Electronic Arts : les ventes de jeux d'ancienne génération déclinent plus rapidement que prévu

Le par  |  8 commentaire(s) Source : The Verge
Electronic Arts

Avec la sortie des nouvelles consoles de jeux de salon, les éditeurs s'attendaient naturellement à un ralentissement progressif des ventes de titres sur les anciennes plateformes. Néanmoins, pour Electronic Arts, cette baisse serait beaucoup plus importante que prévu.

La période de transition actuelle sur le marché du jeu vidéo est relativement complexe tant pour les utilisateurs que pour les éditeurs. Les joueurs ont peur de voir leurs consoles d'ancienne génération laissées pour compte, et hésitent encore à investir dans une console trop jeune offrant peu de recul, mais aussi peu de titres à son catalogue. Pour les éditeurs, c'est l'inverse, difficile d'investir massivement aussi rapidement dans le développement de titres d'une nouvelle plateforme ne disposant pas encore d'un parc suffisamment étendu, mais il est tout aussi difficile d'investir dans une console d'ancienne génération vouée à une disparition prochaine...

Electronic Arts E3 Aussi, nombre sont les éditeurs a avoir promis que la phase de transition serait l'occasion d'effectuer des doubles sorties avec des titres disponibles sur les deux générations de consoles, du moins, pendant une période donnée.

Reste que le bilan annoncé par Electronic Arts pourrait déjà sonner le glas de cette phase, et enterrer plus rapidement que prévu les PlayStation 3 et Xbox 360.

Blake Jorgensen a ainsi indiqué avoir constaté cette fin d'année " un déclin bien plus important que celui anticipé au niveau des ventes de titres dédiés à l'ancienne génération." Les ventes de l'éditeur sur les plateformes Xbox 360 et PlayStation 3 auraient ainsi affiché une baisse de 35% par rapport à la même période l'année passée.

Cette mauvaise estimation entraine une diminution des revenus pour Electronic Arts, mais l'éditeur se veut optimiste. Blake Jorgensen indique ainsi que cette baisse dans les anciennes générations est déjà en partie contrebalancée par les bons résultats des ventes de titres sur consoles de nouvelle génération. Il a ainsi confirmé que l'éditeur était le numéro 1 sur PS4 et Xbox One au mois de décembre avec des ventes qui "dépassent de loin les prévisions les plus optimistes".

Des ventes portées par le succès des nouvelles consoles, dont les derniers chiffres indiquent plus de 5,2 millions d'exemplaires vendus dans le monde.

A ce rythme, les baisses des ventes sur PS3 et Xbox 360 pourraient accélérer l'abandon de ces plateformes au profit d'une concentration plus importante et exclusive sur PS4 et Xbox One.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1643832
Et sinon, à quand un BF4 moins buggé ?
Le #1643892
Gat69 a écrit :

Et sinon, à quand un BF4 moins buggé ?


Ils ont aucun intéret à débugger leurs jeux, ils en vendent des millions même s'ils sont incomplets et buggés, alors ils s'en foutent carrément...
Le #1644042
mart666 a écrit :

Gat69 a écrit :

Et sinon, à quand un BF4 moins buggé ?


Ils ont aucun intéret à débugger leurs jeux, ils en vendent des millions même s'ils sont incomplets et buggés, alors ils s'en foutent carrément...


Tant qu'il y aura des consommateurs prêts à acheter en précommande avant même de savoir à quoi ressemblera vraiment le jeu...
Le #1644132
et alors ? Comment ils faisaient avant ?
Le #1644152
alucardx77 a écrit :

et alors ? Comment ils faisaient avant ?


Avant, ils fesaient des jeux bien finalisés et complets dès leur sortie, pas besoin de patch après... Rappelle toi les bons vieux jeux DOS...

Dans ce temps là ils fesaient juste un peu d'argent, le client était encore important à cette époque... Aujourd'hui, le client, ils s'en balancent...
Le #1644252
@ mart666

+1
Le #1644272
mart666 a écrit :

alucardx77 a écrit :

et alors ? Comment ils faisaient avant ?


Avant, ils fesaient des jeux bien finalisés et complets dès leur sortie, pas besoin de patch après... Rappelle toi les bons vieux jeux DOS...

Dans ce temps là ils fesaient juste un peu d'argent, le client était encore important à cette époque... Aujourd'hui, le client, ils s'en balancent...


Mouais. S'il est évident que les éditeurs n'ont plus rien à foutre des joueurs, il ne faut pas oublie que les joueurs y sont pour beaucoup. Ce sont eux qui ont donné les pleins pouvoirs aux éditeurs en se précipitant aveuglément sur les précommandes, en achetant n'importe quel DLC bidon ou en acceptant d'acheter des jeux non fins sans même attendre de le savoir. Pourquoi les éditeurs (dont le rôle est de vendre, ne l'oublions pas) feraient des efforts puisque les joueurs eux-même ne les y poussnet pas ?

Quant aux anciens jeux, soyons sérieux : ils étaient infiniment plus simples que maintenant. Gameplay plus basique, pas de 3D, pas de moteur physique, cartes réduites, pas de mode internet, etc... Donc plus faciles à finaliser proprement dès leur sortie.

Et les jeux DOS ne sont vraiment pas une référence. Parece que se faire chier avec les autoexec.bat et config.sys pour gérer la RAM ou les drivers avant chaque jeu, c'était juste portenawak. Sans parler des problèmes de compatibilité avec les cartes son ou graphique. L'arrivée de Direct X a grandement simplifié tout ça par exemple.

A l'époque il y avait l'Amiga ou l'Atari ST. Multitâche, facilité d'emploi, interface graphique avant-gardiste, jeux faciles à lancer. Là c'était du sérieux .
Le #1644362
Tout ce que fait ou rachète electronic arts, devient de la merde. Y a qu'à voir les studios westwood par ex...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]