UE : le géopositionnement satellite fin EGNOS en accès libre

Le par  |  1 commentaire(s)
EGNOs logo

La Commission européenne annonce l'ouverture du système EGNOS, qui permet d'affiner le positionnement par satellite, en accès libre aux entreprises et au grand public.

EGNOs logoLe système EGNOS ( en français, service européen de navigation par recouvrement géostationnaire ) est un dispositif capable de corriger et d'affiner le positionnement fourni par les systèmes de navigation par satellite ( GNSS ) comme le GPS américain et la future constellation européenne Galileo ( voir notre dossier ).

Il peut ainsi ramener la précision moyenne de 10 mètres du système GPS à 2 mètres environ en utilisant trois satellites géostationnaires et un réseau d'une quarantaine de stations terrestres, avec la gestion de quatre centres de contrôle.


En amont de Galileo
EGNOS couvre l'ensemble des Etats européens, l'Afrique du Nord et certains pays proches de l'UE. En annonçant ce jour l'ouverture du service EGNOS en accès libre et gratuit aux entreprises et au grand public, la Commission européenne ouvre la voie à de nouvelles applications demandant un plus grand degré de précision, comme l'épandage des engrais, la gestion des transports ( automatisation des passages aux péages, systèmes d'assurance au kilomètre ) ou la prise en charge de services de navigation personnels de précision, comme les systèmes d'orientation pour personnes non voyantes.

EGNOS recevra une certification pour l'utilisation par l'aviation civile mais aussi pour des applications critiques SoL ( services de sauvegarde de la vie ) d'ici mi-2010 signalant tout dysfonctionnement d'un système dans un délai de 6 secondes et émettant un message d'alerte.

Le dispositif prépare également l'arrivée de Galileo, le système de navigation par satellite européen, qui sera encore plus précis, et pourra affiner les données du système russe Glonass en plus de celui du GPS. L' Union européenne annonce qu'elle soutiendra EGNOS sur le long terme, même après la mise en service de Galileo, en élargissant sa zone de couverture.

Le service est fourni gratuitement et géré par ESSP Sas ( European Satellite Services Provider ), consortium réunissant sept fournisseurs de services de navigation aérienne, implanté sur Toulouse et en contrat avec la Commission européenne pour l'exploitation et la maintenance jusqu'en 2013.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #527671
Et elle est où l'API et le matos ?
Parce que si ça coute 10000 euros, le grand public va faire la tronche.
db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]