De l'équipement high-tech pour sécuriser les quais du métro de New York

Le par  |  2 commentaire(s) Source : New York Daily News
metro new york

Face à la multiplication des accidents impliquant des usagers du réseau du métro de la ville de New York, la mairie a décidé d'envisager une solution reposant sur des lasers pour sécuriser ses quais.

L'affaire avait fait un véritable scandale l'année dernière : une photo parue en couverture du New York Post affichait un homme tombé sur les voies du métro, tentant de se hisser sur le quai pour éviter une rame qui arrivait en gare. La question se posait alors de savoir pourquoi le photographe avait pris le temps de réaliser son cliché plutôt que d'aider la victime, qui n'a pas échappé à la collision et est décédée sur le coup.

platform-graphic-1211 Un drame comme il s'en déroule régulièrement dans le métro New Yorkais d'après les statistiques. Ce sont ainsi en moyenne 134 personnes qui ont été percutées par une rame, et 49 qui en décèdent chaque année depuis 2001. Cette année, 144 personnes ont eu un accident avec le métro et 52 sont mortes.

C'est pourquoi la ville a décidé d'avoir recours à la technologie pour limiter ces drames à défaut de les éviter totalement. La MTA ( Metropolitan Transportation Authority) teste ainsi actuellement un ensemble de capteurs lasers associés à de l'imagerie thermique, un logiciel de surveillance vidéo intelligent et des fréquences radio pour déterminer quelle méthode serait la plus à même de détecter une personne tombée sur les voies ferrées.

Les lasers créeraient une toile invisible au niveau des voies, à la façon des modules de détection utilisés dans divers systèmes comme les ascenseurs. Lorsque le rayon serait coupé par une présence quelconque, une alarme retentirait. L'utilisation des ondes radio fonctionnerait d'une façon équivalente.

L'imagerie thermique permettrait de détecter la signature thermique d'un corps tombé sur les voies, y compris lorsque l'éclairage des gares serait défaillant, tandis que le système de vidéo surveillance intelligent permettrait de reconnaitre automatiquement le déplacement de formes assez larges pour être humaines au niveau des voies.

Les tests seront lancés dans une station gardée secrète par la MTA dans les semaines qui viennent. Pour autant, on peut déjà imaginer que les systèmes laser et radio trouveront rapidement des limites, tout élément à même de se déplacer sur les voies ( papier, sac en plastique...) pourrait ainsi déclencher inopinément une alarme.

Mais les autres systèmes ne sont pas non plus sans défauts, puisque les plus à même de se vouloir efficaces sont aussi les plus chers, et il parait peu probable qu'un système de sécurité de ce type soit déployé sur l'ensemble du réseau, tout en considérant que chaque année, ce sont 1,6 milliard d'utilisateurs qui empruntent le métro New-Yorkais.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1592482
Sinon en France on installe des portes automatiques sur les quais synchronisées sur les portes du métro (oui je sais c'est loin d'être le cas partout mais c'est bien ce qu'ils ont fait sur le métro 13 à Paris parce qu'il y avait souvent des accidents).

Plus simple, vraiment efficace, et moins cher vu ce que coûte l'arrêt d'une ligne de métro pendant 2h + l'intervention des pompiers + la mobilisation des agents de transports + le PV de gendarmerie + le temps perdu pour les travailleurs.

Les systèmes proposés pour New York ne résoudront pas le problème en tant que tel.


EDIT : et même à supposer qu'installer des portes mécaniques (donc qu'il faut entretenir) coûte plus cher, ça épargne plusieurs dizaines de vies par an, donc la différence de coût éventuelle est vraiment négligeable.
Anonyme
Le #1592522
zozolebo a écrit :

Sinon en France on installe des portes automatiques sur les quais synchronisées sur les portes du métro (oui je sais c'est loin d'être le cas partout mais c'est bien ce qu'ils ont fait sur le métro 13 à Paris parce qu'il y avait souvent des accidents).

Plus simple, vraiment efficace, et moins cher vu ce que coûte l'arrêt d'une ligne de métro pendant 2h + l'intervention des pompiers + la mobilisation des agents de transports + le PV de gendarmerie + le temps perdu pour les travailleurs.

Les systèmes proposés pour New York ne résoudront pas le problème en tant que tel.


EDIT : et même à supposer qu'installer des portes mécaniques (donc qu'il faut entretenir) coûte plus cher, ça épargne plusieurs dizaines de vies par an, donc la différence de coût éventuelle est vraiment négligeable.


Peut-être pas si évident que ça à mettre en place.

Les infrastructures à NY sont quand même d'un certains âges et loin d'être agencées comme à Paris. Quand dans certaines stations tu as 3 ou 4 lignes qui passent, ça doit faire un peu cage à lapins d'avoir des barrières partout.

Sans compter que les trames n'ont pas toutes la même longueur, ça oblige à gérer l'ouverture des portes en fonction de la longueur du train, qui va être différente d'un passage à l'autre puisque plusieurs lignes peuvent passer par la même voie de façon alternative.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]