L’Etat publie sa liste 2016 des logiciels libres recommandés

Le par  |  10 commentaire(s) Source : SILL
logo open source initiative

L'État vient de publier son socle interministériel des logiciels libres affichant plus d'une centaine de solutions Open Source dont l'usage est désormais recommandé dans les diverses administrations.

Le SILL (Socle interministériel des logiciels libres) 2016 vient ainsi d'être publié après avoir été validé le 11 décembre dernier lors d'une réunion du comité interministériel des systèmes d'information et de communication.

La liste référence plus d'une centaine de logiciels open source recommandés pour un usage par les différentes administrations. Le SILL est publié depuis mai 2013 sur l'initiative de Jean-Mars Ayrault, Premier ministre de l'époque qui souhaitait voir le logiciel libre s'imposer au sein de l'administration française.

SILL 2016

On y retrouve de grands classiques comme LibreOffice, la suite bureautique, The Gimp pour l'édition graphique, Thunderbird pour la messagerie, mais aussi diverses solutions spécialisées comme OCS pour la gestion d'inventaire ou bien Linux comme OS.

Certaines applications ont des annotations spécifiques, c'est le cas de celles présentées comme "inutiles" car déjà intégrées au système d'exploitation ou celles en "fin de vie", "recommandée" ou "en observation". La liste complète est accessible à cette adresse.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Anonyme
Le #1872179
Sympa cette petite liste, je ne connaissais pas...
Le #1872183
Le gouvernement a oublié le superbe pare feu Open Office
Le #1872185
Merci pour cette article!! Je ne connaissais pas le tiers de cette liste...!!
Le #1872188
Le #1872197
Tiens...mais...donc les logiciels libres seraient recommandables selon le gouvernement? Et pourtant, ils signent avec Microsoft pour foutre la suite Office partout dans les écoles: http://www.nextinpact.com/news/97521-plan-numerique-l-education-nationale-s-associe-a-microsoft.htm


Le #1872202
Ayant déjà travaillé dans des bureaux d'administration (service des impôts), ils n'utilisent pas des... logiciels libres et n'en n'utiliseront jamais non plus ( a part FireFox/Internet Explorer 6 pour consulter le site Intranet ), pour faire passer les fiches d’impôts, paiement etc... ils utilisent du matériel industriel et qui coûtent énormément cher surtout quand t'as plein de PC dans la pièce. Iris par Canon pour ceux qui le connaissent.

Je ne pense pas qu'ils passeront en "Logiciels libres" sachant qu'il n'y aura jamais d'intervention en cas d'urgence, sauf par technicien agrée. Connaissant le libre, c'est un peu le foutoir. Et le jour où il n'y aura plus de "mise à jour" sur ces logiciels, l'état sera obliger de débourser autant pour former les fonctionnaires dans des nouveaux logiciels, autant de rester sur iris, c'est simple, efficace, cher mais c'est du bon.
Le #1872205
FlamingLaserSword a écrit :

Tiens...mais...donc les logiciels libres seraient recommandables selon le gouvernement? Et pourtant, ils signent avec Microsoft pour foutre la suite Office partout dans les écoles: http://www.nextinpact.com/news/97521-plan-numerique-l-education-nationale-s-associe-a-microsoft.htm




Etant donné que les entreprises utilisent MS Office (si ce ne sont pas elles, qui l'utilise ?), ça peut être bien de former les personnes à son utilisation. Après en utilisation personnelle, les solutions libres sont suffisants, et surtout gratuit (si on ne veut pas tomber dans l'illégalité).
Le #1872216
iFlo59 a écrit :

Ayant déjà travaillé dans des bureaux d'administration (service des impôts), ils n'utilisent pas des... logiciels libres et n'en n'utiliseront jamais non plus ( a part FireFox/Internet Explorer 6 pour consulter le site Intranet ), pour faire passer les fiches d’impôts, paiement etc... ils utilisent du matériel industriel et qui coûtent énormément cher surtout quand t'as plein de PC dans la pièce. Iris par Canon pour ceux qui le connaissent.

Je ne pense pas qu'ils passeront en "Logiciels libres" sachant qu'il n'y aura jamais d'intervention en cas d'urgence, sauf par technicien agrée. Connaissant le libre, c'est un peu le foutoir. Et le jour où il n'y aura plus de "mise à jour" sur ces logiciels, l'état sera obliger de débourser autant pour former les fonctionnaires dans des nouveaux logiciels, autant de rester sur iris, c'est simple, efficace, cher mais c'est du bon.


Il y a toujours des endroits réfractaires au changement, mais l'administration ce n'est pas que le centre des impôts que tu évoques. La gendarmerie est un contre exemple, une réussite pour tes impôts, pour la stabilité et la sécurité informatique des gendarmeries.
Le #1872241
Instructif en effet ....
Le #1872307
Du coup, pourquoi ils choisissent LibreOffice et pas OpenOffice ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]