Facebook : un canard en plastique peut en apprendre beaucoup

Le par  |  7 commentaire(s)
facebook-profil-canard

Sophos démontre que nombre d'utilisateurs Facebook ont la fâcheuse manie de trop se dévoiler même quand leur interlocuteur est un canard en plastique connu ni d'Ève, ni d'Adam.

facebook-profil-canardL'éditeur britannique Sophos a mené une petite expérience en Australie en créant deux profils Facebook totalement factices : Daisy Felettin ( anagramme de false identity ) et Dinette Stonily ( stolen identity ). Deux personnages respectivement âgés de 21 ans et 56 ans avec pour image sur leur profil un canard en plastique et deux chats allongés sur une couverture.

Daisy et Dinette ont chacun envoyé des demandes d'amis en fonction d'une tranche d'âge correspondante à 100 utilisateurs Facebook pris au hasard. Daisy a ainsi reçu une réponse favorable de la part de 46 utilisateurs, et sensiblement moins pour Dinette avec 41.

Les nouveaux amis Facebook de Daisy n'ont pas hésité à l'informer de leur adresse e-mail ( tous ), leur date de naissance complète ( 89 % ), leur lieu de travail ( 74 % ), leur ville ou quartier de résidence ( 50 % ), des informations sur les membres de leur famille ou leurs amis ( 46 % ). La pseudo amitié est même allée très loin puisque 7 % ont divulgué leur numéro de téléphone et 4 % leur adresse postale complète.

Les nouveaux amis Facebook de Dinette ont par contre été généralement moins bavards. La sagesse de l'âge ? Une meilleure utilisation des outils de protection de la vie privée de Facebook ? Attention toutefois, les quinquagénaires devenus les amis de Dinette ont été 23 % à communiquer leur numéro de téléphone. Par ailleurs, contrairement à Daisy, Dinette a été présentée comme une femme mariée... cela a-t-il joué ?

Cette somme d'informations personnelles peut évidemment faire le bonheur de cybercriminels. Sophos indique ainsi qu'il y a dix ans, " il aurait fallu des semaines " à un cybercriminel pour obtenir une telle mine d'or.

Alors que Facebook vient de former un groupe d'experts dans le domaine de la sécurité en ligne, ce n'est pas la première fois que Sophos se livre à une telle expérience. En 2007, une grenouille en plastique avait déjà obtenu un certain succès au Royaume-Uni. Cette année, Sophos déplore une situation qui a empiré.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #558061
encore une victoire de canard

en tout cas, facebook doit vraiment faciliter la vie des organismes de surveillance, qui d'habitude devaient filer certaines personne ou mettre des micro chez eux pour en savoir plus, là il suffit de se connecter à un site...
Le #558101
Facebook, y a bon !
Le #558171
jrigole pas souvent mais le com de sukebe m'a fé rire. mdr.

Tant que ya des cons pour répondre, pourquoi se priver de poser la question.
Le #558231
montrer un troll en plastique a lefevbre, il réagira pareil. peut etre même qu'il t'enverra une toff de son..................................................................................................................... avatar
Le #558241
alucardx77
08/12/2009 à 23h48

jrigole pas souvent mais le com de sukebe m'a fé rire. mdr.


on avait remarqué que t'étais pas un marrant mais y a pire ya luchy gonzalez alias luchy qui lui aime personne
Le #558311
@oldjohn

Pour une fois que je suis d'accord avec toi...
Le #559011
Le cybercriminel qui prendrait son annuaire trouverait immédiatement mon nom complet, adresse et numéro de téléphone.
En tapant mon nom sur internet il trouverait mon site, mon email et mon pseudo habituel.

Quel mal y a-t-il à mettre ces informations sur FaceBook, du moment qu'on ne souhaite pas les cacher ?
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]