Apologie du terrorisme sur Facebook : des condamnations à la prison ferme

Le par  |  2 commentaire(s)
Charlie hebdo

Alors que les interpellations se sont multipliées ces derniers jours en France suite au partage de messages de haine ou d'apologie du terrorisme sur les réseaux sociaux en réponse aux attentats menés contre Charlie Hebdo, une première condamnation a été prononcée.

La justice a actuellement beaucoup à faire : depuis les attentats menés contre Charlie Hebdo, ce sont des dizaines de personnes ayant partagé des messages de haine, ou des vidéos faisant l'apologie du terrorisme qui ont ainsi été interpellées. Selon l'Associated Press, ce sont 54 personnes qui sont sous le coup d'une poursuite en justice.

Facebook-logo Et les premières condamnations tombent, avec des peines parfois exemplaires. On peut ainsi citer le cas d'un Ardenais condamné à 15 mois de prison ferme, ou un Toulonnais condamné à trois mois de prison ferme.

A Nanterre, un homme de 22 ans a été condamné ce mardi à un an de prison ferme pour apologie du terrorisme. Il avait mis en ligne une vidéo sur le réseau Facebook " dans laquelle il se moque du policier abattu sur le trottoir lors de la fusillade".

La vidéo en question a été mise en ligne le 8 janvier, soit le lendemain des attentats. Depuis la loi du 13 novembre 2014 relative au renforcement de la lutte contre le terrorisme, l'utilisation d'Internet est devenue une circonstance aggravante dans la qualification des actes d'apologie du terrorisme.

La liste des condamnations devrait s'allonger dans les jours à venir.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1829221
et c est exprès, que l on a sur la droite une "buzzerie" ( nouvelle appellation de la connerie en gros...) sur zemmour qui pompe nos impots en obtenant une protection policiere?

si c est lie, ou est sa condamnation, a lui?
Le #1829230
Les peines sont très sévère quand même et je pense inutile.
Il devrait faire du TIG pourquoi pas avec la police ou le faire travailler dans un service d'hopital genre urgence/réanimation

Car là il va aller en prison avec la haine,il va ressortir avec un haine encore plus grande du systeme mais l'avantage c'est qu'en prison tu ressors avec une liste de contact.

Bah oui toi t"es là pourquoi trafic d'arme et toi traffic de fausse monnaie etc........
Enfin de compte la prison c'est une école de formation du grand banditisme

Quelle est l'alternative?je sais pas je l'avoue mais faut y réfléchir
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]