Recherche européenne : des articles bientôt en ligne

Le par  |  6 commentaire(s)
drapeau Europe UE

La Commission européenne annonce un projet pilote en ligne pour faciliter l'accès aux articles scientifiques sur les travaux de recherche financés par l'UE.

drapeau Europe UELa Commission européenne qui prépare l'arrivée de la bibliothèque Europeana, ambitionne un autre projet dans le domaine de l'accès au savoir, et d'annoncer un projet pilote en ligne pour faciliter l'accès aux articles scientifiques sur les travaux de recherche financés par l'UE. La CE indique ainsi qu'elle souhaite que les résultats de recherche qu'elle finance à hauteur de plus de 50 milliards d'euros, " soient diffusés aussi largement et efficacement que possible pour être exploités au mieux et avoir des retombées importantes dans le monde de la recherche et au-delà ".

Dans le cadre de ce projet pilote, les résultats de travaux de recherche d'abord publiés dans des revues, seront accessibles librement sur Internet, après toutefois un embargo de 6 à 12 mois. Les domaines abordés seront la santé, l'énergie, l'environnement, les sciences sociales et les technologies de l'information et des communications.

A ce sujet, un membre de la Commission européenne a déclaré : " Un accès facile et gratuit aux connaissances les plus récentes dans des domaines stratégiques est essentiel à la compétitivité de la recherche de l'Union européenne. Ce projet pilote de libre accès constitue une étape importante dans la réalisation de la cinquième liberté, c'est-à-dire la libre circulation du savoir entre les Etats membres, les chercheurs, les entreprises et le grand public ".

Ce projet pilote sera plus amplement dévoilé à partir du 1er septembre à cette adresse.
Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #302721
Ca s'appelle du vent, certes du vent européen, mais du vent quand même.
De telles plate formes de diffusion des articles existent depuis des années. Si des sites comme ArXiv ont pu faire figure de précurseurs, il y a maintenant des tonnes de sites de ce genre. Dont celui du CNRS, par exemple.
Je doit avouer qu'au jour d'aujourd'hui, il n'y pas vraiment de necessité pour de tels sites, les chercheurs mettant pour la plupart leurs articles récents en ligne sur leur propre page web. N'oublions pas que le web est issu du monde académique, ce dernier n'a pas donc attendu les nouvelles régles artificielles du Web 2.0 pour apprendre à exister.
Si je réagis comme cela, c'est que pour pouvoir faire exister ce genre de vent, on paye du matériel et énormement de personnes en communications. A la place, qui sait les financements de recherche qu'on aurait pu obtenir.
Le #302821
Des articles disséminés sur des milliers de sites de chercheurs, c'est bidon. Tout comme Wikipédia, je préfère infiniment que toute l'information soit centralisée au même endroit.

Par contre, ils parlent de gratuité mais pas des licences. Pour que ça profite réellement au public, le mieux serait de choisir des licences libres.
Le #302891

deufeufeu


il s'agit d'une liberté que prennent les chercheurs (en principe les articles sont copyrightés) et cela dépend des disciplines. De plus les journaux ouverts de type ArXiv ne sont pas soumis à l'exigence d'un comité de lecture (dont l'intérêt et la qualité est discutable mais ce n'est pas le sujet), par conséquent, il s'agit pour la plupart de "work in progress".

Concernant les droits d'auteur, petite citation d'un journal (pris au pif dans ceux que je connais)
"The transfer of the copyright explicitly includes the right to produce electronic versions and the right for electronic storage in databases"

Pour en revenir à l'article, celui-ci parle d' "un projet pilote en ligne pour faciliter l'accès aux articles scientifiques sur les travaux de recherche financés par l'UE"

qu'on peut comprendre comme une base de données centralisée pour tous les chercheurs européens, pourvu que leurs recherches soient financées par l'UE.

Cela va dans la continuité de la volonté (récente) de conserver une trace de tous les travaux de recherche financés par l'UE, comme on peut le voir pour les thèses grâce à l'outil en ligne (récent)

http://tel.archives-ouvertes.fr/

(c'est un thésard qui parle)
Le #302981
NaNouk>j'étais aussi un thésard en train de parler (même si j'en ai plus pour longtemps...). Au niveau des comités de lecture, il existe bon nombre de journaux gratuits sur la toile possédant des comités de lecture. Le problème principal à leur encontre vient du fait que les gens qui jugent les jeunes docteurs ont leurs habitudes avec des journaux papiers, sur un dossier, il ne donneront que peu de crédit à des journaux libres. Du coup moins de gens publient dans ces journaux...
De toute facon, les règles du jeu à ce niveau sont en train de changer. Les éditeurs sont en train de passer du modèle publication gratuite et abonnements payants, à un modèle pay-to-publish. (Ce modèle est deja en place dans certains domaines de la biologie, très representatif de la communauté en nombre de publications). Quand il faudra payer pour publier, un journal ne pourra peut-être plus se permettre d'être exigeant certains mois.
Pourquoi parler de cela à ce propos ? Parce que justement, si l'UE peut apporter quelque chose, cela serait de faire une plateforme de publication libre, avec comité de lecture, ect... en fournissant la garantie de la qualité des publications, permettant ainsi de supplanter les éditeurs de journaux.
Rendez-vous compte : les comptes rendus de l'académie des Sciences en France ne sont même pas éditer par l'état ou une quelconque université ! C'est l'éscroc... euh éditeur, Elsevier qui s'en charge !
Le #303321
"Pourquoi parler de cela à ce propos ? Parce que justement, si l'UE peut apporter quelque chose, cela serait de faire une plateforme de publication libre, avec comité de lecture, ect... en fournissant la garantie de la qualité des publications, permettant ainsi de supplanter les éditeurs de journaux"


Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]