Facebook fait la chasse à Spamford Wallace

Le par  |  5 commentaire(s) Source : The Register
Facebook logo

Le réseau social semble bien décidé à bouter hors de ses frontières les spammers parmi les plus prolifiques. Aux Etats-Unis, Facebook a décidé de poursuivre en justice Sanford Wallace alias Spamford et ses complices.

Facebook logoLa semaine dernière, Facebook a déposé aux Etats-Unis une plainte à l'encontre de Sanford Wallace et deux autres individus accusés d'avoir pollué les utilisateurs du réseau social avec des messages de spam prétendument envoyés par leurs amis. Pour cette violation de la loi anti-spam américaine, des comptes Facebook ont spécifiquement été créés alors que d'autres ont été détournés après le vol d'identifiants via des techniques de phishing.

Cette poursuite intentée par Facebook fait suite à une affaire similaire qui s'est soldée au mois de novembre 2008 par la condamnation à une amende de 873 millions de dollars d'un spammeur du même acabit que Wallace. Pas de chance pour ce dernier, c'est le même juge qui est en charge d'instruire son dossier et peu de chances qu'il se montre clément car Wallace est un nom déjà très connu dans le milieu du spam.

nospam2Affublé du sobriquet Spamford, Sanford Wallace traîne derrière lui une longue expérience du spam et des condamnations. En 2008, avec l'un de ses acolytes, une amende de 234 millions de dollars avait été prononcée suite à une plainte déposée par un autre réseau social, MySpace. En 2006, il s'était vu infliger une amende de 4 millions de dollars pour l'installation d'un spyware sur les machines d'utilisateurs. Ses ennuis avec la justice remontent même aux années 90 avec la plainte déposée par CompuServe et AOL pour l'envoi de millions de courriers électroniques non sollicités.

La justice pourrait bien condamner Wallace à une nouvelle amende record - le milliard de dollars ? - son cas semble de toute manière désespéré. Facebook sait pertinemment que de telles sommes ne seront de toute façon probablement jamais versées et espère surtout un effet dissuasif. Au vu de l'assiduité de Sanford Spamford Wallace on peut en douter.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #421241
"Facebook s'est pertinemment"

Sait
Le #421331
Quand un pirate/spammeur etc... est incapable de verser les millions d'amendes qu'il écope, il devrait lui être interdit d'avoir un abonnement internet, de posséder un ordinateur ou tout autre appareil connecté à internet... sous peine d'atterrir en tôle.
car condamner à plusieurs amendes de plusieurs millions tout en le laissant continuer à agir... je vois pas trop l'intérêt... :?
Le #421401
On lui coupe les mains ? ca le ralentira un peu.
Le #421451
"car condamner à plusieurs amendes de plusieurs millions tout en le laissant continuer à agir... je vois pas trop l'intérêt..."

L'intérêt c'est qu'il continue d'agir
Le #421591
Mais non, c'est l'arroseur arrosé : la justice américaine veut le spammer avec des amendes ...
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]