Etude : Les écrans des smartphones et tablettes à l'origine de la dépression

Le par  |  5 commentaire(s) Source : Dvice
pub-microsoft-ipad-vs-tablette-windows8

Si l’impact des dispositifs high-tech sur la psychologie était plus ou moins inconnu jusqu’à présent par manque de recul, une étude affirme que les écrans des appareils mobiles pourraient être responsables d’une forme de dépression.

On savait déjà que les écrans apportés dans la chambre jusque dans le lit, qu’il s’agisse de téléviseurs, smartphones, portables ou tablettes avait un impact sur la qualité du sommeil et perturbaient les rythmes de vie des usagers.

TCL écran UHD 4k Une nouvelle étude va plus loin et n’hésite pas à affirmer que ces perturbations peuvent aller jusqu’à la dépression.

Publiée dans le Journal of Neuroscience, l’étude démontre qu’une exposition à la longueur d’onde bleue dans la lumière générée par les écrans de dispositifs portables peut entrainer des réponses du cerveau semblables à l’état de dépression.

L’étude fait le rapprochement avec le phénomène de dépression hivernal provoqué par le manque de lumière naturelle, favorisé par les environnements abusant de lumières fluorescentes.

Pour combattre cet effet, les chercheurs recommandent alors d’utiliser une lumière rouge pour combattre les effets négatifs des écrans. Une situation qui pourrait être employée plus largement dans les locaux des travailleurs de nuit pour stimuler leur cerveau.

Des applications sont déjà proposées sur certains dispositifs, comme F.lux sur iPad qui bascule automatiquement la luminosité et les teintes de l’écran la nuit pour afficher des couleurs tirant sur l’orange et le rouge.

L’étude présentée a été testée sur des hamsters et devrait prochainement basculer vers des tests cliniques sur les humains pour déterminer dans quelle mesure les écrans sont susceptibles d’affecter la santé mentale des utilisateurs.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1433802
"des tests cliniques sur les humains pour déterminer dans quelle mesure les écrans sont susceptibles d’affecter la santé mentale des utilisateurs."

Vu que les hamster déprime sans même avoir accès à Facebook ou à Twitter je pense que les résultats avec des humains va faire peur
Le #1433902
Mais ou on va la ? Quelles conneries ces etudes.... diplomés en science de la connerie ouais !!!
Le #1433982
Certaines études parfois... Comme quoi, il y en a qui aiment jeter l'argent.
Le #1434272
Zeus !? Pourquoi nous abandonnes-tu ?
Le #1435112
Un bon ecran avec un bon film classé .... pas de déprime.
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]