Etude : Internet serait aujourd'hui 47 % plus lent qu'en 2012

Le par  |  6 commentaire(s) Source : Radware
Radware internet

Avec la démocratisation de l'ADSL et de l'Internet très haut débit, on pourrait penser qu'Internet est toujours plus rapide, or, il semblerait que la tendance soit justement exactement l'opposée. Une étude américaine indique ainsi que le Web serait globalement de plus en plus lent.

Rien à voir avec les prédictions d'un ralentissement du au téléchargement des certificats relatifs au colmatage du bug Heartbleed, l'étude menée par Radware se base sur des analyses réalisées depuis 2012 et démontre un ralentissement général du web.

Radware internet Entre 2012 et aujourd'hui, le temps d'affichage d'une page Internet aurait ainsi augmenté de 47 %. Selon l'étude, le top 100 des sites Internet les plus rapides aurait encaissé une hausse de 7% du temps de chargement de leurs pages entre 2012 et 2014, avec un temps d'affichage de 10,7 secondes en moyenne contre 6,6 secondes au printemps 2012.

Selon Radware, le temps d'interaction des sites les plus populaires serait actuellement de 5,4 secondes, pour un temps de chargement complet d'environ 10 secondes par page. La faute à des pages Internet de plus en plus volumineuses puisque certaines dépassent les 13 MB, les propriétaires de ces sites favorisant la quantité d'information affichée plutôt que la rapidité d'affichage.

Les sites Internet proposent de plus en plus d'images, et l'évolution des écrans et de leur définition implique là encore des images de plus en plus lourdes. Radware indique que les images affichées représentent ainsi désormais plus de la moitié du poids total des pages Internet. Une situation qui se confronte à une autre réalité : 34 % des sites consultés ne proposeraient pas d'images compressées et 76 % n'auraient pas de rendu progressif.

Radware  D'après l'étude, seulement 12% des sites étudiés auraient un temps d'affichage situé sous les 3 secondes. Le ralentissement de l'affichage des pages concernerait plus fortement les sites les plus populaires. Le Top 100 du panel étudié aurait ainsi enregistré un ralentissement de 62 % en moyenne en seulement deux ans.

Une autre tendance explique le ralentissement chez certains sites : l'utilisation d'un CDN ( Content Delivery Network), un serveur décentralisé qui stocke une partie des contenus affichés sur les pages. Dans le top 100 étudié, 75 % utilisent un CDN ce qui entraine des ralentissements supplémentaires dans l'affichage des pages pour l'utilisateur.

En constatant la montée en puissance des connexions haut débit et très haut débit, la plupart des sites Internet ont d'abord profité de cette vitesse côté abonné pour proposer enfin une meilleure expérience de surf, malheureusement, la tendance du web non optimisé qui vise la surenchère de contenu affiché a dépassé la capacité des connexions des utilisateurs à encaisser ce volume de données. Difficile ainsi de voir comment des pages de 13 MB pourraient avoir eu du succès à l'époque de l'ADSL 512 k ou même du 56k. Si les sites Internet actuels sont plus agréables à l'oeil, plus interactifs et affichent plus de contenu, c'est aussi au détriment d'un affichage plus long qui laisse également de côté les utilisateurs équipés des connexions les plus faibles.

radware étude internet lent 

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1728822
Le titre est quand même trompeur. Internet n'est pas plus lent, il est juste davantage surchargé.
Le #1728852
sans compter la multiplication des pubs de plus en plus grosses, et traqueurs en tout genre, qui envoient des infos non stop... mais ça c'est pas important.
Le #1728872
"34 % des sites consultés ne proposeraient pas d'images compressées et 76 % n'auraient pas de rendu progressif."
=>Autant 34% d'images pas compressées ça me paraît tellement énorme que presque incroyable , autant pas de rendu progressif je trouve pas vraiment ça choquant d'autant plus que le plus souvent (mais curieusement pas tout le temps!) le rendu progressif augmente le poids des images
Le #1728982
Targa a écrit :

sans compter la multiplication des pubs de plus en plus grosses, et traqueurs en tout genre, qui envoient des infos non stop... mais ça c'est pas important.


Pluzun, quand on voit des records alakon comme Dailymotion et sa trentaine (ou quarantaine...) de traqueurs (chacun étant, en gros, un script à charger), voilà quoi.

Après il y a aussi la plus grande facilité de création de sites (Wordpress par exemple) qui permet à tout le monde de s'improviser WebMaster sans rien y connaître.
Le #1729082
"34 % des sites consultés ne proposeraient pas d'images compressées et 76 % n'auraient pas de rendu progressif."

Impossible vu la taille de la moindre BMP, Mathieu à sans doute voulu parler d'image mal optimisée (c'est par ailleurs ce qu'il ressort quand on va voir la source)
Le #1729162
Ah ok je comprenais pas, parce que mes téléchargements rentrent plus vite qu'en 2012... Si c'est la vitesse des sites webs, oui, ça me semble globalement plus surchargé...

Remarquez que dans l'ancien temps, en 2012, les gens croyaient les mayas avec la fin du monde annoncée pour le 21 décembre...


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]