Facebook Home : le réseau s'explique sur la collecte des données d'ordre privée

Le par  |  1 commentaire(s) Source : TechCrunch
Facebook-logo

Facebook a créé la surprise en dévoilant Facebook Home, une interface basée sur Android. Une surcouche qui a immanquablement posé la question de la privacité des données.

On le sait, le réseau social Facebook aime jouer avec les données privées de ses utilisateurs, et alors qu’il est toujours de plus en plus complexe de discerner dans quel cadre ces données sont collectées et exploitées sur Internet, le réseau propose de contrôler presque directement notre activité sur Smartphone.

HTC First De quoi se poser des questions, d’autant que l’annonce de Facebook Home a automatiquement entrainé un regain de confiance des investisseurs et une nette progression de l’action en bourse du groupe.

Beaucoup voient déjà Facebook Home comme un dispositif permettant de contrôler totalement l’activité des utilisateurs depuis leur smartphone, bien au-delà de celles partagées par les activités exercées au sein même du réseau social.

Une étiquette qui se présente comme un frein pour Facebook qui a de ce fait établi une page en ligne apportant quelques précisions sur la privacité des données liées à l’usage de son application.

Facebook-Home-Notifications D’après Facebook, Home ne collectera pas plus de données que l’application déjà proposée sous Android. Les informations récoltées devraient ainsi se limiter aux interactions avec le service comme les commentaires, les " j’aime" ou les envois de messages.

De quoi rassurer celles et ceux qui utilisent déjà l’application, sauf que Home ira un peu plus loin puisqu’il est également indiqué que le soft établira une liste des applications stockées dans le lanceur rapide de Home.

Autre point, pour les smartphones proposés avec Facebook Home en natif, le logiciel collectera l’ensemble des notifications système de l’appareil.

Les données de localisation seront également collectées, et l’ensemble des informations sera stocké pendant 90 jours après quoi elles seront simplement effacées.

Facebook rassure enfin en prenant un exemple :

L’application devrait enregistrer le fait que l’utilisateur lance une application de cartographie comme Google Maps, mais Facebook ne recevra aucune information sur les actions effectuées au sein même de celle-ci.

Enfin, il est précisé que Facebook Home se présentera comme une application basique, qu’il sera tout à fait possible de désinstaller au besoin.

Visiblement le réseau social ne peut plus faire l’impasse sur les remarques concernant le partage et la collecte des informations d’ordre privée de ses utilisateurs. Dans cette même optique, il sera très intéressant de voir comment Google communiquera sur le sujet lors de la sortie de ses Google Glass.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1253082
Bordel on pourra bientôt plus chier tranquille !
j'anticipe les commentaires, Fessebouk célemal !
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]