Epson : scandale en vue sur les cartouches d'encre vides qui ne le sont pas réellement

Le par  |  14 commentaire(s) Source : Petapixel
Epson - Logo

Une vidéo mise en avant par le site Petapixel déclenche un vent de scandale : les cartouches Epson annoncées comme vides par les imprimantes de la marque contiendraient encore beaucoup d'encre.

Selon le studio d'impression Bellevue FineArt, qui est à l'origine de la vidéo, il resterait entre 15 et 20 % d'encre dans les cartouches Epson lorsque les machines de la marque déclarent qu'elles sont vides. L'objectif selon le site : forcer les consommateurs à remplacer leurs cartouches de façon prématurée alors même que ce type de consommables est pourtant loin d'être bon marché.

L'imprimante utilisée dans la démonstration est une Stylus Pro 9900 mais il semblerait que la situation soit plus largement déployée chez la marque. Une seconde vidéo publiée en écho fait état d'une situation similaire avec une imprimante Stylus Photo Pro 3880.

  

Face à la montée de la polémique, Epson s'est rapidement expliqué : l'encre résiduelle dans les cartouches n'est pas comptabilisée comme une encre "utile". Elle ne servirait ainsi que de réserve visant à " Protéger les têtes d'impression", et notamment à procéder à un nettoyage de ces dernières. Le fabricant insiste également que le message "niveau d'encre bas" n'interdit pas pour autant d'imprimer et que si l'imprimante ne dispose pas d'assez d'encre pour réaliser un nettoyage des têtes d'impression, le changement de cartouche remédie au problème. Ici, les explications se perdent quelque peu... On n'aurait alors pas assez d'encre pour réaliser un nettoyage des têtes, mais suffisamment pour imprimer un tirage ?

Rapidement, la gronde monte face à une explication loin de rassurer les utilisateurs. Il est ainsi rappelé à Epson que chez son principal concurrent, Canon, il est possible de vider totalement les cartouches d'encre. Certains modèles présentant la visualisation du niveau d'encre directement sur la cartouche grâce à une fenêtre transparente, comment Canon peut ainsi se passer de la réserve nécessaire à la protection des têtes d'impression mise en avant par Epson ?

Epson scandale encre

Ce scandale mis en avant par le secteur professionnel toucherait également les modèles dédiés aux particuliers, dans une moindre mesure. Reste que les mentalités sont déjà en train de changer. Ainsi, HP propose depuis peu un système de paiement à l'impression Instant Ink, et non plus à la cartouche. Les forfaits sont entendus sur la page imprimée et non plus sur les consommables à acheter. De son côté Epson joue l'autonomie accrue avec son système EcoTank qui promet deux ans d'encre avec des cartouches rechargeables.

Rob lim

Il faut dire qu'au fil des années, les utilisateurs ont également changé leur mode de consommation. Face à des encres de fabricants qui sont vendues à prix d'or, la première échappatoire était d'opter pour des cartouches rechargeables avec des kits de seringues, puis sont arrivées les cartouches low cost de fabricants tiers. Une autre pratique consistait même un temps à simplement changer d'imprimante, puisque les modèles neufs sont livrés avec des cartouches d'encre pleines dont le remplacement coutait à peu de chose près l'investissement dans un nouveau matériel. Puis, il faut aussi compter sur les nombreux services d'impression qui n'obligent plus l'utilisateur à imprimer ses clichés lui-même : entre les bornes d'impression disponibles un peu partout et les services en ligne aux tarifs très agressifs et aux rendus supérieurs, l'utilisateur lambda n'a plus véritablement intérêt à imprimer lui-même ses photos.

La multiplication des terminaux portables permettant d'embarquer des dossiers et photos, et la démocratisation du stockage en ligne et du Cloud ont également mis à mal le secteur de l'impression chez les particuliers. Ajoutons à cela une politique écologique qui vise à sensibiliser l'utilisateur sur la nécessité de modérer ses impressions papier et on comprendra que les marques spécialisées dans ce marché ne peuvent plus se permettre de facturer l'encre au prix du caviar, et encore moins forcer l'utilisateur à en jeter 20 %.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 2

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1860409
Le plus grand scandale c'est qu'elle me dit cartouches vides alors que les cartouches n'ont encore jamais été utilisées. C'est juste que je n'ai pas allumé l'imprimante après 3 mois.

Beaucoup de marque refuse de scanner avec cartouche non changée.

Le #1860416
La dernière imprimante à jet d'encre que j'ai eu, il y a 15 ans, fut une Epson. À l'époque, j'habitais au 4e étage d'un immeuble. Les têtes d'impression étaient pour une 3e fois bloqués par de l'encre qui avait séchée (n'imprimant pas souvent). J'ai débranché l'imprimante, ouvert la fenêtre de la cuisine qui donne au conteneur à déchets 4 étages plus bas, et le panneau étant ouvert comme d'habitude; J'ai largué l'imprimante.

