Faut faire gaffe, ils sont prêts à nous imposer n'importe quoi, y compris des attaques informatiques, la preuve !
Le #1203932
il faut être naïf ou de mauvaise foi pour penser que seuls la Chine mène des cyber-attaques. Toutes les grandes puissance ont fait de l'outil informatique une arme, tout comme l'espionnage. On s'espionne aussi entre alliés...
Ce qui se dit dans les journaux est une chose; ce qui se dit dans les coulisses est autrement plus intéressant!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]