Facebook : bug des Likes repéré avec l'analyse des messages privés

Le par  |  1 commentaire(s) Source : Digits - The Wall Street Journal
Facebook-page-like

Facebook confirme un bug avec la comptage des Likes issus de plugins sociaux. Un bug qui a été mis au jour dans le cadre de l'analyse des messages privés.

Facebook vient d'officialiser le cap du milliard d'utilisateurs actifs par mois. Même si ce chiffre astronomique est à pondérer compte tenu de l'existence de faux profils, il fait virtuellement du réseau social le troisième pays le plus peuplé au monde.

Un événement festif pour Facebook que vient un petit peu ternir un bug. Cette fois-ci, ce bug est bel et bien réel, contrairement à celui que plusieurs utilisateurs Français avaient cru identifier avec la soi-disant publication sur leur Timeline d'anciens messages privés ( qui ne l'avaient jamais été ).

Facebook a indiqué travailler à la correction de ce bug qui concerne les plugins sociaux et pour conséquence d'augmenter le nombre de Likes ( ou J'aime ) avec deux pour le prix d'un. Ce bug n'est pas lié aux Pages Facebook et touche seulement les plugins sociaux en dehors du réseau social lui-même.

Facebook-page-likeCes plugins sociaux sont des boutons Like, de partage ( Share ou Partage ), des commentaires voire des fils d'actualité pour Facebook que l'on peut retrouver sur des sites tiers. Les sites avec de tels plugins sociaux disposent également d'un compteur qui reflète le nombre de fois où les utilisateurs ont cliqué sur les boutons et ont partagé un lien.

" Nous avons récemment découvert un bug avec nos plugins sociaux où parfois le compte pour un bouton Like ou Share augmente de deux ", explique Facebook en soulignant que cela n'affecte pas le compte sur les Pages Facebook.


Un bug qui titille à plusieurs niveaux
Un petit bug mais les circonstances de sa découverte titillent. Il a été mis au jour par la team Killswitch.me ( vidéo sur Vimeo ) dans le cadre de l'envoi d'un message privé via Facebook avec un lien vers un site. Ce lien permet d'augmenter de deux le nombre de Likes affichés par le plugin social sur le site.

Facebook a ainsi dû rassurer à nouveau en indiquant qu'aucune information privée n'est exposée et que les paramètres de confidentialité ne sont pas affectés.

Que Facebook analyse les messages même privés n'est pas étonnant. C'est aussi l'affaire d'algorithmes pour les webmails. Il peut s'agir de lutter contre le spam ou de détecter des conversations en relation avec des activités criminelles.

Le bug met néanmoins la lumière sur un crédit tout aléatoire à accorder aux Likes sur les sites tiers. Ils augmentent avec l'envoi d'un simple lien qui peut tout aussi bien permettre de critiquer le site en question. La notion de J'aime en prend donc un sacré coup.

Ce n'est pas une erreur puisque c'est expliqué dans l'aide pour les développeurs. Le compte montré par le bouton Like est la somme du nombre de likes de l'URL, de partages de l'adresse ( dont un copier / coller d'un lien sur Facebook ), de likes et commentaires sur des articles sur Facebook au sujet de l'URL, de messages privés contenant l'URL en pièce jointe.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1039932
Le bug chez FD c'est FB!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]