Facebook : il n'y a pas eu foule dans les urnes

Le par  |  5 commentaire(s)
Facebook_Logo

L'appel au vote de Facebook pour valider de nouvelles conditions d'utilisation n'a pas été très suivi par les utilisateurs. Même si le quota nécessaire pour adoption n'a pas été atteint, les nouveaux documents seront adoptés.

Facebook_LogoPour le site de réseau social Facebook, il semble plus facile de fédérer autour de groupes afin de manifester un mécontentement que de réveiller la fibre démocratique de plus de 200 millions d'utilisateurs revendiqués.


600 000 au lieu de 60 millions
Initié la semaine dernière, le scrutin en vue de l'adoption ou non de nouvelles conditions d'utilisation a pris fin. Pour valider ce vote, Facebook avait précisé que plus de 30 % des utilisateurs actifs devaient s'exprimer. Si tel n'était pas le cas, quels que soient les résultats du vote, les anciennes conditions d'utilisation restaient en vigueur. Facebook a visiblement placé la barre trop haut et seulement plus de 600 000 utilisateurs ont pris part au vote, ce qui sur les plus de 200 millions ne pèse par lourd et certainement pas plus de 30 %.

Un regret pour Facebook qui n'a pas ménagé ses efforts en produisant notamment une documentation traduite dans plusieurs langues et en signalant le déroulement du vote sur la page d'accueil des utilisateurs. Facebook a donc décidé d'oublier les règles du jeu initialement prévues ( ce qui peut être critiquable ) pour prendre en compte un vote qui a 74,4 % a donné son aval à ce qui constituera d'ici les prochaines semaines les nouvelles conditions d'utilisation. Un auditeur externe doit au préalable valider le vote.

Dans ces nouveaux documents, il est indiqué que l'utilisateur " reste le propriétaire de son information ". Cette information en ligne peut néanmoins être utilisée par Facebook via une " licence non-exclusive, transférable, sous-licenciable, sans redevance et mondiale [...] qui se termine lorsque vous supprimez vos contenus de propriété intellectuelle ou votre compte ". Il est néanmoins précisé que les contenus supprimés peuvent " persister dans des copies de sauvegarde pendant un certain temps ", tout en étant non disponibles.

D'éventuelles modifications pourront encore être apportées avec le cas échéant un nouveau vote. Facebook ne devrait alors pas fixer un seuil d'expression démocratique à 30 %.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #448561
il auraient pu au moins traduire le truc ... Jsuis sur qu'il y aurait eu plus de votes.
Le #448891
Fallait déjà être au courant qu'il y avait un vote.
Le #448951
Il faut vraiment etre de mauvaise foie pour ne pas avoir vu l'appel au vote, en gros en haut de la page d'accueil...

Comme quoi la plupart de gens ne comprennent pas les enjeux d'un tel vote, mais surtout les enjeux d'une license comme celle de Facebook qui détient plus que tout autre site auparavant des informations super privées.
Le #448981
"Pour valider ce vote, Facebook avait précisé que plus de 30 % des utilisateurs actifs devaient s'exprimer. "

C'est peut être pour ça que si peu ont votés. C'est scandaleux qu'il l'applique quand même. C'est pas mieux que le précédent passage en force.
Le #449071
"Il faut vraiment etre de mauvaise foie pour ne pas avoir vu l'appel au vote, en gros en haut de la page d'accueil..."
Merci, mon foie va très bien. Mais je n'ai pas vu l'appel au vote !!!
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]