Espagne : trois opérateurs mobiles accusés d'entente

Le par  |  2 commentaire(s) Source : Reuters
Espagne drapeau

Il n'y a pas qu'en France que les opérateurs mobiles ont été reconnus coupables d'entente sur les prix. L'Espagne a également son petit cartel.

Espagne drapeauOn se souvient que les trois opérateurs historiques français, Orange, SFR et Bouygues Telecom, ont été lourdement condamnés par le Conseil de la Concurrence pour entente illicite sur les prix et partage d'informations censées être confidentielles, enfreignant le bon fonctionnement du jeu de la concurrence et ne permettant pas aux prix d'être tirés vers le bas.

En Espagne également, trois opérateurs mobiles viennent d'être épinglés par la commission espagnole de la concurrence à la suite d'une enquête préliminaire. L'entente constatée est toutefois sans commune mesure avec le cas français, ni dans l'implication ni dans la durée.


Compenser la perte de revenus
Movistar ( groupe Telefonica ), Orange et Vodafone sont soupçonnés d'avoir relevé d'un commun accord le coût de connexion d'un appel à 15 cents au lieu de 12 cents afin de compenser les pertes liées à une loi espagnole entrée en vigueur en 2007 leur interdisant désormais d'arrondir la période des appels à la minute supérieure.

La plainte d'un groupe de défense des consommateurs avait déclenché en octobre dernier l'ouverture d'une enquête et la commission de la concurrence a constaté l'infraction. Les opérateurs incriminés ont maintenant 15 jours pour s'expliquer avant rédaction du rapport définitif.

Pour les opérateurs espagnols, la loi de 2007 entraîne un manque à gagner sur les appels courts. Selon des analystes cités par Reuters, la moitié des appels mobiles ont une durée de moins d'une minute. Il faudra donc trouver autre chose pour compenser les revenus perdus par l'arrondi à la minute supérieure.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #268761
Je suis pas sûr que l'entente illicite des opérateurs en France se soit arrêtée pour autant...
Le #269161
Non, tu as raison. D'appels en appel, les amendes n'ont toujours pas été payées et l'entente continue.
Comme quoi, la justice, c'est ... pour les pauvres.
db
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]