Encelade : un océan repéré sous la banquise d'une lune de Saturne

Le par  |  0 commentaire(s) Source : The Verge
Encelade

D'après des chercheurs, une des lunes de Saturne abriterait un vaste océan sous près de 40 km de glace.

C'est sur Encelade, un des nombreux satellites naturels de la planète Saturne, que les scientifiques indiquent avoir découvert la présence d'eau sous forme liquide, située à 40 km de profondeur sous un épais manteau de glace.

encelade fissures Le groupe de chercheurs, dirigé par Luciano Less de l'Université Sapienza de Rome s'est basé sur les données collectées par la sonde américaine Cassini, qui flotte parmi les lunes de Saturne depuis presque 10 ans maintenant.

La curiosité des scientifiques n'a de cesse de s'étendre concernant Encelade, la quatorzième lune la plus éloignée de Saturne, principalement depuis la découverte de geysers de vapeur d'eau découverts à sa surface en 2005.

"On pensait que cette lune était géologiquement inactive, qu'il s'agissait d'un corps mort" indique Luciano Less, en contrastant " Le fait de constater la présence de ces geysers au niveau des failles de sa croute gelée expulsant de la vapeur à plusieurs centaines de kilomètres de hauteur est très surprenant."

Les chercheurs ont déterminé la présence d'eau liquide en étudiant une anomalie gravitationnelle autour du pôle Sud d'Encelade. L'équipe a remarqué qu'il n'y avait pas assez de masse à la surface de la Lune pour expliquer la force de gravité détectée par les instruments de Cassini. Ils ont alors automatiquement pensé que quelque chose de plus dense devait se cacher sous la surface de l'astre. L'eau liquide étant plus dense que la glace, c'est actuellement l'hypothèse retenue comme la plus logique pour expliquer cette anomalie.

Les scientifiques estiment ainsi que l'océan découvert serait profond de 8 km au moins et qu'il s'étendrait du pôle Sud d'Encelade jusqu'à son équateur. Il est actuellement impossible de savoir si c'est bien cet océan qui alimente les jets de vapeur d'eau riche en minéraux qui forment des geysers dans les craquelures de la banquise.

Pour les chercheurs, la découverte pourrait faire d'Encelade le second corps du système solaire après Europe à avoir de la roche et de l'eau en contact direct. Une situation qui permet la formation de plusieurs réactions chimiques, dont certaines favorables à l'apparition d'une forme de vie.

Il s'agit là d'un étonnant retournement de situation pour Encelade, rapidement considéré comme un objet inintéressant lors des premiers rapports de la sonde Cassini.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]