Les FAI ne bloquant pas les sites de prostitution considérés complices de proxénétisme ?

Le par  |  10 commentaire(s) Source : PC Inpact
sites prostitution

Le gouvernement français étudie actuellement un rapport déposé à l’Assemblée nationale le 17 septembre dernier par la Délégation aux droits de la femme et à l’égalité des Chances préconisant la mise en place de sanctions pour lutter contre la prostitution en ligne.

Une mesure est ainsi actuellement proposée par la députée Maud Olivier qui réclame le filtrage et/ou le blocage administratif des sites Internet proposant des services de prostitution.

sens interdit Autant de sites souvent hébergés à l’étranger et qui sont présentés comme « un obstacle considérable au respect de l’interdiction du proxénétisme sur notre territoire ».

Un blocage qui ne se baserait pas sur le fonctionnement de l’ARJEL (Autorité de régulation des jeux en ligne) qui doit faire appel à un juge pour ordonner un blocage des sites de jeux d’argent en ligne non agréés. A la place, le système imposerait un fonctionnement basé sur la LOPPSI 2 de 2011.

Une loi qui organise le blocage d’accès des sites pédopornographiques sans aucune intervention nécessaire d’un juge. Une procédure plus rapide qui permettrait d’éviter les procédures et surtout de " faire disparaitre le site délictueux et de le reconstituer sous un autre nom" entre temps.

Ce serait alors le ministère de l’Intérieur qui notifierait l’ordonnance de blocage directement aux FAI : « Un tel dispositif paraît approprié pour le cas du proxénétisme sur Internet, permettant d’agir de manière plus rapide et plus efficace que si le blocage est demandé par l’autorité judiciaire », « l’immédiateté de l’intervention est ici primordiale ».

Une mesure qui pourrait donc être étendue aux sites de proxénétisme : « un dispositif législatif équivalent doit être adopté pour permettre le blocage de l’accès du public aux sites Internet proposant des services sexuels tarifés, pouvant être considérés comme relevant du proxénétisme, et qui sont le plus souvent fondés sur un réseau de traite. »

Dans cette optique, les FAI qui n’interviendraient pas seraient considérés comme complices de proxénétisme. Et si dans l’absolu, les FAI ne devraient pas avoir de raison morale de répondre favorablement aux requêtes de blocage, dans les faits, la mise en place du dispositif demandera de conséquents moyens humains, les fournisseurs devant régulièrement se mettre à jour avec une liste de sites désignés par des officiers de police judiciaire.

La députée parle ici d’une mesure plus rapide et plus efficace. On ne peut ainsi pas oublier de se remémorer le fait que le décret d’application permettant le blocage des situes pédopornographiques présenté en 2008n’a toujours pas été publié. Et on ne peut évidemment pas faire le rapprochement de ces blocages avec ceux des sites de piratage, largement contournés par l’utilisation de proxys.

Complément d'information

Vos commentaires

Gagnez chaque mois un abonnement Premium avec GNT : Inscrivez-vous !
Trier par : date / pertinence
Le #1500382
Avant tout avis pour ou contre cette mesure, n'oublions pas que notre cher Etat exige que les prostituées declarent leurs revenus et payent donc leurs impôts, et ce depuis de nombreuses années.

Alors, qui est le plus grand des proxenètes dans cette République ?
Le #1500432
Sans compter que notre gouvernement est constitué d'amateurs de ce genre de choses

DSK n'a pas été assez malin et s'est fait gauler mais je reste persuadé que pas mal de nos dirigeants "nagent" incognito dans ce monde où le sexe, les trafics et l'argent font bon ménage ...
Le #1500512
Et encore une loi liberticide...une de plus...Il ne faut pas se leurrer...La prostitution est le plus vieux métier du monde et il a encore de beaux jours devant lui...Au lieu de dépenser notre argent à interdire, ils devraient plutôt encadrer les choses...enfin, je donne que mon avis qui est tout à fait personnel...Mais je constate que le net est de plus en plus controlé, interdit, pisté...et je trouve que ca porte atteinte à la liberté de chaqu'un...
Le #1500522
+1 Elbutcher
mais en plus ce genre de mesure ouvre une brèche bien pire dans la sois-disant neutralité du net que l'anti pub de Free.
Le #1500532
Lebubu a écrit :

+1 Elbutcher
mais en plus ce genre de mesure ouvre une brèche bien pire dans la sois-disant neutralité du net que l'anti pub de Free.


+1, surtout que l'antipub de Free (on se demande ce qu'il vient faire là cela dit ) n'est aucunement une atteinte à la neutralité du réseau car sous le contrôle direct et libre de l'internaute...
Le #1500612
C'est sûr que les lois abusives sur la censure du net de nos cousins anglais doivent faire envie!
Le #1500802
Elbutcher a écrit :

Avant tout avis pour ou contre cette mesure, n'oublions pas que notre cher Etat exige que les prostituées declarent leurs revenus et payent donc leurs impôts, et ce depuis de nombreuses années.

Alors, qui est le plus grand des proxenètes dans cette République ?


En même temps, je suis travailleur indépendant, je vois pas pourquoi l'état me taxerait et ne taxerait pas les prostituées. Après tout, il est normal d'être imposé sur le fruit de son travail, quel qu'il soit.
Le #1500872
Et voilà, on vote une loi contre la pédopornographie et on s'en sert petit à petit pour censurer le net. Aujoudr'hui la prostitution, demain les sites politiquement sensibles ... Quoi ? Vous ne vous rappelez pas du fichier d'empreintes génétiques destiné aux seuls abus sexuels condamnés définitivement ? Ah, oui, vous y êtes déjà ... même si vous êtes un simple témoin d'une affaire non sexuelle.

De criminel sexuel condamné à témoin aujourd'hui, de pédopornographe à la censure du net demain. Le totalitarisme en marche (aucun pouvoir ne supporte la liberté).
Le #1501232
"Le gouvernement français étudie actuellement un rapport déposé à l’Assemblée nationale le 17 septembre dernier par la Délégation aux droits de la femme et à l’égalité des Chances"

ca veut dire que si t un homme tu peux te prostituer ? elle est où l'égalité des sexes là ?


Le #1501682
tiseult a écrit :

"Le gouvernement français étudie actuellement un rapport déposé à l’Assemblée nationale le 17 septembre dernier par la Délégation aux droits de la femme et à l’égalité des Chances"

ca veut dire que si t un homme tu peux te prostituer ? elle est où l'égalité des sexes là ?


Ca veut dire que si t'es un mec, vu ta faculté de raisonnement, pas étonnant qu'on passe pour des cons vis à vis des femmes...
Si ça avait été un black qui avait déposé ce rapport, ça aurait voulu dire que les blancs sont pas concerné ? (c'est une question rhétorique, hein, pas la peine de te fatiguer à répondre - je dis ça au cas ou tu l'aurais pas compris non plus)
Suivre les commentaires
Poster un commentaire
Anonyme
:) ;) :D ^^ 8) :| :lol: :p :-/ :o :w00t: :roll: :( :cry: :facepalm:
:andy: :annoyed: :bandit: :alien: :ninja: :agent: :doh: :@ :sick: :kiss: :love: :sleep: :whistle: =]