Entente dans les puces mémoire : la sanction européenne tombe

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Reuters
carte sim

La sanction européenne dans l'affaire d'entente sur les prix des puces mémoire vient de tomber. Les accusés vont devoir payer 138 millions d'euros.

Alerté par Renesas Technology ( derrière laquelle on trouve Hitachi et Mitsubishi Electric ) au sujet d’une entente sur les prix des puces mémoire équipant les cartes bancaires, les cartes SIM de nos téléphones mobiles, les cartes pour les services de télévision ou les passeports, la Commission européenne avait procédé, en 2008, à des perquisitions au siège des sociétés Infineon Technologies, Philips et Samsung.

Logo Philips  logo-samsung  logo Infineon

Pris la main dans le sac, les accusés avaient bien tenté un arrangement à l’amiable afin de plaider coupable et de voir l’amende réduite de 10 %. En vain puisque les négociations n’ont mené à rien et pris fin l'année dernière. On attendait ainsi le montant des différentes sanctions, qui pouvaient aller jusqu’à 10 % des chiffres d’affaires respectifs. Elles viennent justement de tomber.

Ayant dénoncé l’entente, Renesas Technology n’écope de rien et échappe à une sanction de 51 millions d’euros, alors qu’Infineon Technologies, Philips et Samsung ont été condamné, ce mercredi, à 138 millions d’euros au total. Dans le détail, on arrive à 20,15 millions pour Philips, 35,12 millions d’euros pour Samsung et 82,8 millions pour Infineon Technologies. Le premier et le troisième ont déjà annoncé leur intention de faire appel de la décision.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1807348
C'est beau le libéralisme, la mondialisation et les slogans...

"la concurrence permet de faire baisser les prix"

ça me fait autant rire que "mon ennemi, c'est la finance"...


Le #1807369
PauletteParis a écrit :

C'est beau le libéralisme, la mondialisation et les slogans...

"la concurrence permet de faire baisser les prix"

ça me fait autant rire que "mon ennemi est la finance"...




La libéralisation et les slogans publicitaires, c'est la façade !
En coulisse la réalité est tout autre.
Le #1807374
DeepBlueOcean a écrit :

PauletteParis a écrit :

C'est beau le libéralisme, la mondialisation et les slogans...

"la concurrence permet de faire baisser les prix"

ça me fait autant rire que "mon ennemi est la finance"...




La libéralisation et les slogans publicitaires, c'est la façade !
En coulisse la réalité est tout autre.


ouai en coulisse dans "la haute", on préfère parler des...

"sans-dents"



Et coucou aux Moullandistes

Le #1807380
Dès qu'il y a trois partenaires, l'entente est obligatoire, sinon, on vend moins et si on se retrouve à 2 contre 1, on arrive vite à du 1 contre 1...

Alors que si on s'entend, tout le monde s'y retrouve...

C'est pareil dans tous les domaines... Et c'est pour ça que Free fait encore office de trublion à abattre...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]