Ecoliner : le premier cargo hybride à voiles automatisées

Le par  |  3 commentaire(s) Source : Dykstra
ecoliner

Difficile de garder un semblant de conscience écologiste en consommant un café d'Amérique du Sud, en conduisant des voitures américaines ou même en constatant le " Made in china " de la plupart de nos objets du quotidien.

Les efforts en réduction de consommation énergétique ne semblent pas réellement toucher le milieu du transport international, et en particulier l'un des plus emblématiques : le porte-conteneur.

ecoliner Un début de solution est néanmoins proposé aujourd'hui par une compagnie hollandaise baptisée Dykstra qui souhaite voir les porte-conteneurs de demain équipés de voiles intelligentes.

Le projet Ecoliner Fair Winds propose ainsi une propulsion en partie basée sur l'énergie éolienne, utilisant les connaissances actuelles des voiles traditionnelles associées à diverses améliorations technologiques.

Les voiles du bateau seraient en effet motorisées, et combinées à un logiciel prenant en considération localisation satellite et informations météorologiques pour calculer la route optimale du bâtiment.

Avec cette propulsion supplémentaire, les consommations d'énergie fossiles devraient être revues à la baisse tout en proposant une capacité de transport standard.

Dykstra a déjà signé un partenariat avec Fair Transport pour le développement du projet et la réalisation d'une flotte complète de ces nouveaux bateaux, le transporteur annonçant diminuer l'utilisation de porte-conteneurs standards, permettant ainsi d'épargner l'émission d'un milliard de tonnes de Co² annuel.

L'un des autres avantages de ce nouveau cargo est qu'il ne nécessite que très peu de membres d'équipage, son guidage étant presque entièrement automatisé. De quoi rendre l'investissement avantageux sur divers plans.

Selon les calculs de Fair Transport, l'amortissement de l'investissement d'un Ecoliner Fait Winds devrait être effectif en 30 ans uniquement en considérant les économies de carburant réalisées.

Disponible à partir de 2013, il s'agira là du tout premier cargo hybride semi-automatisé.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1098582
Et un peu plus de chômeurs, merci l’écologie.
Le #1098672
micropastis a écrit :

Et un peu plus de chômeurs, merci l’écologie.


Si je travaille, c'est aussi pour me payer des soins (de moins en moins remboursés d'ailleurs).

Quelle bêtise de mourir malade intoxiqué parce qu'on a voulu éviter le chômage.

On ne vit pas pour travailler, mais on travaille pour vivre : compris ?
Le #1099322
Moi je vois une perspective d'avenir, au lieu d'avoir 38 branche differentes a la fin du lycée en allant sur une branche au pif parcequ'au final aucune nous plait, bah la y'aura plus qu'une seule branche.

Reparateur de machines !

T'apprendras comment remplacer des pieces de machines et il sera la ton emploi qui n'existait pas avant.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]