Facebook : des avertissements et filtres pour les vidéos au contenu offensant

Le par  |  6 commentaire(s)
Facebook-logo

Les attentats de Charlie Hebdo ont eu des répercussions conséquentes sur les réseaux sociaux. Et en marge d'un élan de soutien aux victimes, les réseaux communautaires ont également accueilli un déluge d'affrontements entre internautes.

Facebook, le réseau social le plus populaire du globe, a récemment subit un ras de marée de vidéos faisant l'apologie du terrorisme, de scènes violentes filmées lors des attentats de Charlie Hebdo, et rapidement, des polémiques ont vu le jour.

Facebook avertissement La situation sous jacente réactivée par le contexte en France a véritablement éclaté ces derniers jours, et le réseau réplique en mettant en place des avertissements ainsi que des filtres sur les vidéos.

Ainsi, le réseau rappelle qu'il accepte les inscriptions d'utilisateurs à partir de 13 ans, mais que chacun reste responsable du contenu qu'il publie sur le site. Pour rendre les choses plus faciles, le site est en train de poser des barrières pour les plus jeunes en établissant des filtres leur évitant d'avoir accès à des contenus déclarés réservés aux plus de 18 ans.

"Quand les gens partagent quelque chose sur Facebook, on attend d'eux qu'ils partagent de manière responsable, notamment en ciblant qui va pouvoir voir leurs contenus " a expliqué un porte-parole du réseau.

"Dans les cas où les utilisateurs signaleront des contenus non appropriés, nous pourrons être amenés à mettre un message d'avertissement destiné aux adultes, et nous pourrons empêcher les jeunes utilisateurs de voir ces contenus."

De la mise en garde, mais pas de censure aveugle donc. Ces messages et filtres sont testés depuis le mois de novembre dernier, les messages d'avertissement obligeant l'utilisateur à cliquer pour valider la lecture qui se veut automatique sur toutes les autres vidéos. Néanmoins, les récents événements poussent Facebook à accélérer la démocratisation de ces fonctionnalités.

Notons enfin que les avertissements ne concernent pas les vidéos placées en lien direct vers YouTube.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1828994

"Dans les cas où les utilisateurs signaleront des contenus non appropriés,



Une caricature blasphématoire est considérée comme "non approprié" ?
Le #1828997
FRANCKYIV a écrit :


"Dans les cas où les utilisateurs signaleront des contenus non appropriés,



Une caricature blasphématoire est considérée comme "non approprié" ?


Si les images bougent pas, c'est pas de la vidéo, donc pas de filtre !!

T'es content ?
Le #1828998
frèzetagada a écrit :

FRANCKYIV a écrit :


"Dans les cas où les utilisateurs signaleront des contenus non appropriés,



Une caricature blasphématoire est considérée comme "non approprié" ?


Si les images bougent pas, c'est pas de la vidéo, donc pas de filtre !!

T'es content ?


Ah vi ok c'est que pour la vidéo.

C'est juste que "non approprié", c'est très vague.
Le #1829063
"Dans les cas où les utilisateurs signaleront des contenus non appropriés..."

En fait, tu as totalement raison, les images fixes comme les textes devraient être aussi concernés, mais je faisais de l'humour bon marché, vu le titre de l'article !
Le #1829077
Alors ! la liberté d'expression en prend un coup ?
Le #1829089
DeepBlueOcean a écrit :

Alors ! la liberté d'expression en prend un coup ?


Pardonne-moi le fait de penser que sur Facebook on exerce rarement son droit à la liberté d'expression dans les pays occidentaux, mais plutôt le droit à la connerie m'as-tu-vu ...

Par contre, il y a bien des pays dans le monde, où les réseaux sociaux ont un rôle d'expression d'opinions interdites...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]