Espace : La Russie promet le départ de vol habités depuis son propre sol dès 2018

Le par  |  4 commentaire(s) Source : Mashable
soyouz baikonour

La Russie est actuellement la seule nation à proposer l’envoi d’hommes dans l’espace, et pourtant ce n’est pas depuis son propre territoire que les lancements sont réalisés, une chose qui devrait changer à l’horizon 2018.

Si actuellement la Russie a récupéré le marché de l’envoi d’hommes dans l’espace, la patrie ne dispose pas de son propre site de lancement. Les fusées Soyouz embarquant de l’équipage vers l’ISS sont bien de conception russe, mais elles sont lancées depuis le site de Baikonour au Kazakhstan.

soyouz baikonour Aujourd’hui un nouveau programme envisage de rapatrier l’intégralité des programmes spatiaux à l’intérieur des frontières russes.

Ce printemps, Vladimir Poutine a accordé un budget de 51,8 milliards de dollars pour moderniser les programmes spatiaux russes d’ici 2020. Le point central de ce programme étant la construction de Vostochny un cosmodrome en construction dans l’est de la Sibérie à la frontière chinoise.

Les motivations russes pourraient néanmoins être partiellement politiques puisque les tensions se sont multipliées ces dernières années avec le site de Baikonour et le Kazakhstan. Pourtant l'enjeu sera principalement économique.

Ainsi la Russie pourrait maitriser l’ensemble des étapes des programmes et proposer ses propres solutions de lancement clef en main aux diverses entreprises spatiales privées qui se multiplient depuis quelques années.

Historiquement, la Russie a longtemps dominé l’exploration spatiale. Aussi, le nouveau cosmodrome pourrait profiter de l’engouement des explorations vers la Lune, Mars ou plus simplement du développement du tourisme spatial pour renouer avec cette position de leader.

À ce niveau, la Russie doit également faire vite, car si la NASA a abandonné ses navettes il y a quelque temps, l’agence américaine devrait être capable d’envoyer des équipages dans l’espace depuis ses propres structures dès l’année prochaine. Les USA ne seront ainsi plus dépendants de Soyouz dès 2014.

À défaut de s’embarquer dans une nouvelle guerre scientifique et à la course à la découverte, c’est véritablement une nouvelle bataille économique qui se jouera avec la construction des nouvelles infrastructures spatiales.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1363352
Et combien de milliards de dollars ou de roubles vont êtres dépensés dans ces projets un peu fou ?
Tout ça pour reprendre la première place au niveau spatial !
Si seulement la Russie pouvait conjuguer ses efforts avec les Etats Unis, l'humanité y gagnerait davantage.
Le #1363542
Ils ont raison. La technologie russe est souvent décriée. On la qualifie de "brute", "dépassée", au design souvent moche mais, et l'histoire aérospatiale nous le prouve, ca fonctionne très bien et longtemps ! Ex : Quand on voit un MIG 31, beaucoup trouvent qu'il a une ligne vraiment moche mais quand on lit ses performances Ca rend déjà plus respectueux Franchement, les russes, question espace ... Il assurent grave (comme on dit maintenant)
Le #1363812
Ulysse2K a écrit :

Ils ont raison. La technologie russe est souvent décriée. On la qualifie de "brute", "dépassée", au design souvent moche mais, et l'histoire aérospatiale nous le prouve, ca fonctionne très bien et longtemps ! Ex : Quand on voit un MIG 31, beaucoup trouvent qu'il a une ligne vraiment moche mais quand on lit ses performances Ca rend déjà plus respectueux Franchement, les russes, question espace ... Il assurent grave (comme on dit maintenant)


Dans ce domaine la on demande pas d'avoir la plus belle fusée ou avion mais que la technologie soit efficace et robuste.
Le #1363822
Ils ont quand même essuyé pas mal d'échecs dernièrement ces russes, je pense à leurs trois missions marsiennes, difficiles, mais qui ont toutes foirées. La première dont le nom m'échappe, puis Phoebos 1 et 2.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Exploration_de_Mars#Les_missions_de_la_d.C3.A9cennie_2010

Alors que pendant ce temps-là: ISS (USA pour résumer), toutes les missions américaines sur mars (les deux rovers et MSL: Enorme) , Huygens qui atterrit sur Titan (ESA, Enormissime !!!), Cassini (USA), Plank (ESA), Herrschel (ESA: le plus gros télescope jamais mis en orbite, de la très haute technologie).

Ça fait un moment qu'ils (les Russes) n'ont pas réussi une grosse mission.

J'en viens à l'article. Effectivement, les Russes ont besoin d'un site, actuellement la Russie dépend du Kazakhstan et de la France.

PS: vivement que l'ISS soit désorbitée qu'on passe à autre chose...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]