Envoyer des odeurs par SMS devient possible avec oPhone

Le par  |  7 commentaire(s) Source : Indiegogo
oPhone

On l'annonce depuis quelque temps déjà dans les cinémas avec le cinéma 4DX, l'odorama pourrait prochainement s'installer dans nos smartphones.

Diffuser des odeurs en s'envoyant de simples SMS, voici ce que propose le projet oPhone au travers d'un périphérique à connecter à nos terminaux. Nous devrions bientôt pouvoir envoyer des messages olfactifs avec nos SMS ou MMS, grâce au projet oPhone présenté par le professeur David Edwards, spécialisé en génie biomédical à Harvard.

oPhone_02 oPhone se distingue des autres projets par son orientation grand public, et le fait qu'il se présente comme un périphérique compatible avec les smartphones. Pas question de pouvoir emmener le module avec vous en escapade, mais le système qui se présente comme une base de diffusion équipée de deux excroissances permettrait de diffuser jusqu'à 300 000 odeurs différentes en misant sur la combinaison de 32 cartouches d'odeurs différentes.

Pour envoyer des odeurs, il suffit d'utiliser une application disponible sur smartphone ( uniquement sur iOS pour l'instant ). Attention, pas question de proposer un capteur qui enregistre une odeur et permet de la recréer chez le destinataire... Celui qui envoie l'odeur doit choisir lui même les parfums qu'il souhaite évoquer chez le destinataire. Il peut ainsi prendre une photo et y associer des odeurs, sans qu'elles n'aient de réel rapport direct, simplement dans le but de susciter une émotion olfactive.

Du côté du destinataire, il suffit de lire le message qui se voit automatiquement transféré vers la station de diffusion qui vaporise ainsi le mélange à partir des cartouches, à la façon d'une imprimante à jet d'encre. Il n'y a qu'à se positionner au-dessus des deux cylindres pour sentir l'odeur partagée.

Pour l'instant, le système est contraignant puisqu'il enlève de la mobilité au partage. D'autre part, oPhone n'est qu'un projet lancé sur la plateforme de crowdfunding Indiegogo, proposé à partir de 149 dollars pour une livraison début 2015 dans le meilleur des cas.

Le projet est-il viable ?

Pour l'instant, le projet a récolté moins de 9000 $ sur les 150 000 $ nécessaires à sa production. Le module se veut un peu cher pour l'utilisateur lambda, et son encombrement limitera automatiquement son utilisation. D'autre part, chaque cartouche contenant 4 arômes sera proposé au prix d'environ 20 $ l'unité, soit près du prix de l'appareil si l'on veut changer toutes les cartouches.

Le concept est intéressant, mais restera complexe d'utilisation, principalement parce que les utilisateurs devront faire avec un "vocabulaire aromatique" en associant des mots à des odeurs pour retransmettre précisément le parfum souhaité.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1771552
Je vois d'ici les sales blagues... non merci ....
Le #1771562
Montigny a écrit :

Je vois d'ici les sales blagues... non merci ....


Mort de rire je n'est même pas lu l'article et rien qu'avec le titre c'est la première utilisation que je lui trouve.
Le #1771572
Ecoute le vent...
ET SENT MAINTENANT !





Le #1771592
C'est plus :
- Tu l'as vu ?
- Quoi ?
- mon cul !

mais :
- Tu l'as senti ?
- Quoi ?
- Mon zizi !



Je suis si loin déjà...
Le #1771842
Allô ? Ouais c'est moi ... Quoi ? ....L'odeur ?? Ha heuummm... je suis aux chiottes en fait là... (merde grilled )
Le #1772322
Mais si chéri, je t'assure que je suis chez le poissonnier...


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]