Ebooks : Apple accusé d'entente sur les prix

Le par  |  2 commentaire(s)
iPad avec Orange

Avec cinq éditeurs, Apple est accusé d'entente illicite sur les prix de vente des livres électroniques afin notamment de mettre des bâtons dans les roues d'Amazon.

iPad avec OrangeSur le plan des affaires en justice, l'actualité Apple est très riche et il n'est pas toujours question de brevets. Parfois, la firme à la pomme se retrouve dans le camp des plaignants, mais aussi dans celui des accusés.

C'est par exemple le cas dans le cadre d'une plainte collective de près de 27 000 détenteurs d'un iPhone en Corée du Sud qui reprochent à Apple une violation de vie privé avec le stockage dans le smartphone et à leur insu de données de géolocalisation ( voir notre actualité ).

Dans un domaine où l'on s'y attend moins, Apple est également confronté à un début de plainte collective. Aux États-Unis, le cabinet d'avocats Hagens Berman a récemment indiqué avoir engagé une procédure collective contre Apple ainsi que cinq éditeurs : HarperCollins, Hachette Book, Macmillan, Penguin,  Simon & Schuster.

Il est reproché à Apple et ces éditeurs de s'être entendus sur les prix de vente des livres électroniques : " ils ont augmenté les prix pour les e-books populaires afin d'augmenter leurs profits et obliger le concurrent Amazon à abandonner sa politique de prix discount pro-consommateur ( ndlr : moins de 10 dollars ) ".

En filigrane, cette plainte tend à montrer qu'Apple et son iPad craint fortement la concurrence sur l'ebook incarnée par Amazon et son Kindle.

La plainte reprend notamment des propos tenus par Steve Jobs, le PDG d'Apple, lors d'une interview au Wall Street Journal en 2010. " Il a été demandé pourquoi les consommateurs devraient acheter des livres via Apple à 14,99 $ alors qu'Amazon les vend pour 9,99 $ ". Steve Jobs a répondu que " les prix seront les mêmes ". Simple prémonition d'un homme souvent qualifié de visionnaire ?

Cette nouvelle affaire a été initiée par la plainte de deux individus et Hagens Berman cherche maintenant à faire " monter la sauce " en demandant aux éventuels nouveaux plaignants de se manifester.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #820751
" ils ont augmenté les prix pour les e-books populaires afin d'augmenter leurs profits et obliger le concurrent Amazon à abandonner sa politique de prix discount pro-consommateur ( ndlr : moins de 10 dollars ) "

La logique m'échappe, Apple propose des livres plus chères que la concurrence pour contrer la concurrence...
Je croyais, naïvement, qu'il fallait plutôt baisser les prix.
Les voies du capitalisme sont vraiment vraiment mais alors vraiment impénétrable...
Le #820861
Les éditeurs concernés ont augmenté leurs prix pour que Amazon qui n'est pas éditeur mais distributeur ne puisse pas vendre moins cher que Apple.

Une entent se fait toujours à la hausse, sinon personne ne s'en plaindrait jamais (à moins de faire du dumping).
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]