Echolocation : la localisation indoor qui s'inspire des chauves-souris

Le par  |  3 commentaire(s) Source : ExtremeTech
écholocation

Plusieurs firmes se focalisent aujourd'hui sur une alternative au système GPS permettant de géolocaliser les individus à l'intérieur des bâtiments. Mais outre les projets lancés par Google (Tango) et Apple (iBeacon), d'autres options sont envisagées.

Actuellement, les systèmes présentés par les firmes proposant de la localisation indoor reposent sur un fonctionnement de base copiant le système GPS. L'utilisateur se sert de son smartphone pour communiquer sa position à diverses balises , et la triangulation, le croisement des données, permet d'informer l'utilisateur sur sa position approximative.

soundloc-2 Le système se veut ainsi limité par la portée des balises, mais implique également la multiplication de ces dernières pour offrir suffisamment de précision, et une couverture pertinente. Se pose également la question des investissements et de la propriété des balises en question.

Des chercheurs de l'Université Berkeley viennent toutefois de démontrer qu'il était possible de bénéficier d'une localisation indoor avec de simples moyens : un haut-parleur, un microphone et une unité informatique ( portable ou smartphone).

Tout comme le font les chauves-souris, nos smartphones seraient ainsi capables d'utiliser l'écholocation au travers d'un système baptisé SoundLoc.

Les chercheurs ont ainsi démontré qu'en émettant une fréquence spécifique pendant un temps donné, tout en écoutant la réverbération de ce son au travers d'un micro, un logiciel créé pour l'occasion était capable d'identifier la présence de murs, de meubles et d'hommes et de recréer une carte de l'environnement de l'utilisateur. La réelle avancée réside ici dans la partie logicielle et l'algorithme capable de filtrer le bruit et les données confuses.

En intégrant la configuration de plusieurs pièces dans la base de données du logiciel, l'UC Berkeley a été capable d'identifier les environnements soumis à son logiciel avec une précision de 97,8%.

Techniquement, le logiciel n'est pas capable de reproduire une image visuelle de la pièce scannée, mais il dresse un ensemble de caractéristiques qu'il compare avec une base de données pour indiquer à l'utilisateur dans quelle pièce il se trouve, et l'oriente selon l'environnement dans lequel il souhaite se rendre.

Chaque pièce dispose ainsi de sa propre signature sonore, avec un ensemble de points critiques n'étant pas influencés par des éléments de nature changeante comme la fréquentation des passants, le déplacement de meubles...

Le système partage toutefois quelques inconvénients, comme celui reposant sur les balises, dans le sens où la signature de chaque pièce doit être enregistrée et stockée dans une base de données pour permettre au logiciel de piocher dedans et de donner des indications à l'utilisateur concernant sa position.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1804605
On va revenir avec les foutu vieux téléphones noir à 12 boutons et s'acheter un kodac séparé pour nos activités personnelles.

La technologie n 'est vraiment pas là pour nous mais pour les grosses compagnies en vu de toujours nous contrôler et tout savoir.

Je ne m'attends rien de bon pour l'avenir de ce côté.

Pourquoi dépenser son argent si ce n'est que pour avantager les autres plutôt que soit-même.

La technologie = Anti-liberté
Le #1804614
dan4 a écrit :

On va revenir avec les foutu vieux téléphones noir à 12 boutons et s'acheter un kodac séparé pour nos activités personnelles.

La technologie n 'est vraiment pas là pour nous mais pour les grosses compagnies en vu de toujours nous contrôler et tout savoir.

Je ne m'attends rien de bon pour l'avenir de ce côté.

Pourquoi dépenser son argent si ce n'est que pour avantager les autres plutôt que soit-même.

La technologie = Anti-liberté


J'aurais plutôt dit :

L'utilisation de la technologie = anti-liberté...


Le #1804631
Nerelas a écrit :

dan4 a écrit :

On va revenir avec les foutu vieux téléphones noir à 12 boutons et s'acheter un kodac séparé pour nos activités personnelles.

La technologie n 'est vraiment pas là pour nous mais pour les grosses compagnies en vu de toujours nous contrôler et tout savoir.

Je ne m'attends rien de bon pour l'avenir de ce côté.

Pourquoi dépenser son argent si ce n'est que pour avantager les autres plutôt que soit-même.

La technologie = Anti-liberté


J'aurais plutôt dit :

L'utilisation de la technologie = anti-liberté...




J'aurais plutôt dit :

L'utilisation commerciale de la technologie = anti-liberté

En effet, ça n'a pas vraiment d'intérêt pour quelqu'un de savoir où il se trouve dans un bâtiment, donc en ce sens, je vois ce service assez difficile à vendre...
Mais si une société commerciale tout à fait bienfaisante pouvait savoir près de quelle vitrine d'un centre commercial l'utilisateur se situe, je suis sûr que ce serait tout à fait salutaire pour tout le monde...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]