Les voyages sur Mars deviendront possibles dans 20 ans

Le par  |  23 commentaire(s) Source : Slashgear
Mars

Les experts scientifiques du monde entier se sont rassemblés à Washington et établis qu’il serait possible pour l’homme d’aller poser les pieds sur Mars d’ici une vingtaine d’années.

Un homme sur Mars dans 20 ans, voilà l’objectif le plus optimiste jamais proposé par un ensemble d’experts rassemblés en début de semaine à Washington.

mars-one-base_280x186 La NASA et les diverses entreprises du secteur privé envisageant des missions martiennes se sont accordé une limite de 20 ans pour proposer le premier vol habité à destination de la planète Mars.

On ne parle pas ici du projet annoncé par Inspiration Mars qui prévoit d’envoyer un couple faire le tour de la planète rouge avant de reprendre le chemin de la Terre, mais bel et bien d’envoyer des hommes à la surface de Mars.

La conférence Human To Mars présente actuellement les différents objectifs politiques, financiers, technologiques et sociaux qui devront être atteints en priorité pour permettre d’envoyer des hommes sur Mars.

Qu’il s’agisse des agences spatiales gouvernementales, des instituts de recherche ou des sociétés privées, tous souhaitent réellement être capables d’envoyer les premiers êtres vivants sur la planète rouge le plus rapidement possible afin d’entrer dans l’histoire, mais également d’exploiter le plus rapidement le tourisme spatial.

mars-2013 (4) Charles Bolden, chef de la NASA a indiqué pendant la conférence qu’« une mission humaine sur Mars est une priorité ». Malheureusement, l’agence n’a actuellement pas les moyens de réaliser ce type de mission par elle-même, d’où l’intérêt d’une conférence rassemblant les divers acteurs ayant un but commun et la volonté d’établir divers partenariats.

Les diverses étapes de la mission pourraient ainsi être gérées par plusieurs intervenants.

SpaceX pourrait se charger d’amener du matériel et des hommes en orbite vers l’ISS sur laquelle un vaisseau serait stationné. La NASA devrait ensuite se charger du voyage vers la planète. Puis une autre société privée se chargerait de la logistique sur place, avant que la NASA ne s’arrange pour permettre à l’équipe de quitter l’atmosphère martienne avant de revenir vers l’ISS.

Malheureusement, pour des raisons budgétaires et techniques, il apparait que le programme n’est pas viable avant les années 2030.

inspiration-mars Le décollage du module depuis la planète Mars pour quitter son atmosphère représente actuellement le plus gros du challenge.

D’autres facteurs restent critiques, comme la durée du vol et les radiations qu’il implique sur l’équipage. L’atterrissage pourrait également poser problème puisque l’atmosphère moins dense de Mars ne proposera pas beaucoup de friction pour la capsule, de ce fait il faudra trouver un moyen de ralentir la chute de façon contrôlée.

Pour ce dernier point, la NASA pourrait réutiliser un système similaire à celui utilisé pour le déploiement de Curiosity, à savoir un module propulsé qui se présente comme une grue et dépose son chargement par l’intermédiaire de câbles.

1042352_curiosity-mars Il est actuellement estimé que la charge à déposer sur Mars devra être équivalente à 40 fois celle déployée lors de la mission Curiosity. Tout ne peut donc pas se faire aussi « simplement » que pour le Rover martien.

La conférence devrait se clôturer dans la nuit avec un discours final de Buzz Aldrin, le deuxième homme à avoir posé le pied sur la lune.

Complément d'information

Vos commentaires Page 1 / 3

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1297012
et sinon, l'austerité; le chomage, la famine, la pauvreté ? on sera capable de faire quoi pour lutter contre dans 20 ans ?
Le #1297022
Faut arrêter avec ces brêves de comptoir à la con. Opposer la recherche scientifique spatiale aux problèmes quotidiens plus terre à terre est stupide. Avoir la tête dans les étoiles est le meilleur moyen pour l'humanité de continuer (recommencer ?) à évoluer. C'est toujours mieux d'injecter de l'argent là-dedans plutôt que dans l'Armée (même si malheureusement les deux ne sont pas incompatibles).

Et ces prospections lointaines, comme toutes les explorations de tous les temps de l'Humanité, apporteront leur lot de découvertes et d'améliorations qui auront des répercutions dans la vie de tous les jours.