Ce fut le plus beau moment de ma relation avec une Epson!
Le #1860421
Il y a longtemps, je changeais ma lexmark Z33, car elle coutait 30€ avec ses cartouches normales, alors que les cartouches seules valaient 32€... Aujourd'hui les fabricants mettent des cartouches "de démarrage" qui sont plus petites que les normales.
Depuis je suis passé à un "tout-en-un" HP et je le regrette. Si une cartouche est soi-disant vide, l'écran bloque sur "cartouche vide" et il est impossible de scanner. De plus, s'il manque du bleu, impossible d'imprimer en noir (même en cochant la case "noir seulement), il faut obligatoirement que toutes les cartouches soient "non vide". Bref, arnaque. Lorsqu'elle sera morte, je passerais chez Canon, on peux vider réellement les cartouches...
Le #1860424
Vikingfr a écrit :

Il y a longtemps, je changeais ma lexmark Z33, car elle coutait 30€ avec ses cartouches normales, alors que les cartouches seules valaient 32€... Aujourd'hui les fabricants mettent des cartouches "de démarrage" qui sont plus petites que les normales.
Depuis je suis passé à un "tout-en-un" HP et je le regrette. Si une cartouche est soi-disant vide, l'écran bloque sur "cartouche vide" et il est impossible de scanner. De plus, s'il manque du bleu, impossible d'imprimer en noir (même en cochant la case "noir seulement), il faut obligatoirement que toutes les cartouches soient "non vide". Bref, arnaque. Lorsqu'elle sera morte, je passerais chez Canon, on peux vider réellement les cartouches...


Attention à Canon également...
De leur côté ce ne sont pas les cartouches qui posent problème, mais quelques fois le " bac de récupération des encres" qui renvoie un code erreur qui nécessite l'intervention magique d'un "technicien"... Soit certainement une combinaison avec les touches physiques de l'imprimante pour la faire repartir de plus belle...

C'est du moins ce que j'ai rencontré avec ma dernière imprimante Canon, qui remonte à plusieurs années... Dans tous les cas, les combines sont malheureusement nombreuses pour forcer l'utilisateur à changer de consommable ou de matériel le plus souvent possible...
Le #1860425
le plus marrant ce sont les imprimantes(la plupart) qui refusent d'imprimer en Noir et Blanc car elle vous dit que le cyan est vide ou le magenta.

Et sur certaine tu reprogramme l'Eeprom et c'est reparti car madame est limité a 20000 pages
Le #1860431
J'ai une canon MX885 et un programmateur de puces. Et plein de bouteilles d'encres.
Je fais de belles économies.
Le #1860432
mon epson je l'ai jetée à cause de ce probleme justement. j'en avais marre de changer les cartouches troup souvent à mon goùt compte tenu du peu d'utilisation que j'en faisais. ca devenait ridiculement cher.

je suis passé à l'imprimante laser, j'ai l'impresion que le toner ne triche pas
Le #1860436
Cela fait des années des années que j'ai abandonné le jet d'encre. Soit on achète des cartouches de marque et cela coûte la peau des fesses. Soit on achète du compatible et c'est tout le temps bouché. A la place j'ai pris une imprimante laser. Nettement plus cher à l'achat. Néanmoins lorsqu'on l'allume, on est sûr de pouvoir imprimer. Je remplis en outre mes cartouches avec du toner compatible. Coût de revient extrêmement bas. Remplissage chaque deux ou trois ans seulement. Seul inconvénient, l'impression des photos laisse à désirer. Mais pour imprimer des photos mieux vaut passer par un laboratoire numérique. Guère plus cher, meilleure qualité.
Le #1860438
Vikingfr a écrit :

Il y a longtemps, je changeais ma lexmark Z33, car elle coutait 30€ avec ses cartouches normales, alors que les cartouches seules valaient 32€... Aujourd'hui les fabricants mettent des cartouches "de démarrage" qui sont plus petites que les normales.
Depuis je suis passé à un "tout-en-un" HP et je le regrette. Si une cartouche est soi-disant vide, l'écran bloque sur "cartouche vide" et il est impossible de scanner. De plus, s'il manque du bleu, impossible d'imprimer en noir (même en cochant la case "noir seulement), il faut obligatoirement que toutes les cartouches soient "non vide". Bref, arnaque. Lorsqu'elle sera morte, je passerais chez Canon, on peux vider réellement les cartouches...


Un jour, je n'avais plus de cartouches à mon imprimante, et un document à imprimer pour une réunion le lendemain.

Je me rends chez un voisin qui a une imprimante Epson.

J'ai voulu imprimer en noir et blanc, et on n'a jamais pu le faire car il manquait une cartouche jaune ...

Perso j'ai toujours acheté Canon en imprimante et je n'ai ps été déçu
Le #1860443
warlord a écrit :

le plus marrant ce sont les imprimantes(la plupart) qui refusent d'imprimer en Noir et Blanc car elle vous dit que le cyan est vide ou le magenta.

Et sur certaine tu reprogramme l'Eeprom et c'est reparti car madame est limité a 20000 pages


Effectivement et CA, c'est un scandale tout aussi grave...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]