E-mails : plus d'1 heure par jour pour un quart des salariés

Le par  |  1 commentaire(s)
logo-arobase

D'après une étude, 26 % des salariés passent plus d'1 heure par jour à traiter leurs emails.

Selon une étude réalisée par BVA pour le compte de Tryane qui édite un logiciel de diagnostic et de mesure de la surcharge d'informations, 19 % des salariés interrogés passent de 1 à 2 heures par jour pour traiter leurs emails et plus de 2 heures pour 7 % d'entre eux.

Pour la majorité d'entre eux, soit 46 %, l'opération de traitement prend de 20 minutes à 1 heure, et moins de 20 minutes pour 28 %. Ce sondage a été réalisé mi-septembre auprès d'un échantillon de 1 000 salariés disposant d'une adresse email professionnelle.

L'étude révèle en outre que 86 % des salariés répondent à leurs emails dans la journée ou immédiatement, quand 1 % ne les traitent tout simplement pas.

Une situation " extrême " qui peut réserver de mauvaises surprises, même si seulement 49 % considèrent que leurs emails reçus au travail sont vraiment utiles.

L'email a aujourd'hui plus de 40 ans. Le premier courrier électronique a été envoyé en octobre 1971 par l'ingénieur américain Ray Tomlinson via un programme SNDMSG et une transmission entre deux ordinateurs situés à un mètre l'un de l'autre. Le mot email est apparu en 1982.

Selon Radicati Group, le nombre d'emails professionnels envoyés et reçus s'élève à 89 milliards par jour dans le monde en 2012 et devrait atteindre 143 milliards d'ici fin 2016.

La tendance est par contre différente pour les échanges d'emails entre particuliers, soit 56 milliards par jour en 2012 et une prévision de 48,4 milliards d'ici fin 2016. Probablement un effet de l'avènement des réseaux sociaux.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1116232
Puis un jour la Direction découvre que la gestion des mails demande au moins autant de méthode que le courrier papier et décide de former correctement ses employés.

Et là tout un monde jusqu'à alors inconnu s'ouvre à l'entreprise : les règles de tri, les réponses automatiques, les copies cachées, l'impression automatique pour certains mails, l'archivage sélectif, la gestion des tags, l'échange d'événement CalDav.

Un peu de vécu : un pool de commerciaux connectés au compte commercial en pop. A chacun sa copie du spam qu'il doit ensuite supprimer à la main...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]