Comme quoi même de nos jours, un Christophe Colomb n'aurait pas la reconnaissance qui lui est due. Comme si envoyer un vaisseau dans l'espace expliquait que la faim et la guerre continuent à sévir sur Terre...
Le #1297042
Contre la famine, je propose de manger tous les labradors et les chats qui glandent sur un canapé. C'était un compte-rendu d'une conférence de la planète Melmac.
Le #1297082
Un des rêves fous de l'humanité... coloniser une autre planète... mais à quel prix....?
ça sent la discrimination par le fric.
Qui pourra "s'offrir" un voyage pareil ?
Bien peu nombreux seront les "heureux élus" .
Le #1297102
Ca me fait toujours penser à la série "Cosmos 1999" et sa base lunaire... On est en 2013 et on est loin du compte d'avoir une toute petite base sur le sol d'un satellite qui est à "seulement" 380.000 kms de la Terre Alors, personnellement, pour aller sur une planète à 56 millions de kms d'ici 20 ans, ca me fait quand même rigoler

Inutile de vous insurger, il est probable que je me trompe mais c'est comme le loto, il est aussi probable que je gagne cette semaine (Je crois que j'ai plus de chance de gagner au Loto que de voir l'homme sur Mars)

Le #1297112
noons64 a écrit :

et sinon, l'austerité; le chomage, la famine, la pauvreté ? on sera capable de faire quoi pour lutter contre dans 20 ans ?


Un peu fatiguant ce genre de commentaire...
Dans ce cas, l'humanité n'est pas prêt d'évoluer
Le #1297162
Ulysse2K a écrit :

Ca me fait toujours penser à la série "Cosmos 1999" et sa base lunaire... On est en 2013 et on est loin du compte d'avoir une toute petite base sur le sol d'un satellite qui est à "seulement" 380.000 kms de la Terre Alors, personnellement, pour aller sur une planète à 56 millions de kms d'ici 20 ans, ca me fait quand même rigoler

Inutile de vous insurger, il est probable que je me trompe mais c'est comme le loto, il est aussi probable que je gagne cette semaine (Je crois que j'ai plus de chance de gagner au Loto que de voir l'homme sur Mars)


Si ! dans 20, 30, ou 50 ans on verra un homme sur Mars....
mais ça risque pas d'être toi .... sauf si tu gagnes au Loto, et encore.... en injectant tout ton pactole, je sais même pas si tu pourrais payer ton voyage, ou ... en low cost ....!
Le #1297172
GOTCHA a écrit :

noons64 a écrit :

et sinon, l'austerité; le chomage, la famine, la pauvreté ? on sera capable de faire quoi pour lutter contre dans 20 ans ?


Un peu fatiguant ce genre de commentaire...
Dans ce cas, l'humanité n'est pas prêt d'évoluer


C'est vrai qu'il faut faire avancer les choses et je suis partisan pour aider la recherche mais franchement, ce qui est (très) préoccupant c'est ce qui se passe actuellement sur notre planète tu ne crois pas ? Tu te tracasses pourquoi : 1. Comment payer tes taxes, avoir du boulot et être en bonne santé ou ... 2. Comment on va faire pour aller balader des mecs sur Mars ?

Il faut faire de la recherche, c'est indispensable. Mais parfois j'ai l'impression qu'on injecte des capitaux dans des projets très lointains alors qu'on arrive pas à aider les gens ne fusse qu'à se soigner. Et je ne parle pas des famines, des victimes des désastres naturels, etc ... Parfois les "priorités" que l'humanité donne à certaines choses m'écoeure
Le #1297182
DeepBlueOcean a écrit :

Ulysse2K a écrit :

Ca me fait toujours penser à la série "Cosmos 1999" et sa base lunaire... On est en 2013 et on est loin du compte d'avoir une toute petite base sur le sol d'un satellite qui est à "seulement" 380.000 kms de la Terre Alors, personnellement, pour aller sur une planète à 56 millions de kms d'ici 20 ans, ca me fait quand même rigoler

Inutile de vous insurger, il est probable que je me trompe mais c'est comme le loto, il est aussi probable que je gagne cette semaine (Je crois que j'ai plus de chance de gagner au Loto que de voir l'homme sur Mars)


Si ! dans 20, 30, ou 50 ans on verra un homme sur Mars....
mais ça risque pas d'être toi .... sauf si tu gagnes au Loto, et encore.... en injectant tout ton pactole, je sais même pas si tu pourrais payer ton voyage, ou ... en low cost ....!


Je ferai comme tout le monde ... Un emprunt
patheticcockroach Hors ligne VIP 7663 points
Le #1297412
Mozaia a écrit :

Contre la famine, je propose de manger tous les labradors et les chats qui glandent sur un canapé. C'était un compte-rendu d'une conférence de la planète Melmac.


C'est tentant, mais dans le fond on sait très bien que se serrer la ceinture ne sert qu'à augmenter le seuil de tolérance de notre planète à la surpopulation. Bref ça ne sert pas à grand chose tant qu'aucune politique de contrôle des naissances n'est mise en place. Vu ce matin dans le métro (oui, yen a qui travaillent même aujourd'hui ): une pub pour une association qui envoit des sages femmes en Afrique (et pas pour y distribuer des préservatifs...). Yen a chez qui ça ne rentrera jamais...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]